Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Région des Cascades : Le canton de Karaborola célèbre la fête des nouvelles récoltes Difan-Gbar

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 12 avril 2021 à 13h59min
Région des Cascades : Le canton de Karaborola célèbre la fête des nouvelles récoltes Difan-Gbar

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a patronné le samedi 10 avril 2021, la troisième édition de la fête des nouvelles récoltes Difan-Gbar dans le canton de Karaborola à Labola, dans la région des Cascades. La cérémonie avait également pour marraine Madjara Sagnon, ministre déléguée chargée de la Décentralisation.

L’objectif de la Difan-Gbar est de célébrer les nouvelles récoltes et contribuer à une meilleure intégration des communautés du canton de Karaborola et de la région des Cascades à travers la sauvegarde et la promotion de richesses culturelles, la valorisation des produits agricoles et pastoraux.

En effet, Difan-Gbar fait la promotion du patrimoine culturel Karaboro et des autres groupes ethniques qui cohabitent sur l’espace du Canton. Elle a un caractère festif et mobilise des milliers de participants (toutes ethnies confondues) venant de toutes les contrées du Canton et hors du canton, notamment de Ouagadougou, de Bobo-Dioulasso, de Banfora et de la diaspora du canton dont celle vivant en Côte-d’Ivoire.

Vue des autorités

Au cours de cette fête se tiennent plusieurs activités dont des échanges entre la population et sa majesté, une exposition-vente de produits agricoles et d’élevage, des expressions culturelles, artistiques et sportives, etc.

C’est donc un véritable cadre de partage, de promotion culturelle, de brassage et d’intégration socio-économique des populations vivant sur l’espace du canton et en dehors. C’est l’une des principales activités culturelles de la région des Cascades.

Des participants

Des doléances

Le chef de canton de Karaborola, Maouran Sagnon, a soumis quelques doléances au président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé. Il s’agit du bitumage des voies de Mangodara ; la route nationale Sidéradougou-Gaoua ; la résolution du problème d’approvisionnement en eau potable, car l’espace cantonal ne dispose pas de retenue d’eau ; la construction d’infrastructures scolaires ; la coordination du règlement des problèmes fonciers entre autorités coutumières et administratives.
Il a par ailleurs remercié le président de l’Assemblée nationale pour sa disponibilité en effectuant le déplacement avec sa forte délégation.

Sa majesté Maouran Sagnon, chef de Canton de Karaborola

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a pour sa part demandé à la population d’avoir une profonde considération pour le chef de canton au regard de son parcours (le chef de canton, Tolé Sagnon, étant un ancien syndicaliste qui a beaucoup œuvré pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs et de la population) et qui a accepté de se mettre au service de la culture.

Des promesses

Le président Sakandé a par ailleurs promis une audience au chef de canton de Karaborola, et compte également plaider auprès du président Roch Kaboré et du gouvernement au sujet des problèmes abordés par le chef Sagnon.
Cependant, il a promis, séance tenante, deux forages à Karaborola avant la saison pluvieuse et un million de Fcfa pour contribuer à la célébration de la prochaine fête des récoltes.

Madjara Sagnon, ministre déléguée chargée de la Décentralisation

Quant à la marraine de la cérémonie, Madjara Sagnon, ministre déléguée chargée de la Décentralisation, elle a salué la disponibilité des autorités présentes qui ont accepté de faire le déplacement, notamment quatre ministres, des maires, des préfets, l’équipe du gouverneur des Cascades, le président du Conseil régional des Cascades, l’Evêque de Banfora, etc.

Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale

Pour rappel, la fête des nouvelles récoltes Difan-Gbar en langue kar a été initiée en 2016 par sa majesté Maouran Sagnon, chef de canton de Karaborola, et est célébrée chaque année. La première édition s’est tenue en avril 2017.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Des médecins se forment en médecine de catastrophe
Célébration du 11-Décembre : La LONAB finance la construction de deux centres de santé dans la région du Plateau central
CERCLE : L’école des Pères jésuites du Burkina qui forge l’admiration de tous
Cathédrale Notre-Dame de Lourdes de Bobo-Dioulasso : La communauté catholique rend grâce à Dieu pour la réhabilitation de l’édifice
Journée internationale du vivre-ensemble en paix : Le Burkina ausculte la situation nationale, à la quête d’une réconciliation nationale
Transports au Burkina : Premier congrès ordinaire de la faîtière unique des transporteurs routiers qui marque un nouveau départ
Crise à la Communauté musulmane du Burkina : Ablassé Ouédraogo dénonce une "Politisation et tentative de récupération politique par le pouvoir"
Vivre-ensemble en paix : Malgré les difficultés, les déplacés de Pazani ont une cohabitation modèle
Burkina Faso : Un centre de médecine physique et de réadaptation pour la prise en charge des personnes victimes de handicap
Symposium scientifique international : La 3e édition se penche sur la gestion durable des terres
Bobo-Dioulasso : Des élèves sensibilisés sur la nouvelle réforme éducative
Réfection de la route Sakoinsé-Koudougou : Le ministre des Infrastructures s’imprègne de l’état d’avancement des travaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés