Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Province du Nayala : Le chef du village de Kissan, Douti Lawamagô Somozena, intronisé

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mercredi 14 avril 2021 à 11h15min
Province du Nayala : Le chef du village de Kissan, Douti Lawamagô Somozena, intronisé

Le chef du village de Kissan dans la commune de Toma, province du Nayala, a été intronisé le samedi 10 avril 2021 par le chef du canton de Yaba en présence d’un parterre de personnalités.

Administrativement, Kissan est rattaché à la commune de Toma du fait de sa proximité géographique. Il forme ainsi le secteur 8 de Toma. Mais historiquement et sur le plan de la coutume, c’est un village du canton de Yaba. Ce village atypique et mystique du fait de son histoire que les uns appellent Kisson, Kissii pour d’autres, mais pour les plus initiés, c’est Kissan.

Qui parle de Kissan est obligé de parler de ses vaillants et dignes chefs qui se sont succédé. Sans être exhaustif et selon nos informations recueillies auprès des personnes dignes de foi, on pourrait citer selon un certain ordre dans le règne : 1. Niammana Guia, 2. Piaa Paré, 3. Souaiboo Paré, 4. Koumbara Paré, 5. Piingoo Paré, 6. Dikie Ky. Parlant de ce chef, il faut dire qu’il a été intronisé par Zoagnin de Yaba en 1912. Il a régné jusqu’en 1983, soit 70 ans de règne

7. Kigui Ky, c’est le papa de celui-là qui a été intronisé le samedi 10 avril 2021. Il a accédé au trône en 1984 donc au moment de la révolution. Il a régné 10 ans. Après son décès c’est son frère aîné Baantan Ky qui a été couronné en 1995. Après sept ans de règne, les notables ont choisi un grand commis de l’Etat burkinabè pour occuper le trône de Kissan. Il s’agit de l’ambassadeur Doulaye Corinthiens Ky, en 2007. Il restera au trône pendant neuf ans. Après lui et pour assurer la continuité de l’exercice du pouvoir, c’est le tour du douti Lawamagô Somozena, à l’état civil Hilaire Ky.

L’intronisation du douti Lawamagô Somozena

Après le mot de bienvenue de la famille Ky, comme premier acte de cette cérémonie d’installation, on assiste au cérémonial du port du bonnet par le chef de canton de Yaba et la sortie officielle du nouveau chef de Kissan. Juste après sa sortie officielle et comme le veut la tradition, le chef a reçu l’eau de bienvenue des mains de son épouse. Après, l’acte de la boisson, c’est la solennité de la montée du cheval. Par la suite, il fait une procession sur les tombes des chefs défunts de la famille. Après cela tout cela, l’assistance a eu droit à une série d’interventions. C’est le chef de terre de Kissan qui a souhaité la bienvenue à tous ceux qui ont honoré de leur présence à cette cérémonie d’installation et leur a souhaité un bon retour.

Le représentant de la famille Ky a pris la parole à son tour. Tout d’abord, il s’est excusé auprès de ses papas, de ses mamans, filles et fils de Kissan. Aussi, il a salué la présence de tous et souligné qu’ils ont préféré donner la chefferie à ce frère parce qu’il le mérite. « Je le dis parce qu’il incarne un certain nombre de valeurs, c’est un constructeur. Que Dieu fasse que ce peuple qui est là continue de le chanter et nous sommes là pour l’épauler », précise-t-il. Le chef de canton de Yaba de dire : « Je suis venu pour introniser le chef du village de Kissan. Je lui souhaite un règne paisible et une longue vie. Je pense que c’est un homme déjà pétri de beaucoup de valeurs et j’ai foi qu’il assurera ce trône dans la paix, la cohésion sociale et la solidarité, etc. »

Sous le signe de la cohésion sociale et du rapprochement

Respectivement, le chef de canton de Toma et de Koungny ont formulé leurs vœux au chef intronisé. Le nouveau chef de Kissan de prendre à son tour la parole. « Je salue les autorités administratives, coutumières, religieuses, militaires et paramilitaires, toutes les populations venues du Nayala et de toutes les contrées du pays et d’ailleurs. Merci à tous ceux qui sont venus rehausser l’éclat de cette cérémonie. Le village où vous êtes aujourd’hui s’appelle Kissan qui signifie que ‘’je suis descendu ici’’. Je remercie tous ceux qui sont passés ici formuler des bénédictions pour la réussite de notre mandat. Si je devais placer mon mandat sous un signe, c’est sous le signe de la cohésion sociale et du rapprochement et le second signe serait la promotion de la culture. Merci à vous qui êtes venus dans l’amitié, dans la fraternité pour rehausser le niveau de cette cérémonie. Que les mânes, les ancêtres de ce village accompagnent tout un chacun. », s’est ainsi adressé à l’assistance le nouveau chef intronisé de Kissan.

Etaient présents à la cérémonie, le médiateur du Faso, Sara Séré Sérémé ; le ministre de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro ; la ministre déléguée chargée de l’artisanat, Anne Louise Go ; le Larlé Naba Tigré ; le haut-commissaire de la province du Nayala, Mariama Konaté/Gnanou ; des députés ; les maires des communes du Nayala ; les chefs d’institutions ; les notables coutumiers et religieux ; les paramilitaires ; le prince Akim, etc.

Gaston Toé
Lefaso.net
Nayala

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
The Voice Afrique francophone : La lauréate de la 2e édition dit n’avoir pas reçu les 10 millions de francs CFA
Art vestimentaire : Un défilé de mode pour magnifier la contribution de l’Union européenne au secteur
Culture : Le vernissage « conscience » pour montrer le Burkina tel qu’il est
Culture : Un festival pour promouvoir la photographie artistique
Bobo-Dioulasso : La deuxième édition du Festival de l’Unité nationale prévue du 21 au 23 mai
Voyage en culture au Burkina Faso : Les instruments de musique…
« Parcours Form’Action » : La cohorte 2021 laisse pour la postérité « L’héritier »
« Ciné Park Academy » : Un centre polyvalent et intégré pour promouvoir la culture et le tourisme au Burkina
Culture : La Burkinabè Lady Shine remporte The voice Afrique francophone
Protection des biens culturels en période de conflit : Un atelier pour sensibiliser sur le droit international humanitaire
Culture : « Il est temps que les Africains retournent à la source pour pouvoir construire une nouvelle nation », préconise Dr Ignace Sangaré
A la Une de L’Evénement du 25 avril 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés