Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Burkina : Le parti au pouvoir ( MPP) se penche sur des « cas d’inconduite »

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • samedi 10 avril 2021 à 20h08min
Burkina : Le parti au pouvoir ( MPP) se penche sur des « cas d’inconduite »

Le Bureau politique national (BPN) du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir) a tenu une session, ce samedi 10 avril 2021. Il s’agit de revoir le fonctionnement du parti et prendre des sanctions contre des militants « indisciplinés ».

Pour les organisateurs, le premier point de cette session porte sur l’activité du parti. Depuis la tenue de la dernière session, il y a environ deux mois, le parti dit avoir mené beaucoup d’activités au niveau de la direction nationale et des commissions de réflexion sur des thématiques importantes ont été mises en place.

« Il s’agit des questions politiques notamment la relecture du code électoral afin que dans le cadre des débats en cours qui ont consacré au report du municipal, que nous puissions aussi donner notre avis », a précisé le vice-président du MPP, Clément Sawadogo.

Le vice-président du MPP, Clément Sawadogo

Au menu de cette même rencontre, les membres du Bureau politique national (BPN) du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir) reviendront sur la commission de contrôle et de vérification qui a statué sur des nouveaux cas d’inconduite lors des élections présidentielle et législatives de novembre 2020. Au cours de la précédente session du BPN, des sanctions ont été prononcées. Selon le vice-président du MPP, Clément Sawadogo, il y a de nouveaux cas à examiner.

Une vue des participants à la session

L’effectif et les identités n’ont pas filtrés. Toutefois, Clément Sawadogo indique qu’il y aura « des sanctions d’exclusion à l’encontre de certains militants visiblement fautifs, dont les fautes ne souffrent d’aucun débat ». Il y aura également des sanctions de suspension et d’avertissement pour d’autres, ajoute-t-il.

Au cours de cette session, qui s’est déroulée à huis clos, l’idée d’organiser un congrès extraordinaire du parti est posée sur la table. La date n’est pas encore connue mais des commissions ont été installées à cet effet et le thème est en réflexion, ont confié les organisateurs.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Rencontre entre Zéphirin Diabré et Blaise Compaoré : Premier acte de l’opération « bayiri » pour un super "pawego" 
Elections municipales de 2022 : Les acteurs réfléchissent déjà à la participation politique des femmes
Affaire "Mosquée de Panzani" : Eddie Komboigo craint qu’on ne replonge dans une autre crise
Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini
Affaire « Mosquée de Pazzani » : Les syndicats de magistrats « déplorent et condamnent » l’attitude du gouvernement
Assises nationales sur l’éducation : Le ministre Stanislas Ouaro sollicite le CFOP
Médiateur du Faso : Obtention d’une grâce présidentielle au profit d’une détenue et réintégration d’une assistante de police stagiaire radiée ( rapport 2018)
Burkina : « On se demande si on a un État. S’il y en a un, c’est qu’il y a plusieurs États », s’inquiète Eddie Komboïgo
Crise sécuritaire : Le gouvernement est-il en train de perdre l’Est ? interroge Eddie Komboïgo, chef de file de l’opposition
Crise scolaire : Le MPP condamne les attaques dirigées contre certains établissements
Burkina : Après le PAREN, Michel Béré fonde le Rassemblement pour le développement national (RDN)
Burkina Faso : Les députés autorisent la prorogation du mandat des conseils municipaux et régionaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés