Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Déplacés internes de Barsalogho : L’ONG Help va « au-delà de l’assistance »

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 13 avril 2021 à 10h00min
Déplacés internes de Barsalogho : L’ONG Help va « au-delà de l’assistance »

Suite aux événements tragiques de Yirgou le 1er janvier 2019 qui a occasionné des milliers de déplacés internes, l’ONG Help a débuté son intervention dans les régions du Centre-Nord et du Nord. En deux ans, ce sont plusieurs infrastructures et actions qui ont été posées pour préserver la dignité de ces déplacés.

Pour soutenir le gouvernement dans la prise en charge des Personnes déplacées internes, Help a mis en place en 2019, le Projet de secours d’urgence et de relèvement des personnes déplacées internes dans les régions du Centre-Nord et du Nord (PSUR). Avec une enveloppe de 1,08 milliard de francs CFA, ce projet totalise plusieurs réalisations à son actif. Selon Xavier Nikiema, technicien abri de Help, leurs domaines d’intervention sont, entre autres, la santé, la sécurité alimentaire, les moyens d’existence et l’eau et l’assainissement.

En deux ans d’exécution, Help dresse son bilan. Il s’agit de la réalisation de huit forages d’eau potable pour 4000 personnes déplacées internes et ménages hôtes ; 1100 abris d’urgence construis ; 500 élèves appuyés pour la poursuite de leurs études ; 700kits (cuisine, wash, éclairage) pour 700 ménages ; 955 ménages appuyés dans la production agricole ; 200 femmes dotées de cash pour des Activités génératrices de revenu (AGR).

En plus des abris d’urgence (les tentes), Help réalise également des « abris semi-durables ».

Venu du village Tembila où il a fui avec sa famille, Madi Nabaloum totalise bientôt deux ans à Barsalogho. La maison qu’il a louée pour sa famille ne dispose pas de latrine, car l’ancienne s’est écroulée. « Du côté hygiène, on avait beaucoup de difficultés lorsqu’on était arrivés. Cette latrine que Help nous a offerte, cela nous a beaucoup soulagés », témoigne-t-il.

Quant à Marceline Sawadogo, à l’image de plusieurs femmes déplacées, la corvée d’eau est réduite grâce aux forages de Help. Au début, ces femmes pouvaient effectuer une dizaine de kilomètres par jour pour rechercher le liquide précieux. Les ânes qui leur servaient de moyen transport ont fini par craquer. « Depuis l’installation de ce forage, notre souffrance a été allégée d’une part, car on prend de l’eau sur place. Même si la quantité n’est pas grande, on arrive à satisfaire le peu de besoin qu’on a », confie-t-elle.

En matière d’eau potable, des déplacés internes remercient Help de les avoir soulagés.

Une collaboration à saluer

A en croire Julien Ouédraogo, le chef de projet à Help basé à Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord, la vision de sa structure consiste à « aller au-delà de l’assistance ». Cette vision, il la décline en ces termes : « Dans le moyen et long terme, notre souci, c’est de les accompagner à reconstruire leur vie, les accompagner à se réinstaller éventuellement en espérant que très bientôt, nous aurons des conditions favorables au retour dans les localités de départ ».

Pour parvenir à cette vision, Help travaille avec ses partenaires sur place, dans les camps des personnes déplacées internes. L’Action sociale étant le premier volet des interventions, l’ONG priorise la collaboration, selon Yahaya Kiemnogo, agent au service social communal de Barsalogho. « La collaboration est parfaite du fait que dans toutes les actions que Help mène sur le terrain, le service social est toujours associé du début jusqu’à la fin. C’est une collaboration à saluer », déclare-t-il.

Pour Julien Ouédraogo, le chef de projet à Help, c’est le moment de penser à l’après crise.

Confiance renouvelée

Avec l’apparition de Covid-19 au Burkina Faso, Help a fait preuve de solidarité envers les personnes déplacées internes des deux régions. L’ONG a sensibilisé des leaders communautaires et des volontaires formateurs, elle a doté dix centres médicaux en équipement médicotechnique et doté 1300 acteurs du secteur informel du cash.

Selon les responsables de Help, le Projet de secours d’urgence et de relèvement des personnes déplacées internes dans les régions du Centre-Nord et du Nord (PSUR) a été clôturé en décembre 2020. Les résultats atteints ont permis au ministère allemand des Affaires étrangères de renouveler leur confiance à Help et de financer le Projet solidarité agissante pour un vivre-ensemble entre personnes déplacées internes et populations hôtes dans les régions du Nord et du Centre-Nord. Ce projet intervient dans le secteur de l’eau, l’hygiène et l’assainissement, dans le secteur de la santé et nutrition, et secours d’urgence.

Yahaya Kiemnogo, agent au service social communal de Barsalogho, salue la collaboration avec l’ONG Help.

Help est une ONG humanitaire et d’aide au développement créée en Allemagne en 1981 et qui intervient au Burkina Faso depuis 2008. Depuis plus de douze ans, Help s’est engagée aux côtés du gouvernement burkinabè pour contribuer à la lutte contre l’insécurité alimentaire, la malnutrition, la pauvreté et améliorer la santé et les moyens d’existence de la population tout en apportant son soutien dans la gestion des crises humanitaires.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Des médecins se forment en médecine de catastrophe
Célébration du 11-Décembre : La LONAB finance la construction de deux centres de santé dans la région du Plateau central
CERCLE : L’école des Pères jésuites du Burkina qui forge l’admiration de tous
Cathédrale Notre-Dame de Lourdes de Bobo-Dioulasso : La communauté catholique rend grâce à Dieu pour la réhabilitation de l’édifice
Journée internationale du vivre-ensemble en paix : Le Burkina ausculte la situation nationale, à la quête d’une réconciliation nationale
Transports au Burkina : Premier congrès ordinaire de la faîtière unique des transporteurs routiers qui marque un nouveau départ
Crise à la Communauté musulmane du Burkina : Ablassé Ouédraogo dénonce une "Politisation et tentative de récupération politique par le pouvoir"
Vivre-ensemble en paix : Malgré les difficultés, les déplacés de Pazani ont une cohabitation modèle
Burkina Faso : Un centre de médecine physique et de réadaptation pour la prise en charge des personnes victimes de handicap
Symposium scientifique international : La 3e édition se penche sur la gestion durable des terres
Bobo-Dioulasso : Des élèves sensibilisés sur la nouvelle réforme éducative
Réfection de la route Sakoinsé-Koudougou : Le ministre des Infrastructures s’imprègne de l’état d’avancement des travaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés