Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Salon régional de l’artisanat 2021 : Ziniaré promet la meilleure édition

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • jeudi 15 avril 2021 à 15h30min
Salon régional de l’artisanat 2021 : Ziniaré promet la meilleure édition

C’est à Ziniaré que se tiendra, du 22 au 28 octobre 2021, la 3e édition du Salon régional de l’artisanat. En prélude à cet événement, le Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) a organisé, ce jeudi 15 avril 2021, une rencontre d’informations et d’échanges avec les artisans de la région du Plateau central.

Troisième secteur pourvoyeur d’emplois au Burkina Faso, après l’agriculture et l’élevage, l’artisanat occupe plus de 2 millions de personnes et contribue pour près de 30% à la formation du Produit intérieur brut (PIB). Avec l’annulation, en octobre 2020, de la grand-messe de l’artisanat qu’est le Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO), les artisans ne savaient plus à quel saint se vouer. Fort heureusement, il y a le Salon régional de l’artisanat (SARA) qui se tient chaque deux ans, en année hors SIAO, et de façon tournante dans les chefs-lieux de région.

La 3e édition de ce salon se tiendra, du 22 au 28 octobre 2021, à Ziniaré sous le thème « Développement de l’artisanat dans les régions, facteur de résilience des populations, de création d’emplois et de revenus ». En prélude à cet événement, le SIAO a organisé une rencontre d’informations et d’échanges avec les artisans de la région du Plateau central, sous les auspices du ministre délégué, chargé de l’Artisanat, Louise Anne Go.

Louise Anne Go, ministre délégué, chargé de l’Artisanat

Activités prévues

Selon le directeur général du SIAO, Dramane Tou, l’édition de Ziniaré se tiendra dans l’espace de la SONAGESS abritant les locaux de la direction régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat. Au programme, il est prévu une exposition-vente de produits de l’artisanat burkinabè et africain, une compétition entre artisans qui récompensera les meilleurs du Salon, des rencontres professionnelles, des animations culturelles et artistiques et l’animation d’un espace restauration.

Le directeur général du SIAO, Dramane Tou, lors de la présentation de l’organisation du SARA

Des prix alléchants

Pour ce qui est de la compétition, le DG du SIAO a indiqué que les trois meilleurs artisans repartiront avec des prix en espèces et en nature. 1 000 000 ; 500 000 et 250 000 francs CFA respectivement pour le 1er, 2e et 3e artisan. En nature, les lauréats recevront chacun, gracieusement, à la prochaine édition du SIAO, un stand climatisé de 700 000 F CFA. Quant aux prix spéciaux, ils seront octroyés par des partenaires à l’approche du Salon. Dramane Tou a émis le vœu que 75% des lauréats soient des femmes.

Une vue des artisans présents à la session d’informations et d’échanges

75 000 et 100 000 francs CFA pour les stands

Dans son allocution, le ministre délégué a rappelé que le SARA est né du constat que « le SIAO n’était pas à la portée d’un grand nombre d’artisans burkinabè, du fait du coût élevé des stands ». Alors pour permettre une plus grande participation des artisans, les prix des stands ont été étudiés, à en croire le DG du SIAO.
Ils ont été fixés à 75 000 et 100 000 F CFA, respectivement pour les stands en air naturel et en air conditionné. Les restaurants et buvettes devront également débourser 75 000 F CFA tandis que les institutions, elles, devront payer 200 000 F CFA pour les stands en air conditionné.

Mais avant, les artisans devront remplir une fiche d’inscription et l’envoyer à l’adresse salonsiao@gmail.com ou se rendre dans une direction régionale de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat.

La gouverneure de la région du Plateau Central, Fatoumata Benon promet la meilleure édition

Relever le défi

« Nous allons, avec les collectivités territoriales, mettre les petits plats dans les grands pour que cette édition soit la plus réussie des trois », a lancé le gouverneur de la région du Plateau central, Fatoumata Benon/Yatassaye. Elle a promis une forte mobilisation et des produits de qualité dans la cité d’Oubri qui, faut-il le rappeler, organise cette année, la Fête nationale de l’indépendance, le 11-Décembre.

En attendant, rappelons que la première édition du SARA qui s’est tenue en 2017 à Bobo-Dioulasso avait enregistré 138 exposants et 970 visiteurs. Et Kaya qui avait organisé la deuxième édition, avait mobilisé 120 exposants et enregistré 2500 visiteurs.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Musique : Le groupe « Déserie Afrique » présente « reflet », son tout premier album
Droit d’auteur : Le BBDA veut prospecter de nouveaux utilisateurs d’œuvres de l’esprit
« La Nuit du Laagandé » 2021 : De l’humour et du rire pour les personnes vivant avec un handicap
Roger Wango, reaggeman burkinabè : « Je crois que le message de Bob Marley reste toujours d’actualité »
Soum le Sapeur, artiste humouriste : Il n’est ni drogué, ni alcoolique
Musique : Rencontre avec l’artiste Grand docteur
Poésie : Une conférence publique pour expliquer son rôle au sein de la société
Théâtre : Le comédien Salifou Ouédraogo n’est plus
The Voice Afrique francophone : La lauréate de la 2e édition dit n’avoir pas reçu les 10 millions de francs CFA
Art vestimentaire : Un défilé de mode pour magnifier la contribution de l’Union européenne au secteur
Culture : Le vernissage « conscience » pour montrer le Burkina tel qu’il est
Culture : Un festival pour promouvoir la photographie artistique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés