Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Dori : Eric Chevalier sur les traces des infrastructures réalisées par la France

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 15 avril 2021 à 13h12min
Dori : Eric Chevalier sur les traces des infrastructures réalisées par la France

Le directeur du centre de crise et de soutien du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, Eric Chevalier, accompagné de l’ambassadeur de France au Burkina, était en visite le mardi 13 avril 2021 à Dori. La délégation a visité plusieurs infrastructures réalisées dans cette commune par la France.

A Dori, chef-lieu de la région du Sahel, c’est par une visite de courtoisie aux autorités régionales qu’a commencé la journée du travail d’Eric Chevalier. Après s’être entretenu avec les autorités, Eric chevalier, accompagné de l’ambassadeur de France, Luc Hallade, a pu visiter les infrastructures.

Au quartier Wendou de Dori, qui abrite un grand nombre de déplacés internes, c’est un marché composé de dix boutiques, des étalages que la délégation a inaugurés. Ce marché répond à plusieurs enjeux. Il va permettre, selon Aziz Diallo, le député maire de la commune de Dori, de désengorger le marché central de Dori qui commence à se saturer en raison notamment de la fermeture des marchés dans la commune et dans les communes environnantes du fait de l’insécurité.

Inauguration du marché de Wendou par Eric Chevalier

Ce marché, selon lui, va aussi permettre à la commune de Dori d’avoir des retombées qui pourraient servir à la construction d’autres infrastructures. Quant à Eric Chevalier, de son avis, le marché qu’il vient d’inaugurer va servir à la fois à la population hôte et aux déplacés internes. Il souligne que la construction de ce marché a été financé par la France dans le cadre du programme 3 frontières, avec le soutien de l’Agence française de Développement (AFD) et aussi le soutien du centre de crise et de soutien du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères. Il ajoute que c’est ce que la France souhaite car, dit-il, « la France est très mobilisée pour accompagner la population de Dori. »

Selon Roukiétou Sow, représentante des déplacés internes du quartier Wendou, il n’y a pas un seul jour où l’on ne voit pas les déplacés internes, soit avec une assiette sur la tête soit avec un pousse-pousse entrain de vendre quelque chose. Selon elle, l’inauguration de ce marché est un ouf de soulagement pour tous les déplacés et la population hôte.

Bilan du projet « cohésion sociale »

Après l’inauguration du marché du quartier Wendou, la délégation a rencontré l’Association Nodo Noto (A2N). La rencontre avec les acteurs de cette association et les bénéficiaires du projet avait pour but de faire le bilan des activités socio-économiques de base réalisées à Dori et dans les environs et financées par la France. Ce projet dénommé « cohésion sociale » était en cours depuis 2019. Cette rencontre bilan des activités menées sur le terrain par l’association a concerné la réhabilitation d’école au nombre de six et de centres de santé au nombre de deux.

Rencontre avec l’Association A2N

La contribution à la sécurisation des terres et de leurs usages afin de réduire les conflits autour du foncier. Il s’agit : des instances locales de gestion foncière prévues par la loi de référence de 2009 sur le foncier rural qui n’existaient pas dans la commune de Dori comme dans la majorité des communes du Burkina ; la dynamisation du dialogue social entre communautés d’une part et entre communautés et instances de gouvernances locales d’autre part ; l’organisation des cadres de dialogue entre communautés dans les villages ; la tenue de séances d’interpellation citoyenne, échanges entre élus et citoyens sur les rôles et responsabilités des élus.

Un tour à la brigade des sapeurs-pompiers de Dori

Après cette rencontre, Eric Chevalier et sa délégation sont allés toucher du doigt le centre de secours des sapeurs-pompiers de Dori situé sur la route de Gorom-Gorom, en présence de deux officiers de la brigade nationale des sapeurs-pompiers. Après la visite guidée des locaux, Lucien Zongo, directeur de l’Enterprise ECW commise à la construction, a indiqué que l’infrastructure sera livrée d’ici la fin de ce mois d’avril. La ville de Dori connait un nombre important de délestages d’électricité. Ainsi, le commandant Bambara de la brigade a soumis des doléances à Eric Chevalier et à l’ambassadeur de France. Ces doléances sont entre autres, l’érection d’un centre hybride d’électricité, une cuisine, une infirmerie.

Pour Luc Hallade, ambassadeur de France au Burkina, il est de bon ton pour lui de conduire Eric Chevalier sur les traces des réalisations des infrastructures faites par le centre de crise et de soutien du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères et l’Agence française de Développement, pour qu’il puisse apprécier et expérimenter la cohésion entre les déplacés internes et la population hôte de Dori. Le séjour de la délégation s’est terminé par la visite de la piste de l’aéroport de Dori qui nécessité une réfection de la raquette.

Daoula Bagnon
Correspondant Dori/Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Colonel-major Pierre Tiendrébéogo, premier DG de l’ONI : « Les exigences de la technique ne sont pas toujours en synergie avec les contraintes financières »
Ministère en charge de la Femme : Les organisations syndicales dénoncent au Premier ministre la « dégradation du climat social »
Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021
Religions : Le chrétien face aux sectes et aux sociétés ésotériques
UEMOA : Le président de la commission et ses sept commissaires prennent fonction
Burkina Faso : Des associations formées sur la promotion du don de sang
Affaire de Pazani : Selon le ministre Clément Sawadogo, le propriétaire légal a cédé volontairement son terrain
Affaire "mosquée de Panzani" : L’Union des jeunes avocats dénonce une remise en cause du principe de laïcité de l’Etat
Ziniaré : La campagne de souscription aux parcelles de la cité des forces vives ouverte du 10 au 16 mai 2021
Litige à Panzani : Les avocats exigent l’exécution « stricte des décisions de justice rendues contre l’Etat »
Bitumage de la route Dori-Gorom Gorom : Les travaux avancent malgré les difficultés sécuritaires
Lassané Savadogo, DG de la CNSS, à propos des cotisations sociales : « Nous disposons des prérogatives de la puissance publique pour contraindre l’employeur qui n’est pas en règle »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés