Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 9 avril 2021 à 23h59min
Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

Le président du Faso Roch Kaboré, avec à ses côtés l’envoyé spécial de l’Emir du Qatar, Sheikh Hamad Bin Nasser Al Thani, a procédé à l’inauguration du centre de radiothérapie de Bogodogo ce vendredi 9 avril 2021. Ce centre vient compléter le dispositif de prise en charge des cancers au Burkina au grand soulagement des malades.

Ce centre, fruit de la coopération entre le Burkina Faso et le Qatar à travers le Fonds qatari pour le développement, a coûté huit milliards de FCFA et est composé d’équipements de pointe de radiothérapie. Finies donc les évacuations sanitaires hors du pays pour radiothérapie, pourrait-on dire. Le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, a en effet indiqué qu’elle constitue la première cause d’évacuation sanitaire hors du Burkina.

Le president du Faso et les officiels visitant le centre de radiothérapie

A titre illustratif, au premier trimestre 2021, sur 23 évacuations sanitaires, treize l’ont été pour radiothérapie. Ces évacuations, selon Pr Nayi Zongo de la coalition burkinabè contre le cancer, coûtent en moyenne entre 600 000 F CFA et 5 000 000 F CFA et cela sans compter le prix du billet d’avion, l’hébergement et l’alimentation durant le séjour. Mis ensemble, cela peut revenir à près de huit millions de F CFA pour le patient. Un coût supporté par l’Etat ou par la famille.

Le centre de radiothérapie de Bogodogo est donc un ouf de soulagement aussi bien pour les patients que pour l’Etat et les familles, comme l’ont souligné le ministre de la Santé et le Pr Nayi Zongo de la coalition de lutte contre le cancer. « Avant l’ouverture de ce centre, sur 100 malades qui avaient besoin de radiothérapie, il y a peut-être deux qui pourront la faire. Ils pourront la faire soit parce que leurs familles sont capables de les faire partir dans d’autres pays qui disposent de la radiothérapie, soit parce qu’ils ont bénéficié d’une évacuation de la part du ministère de la Santé. Les 98% restaient sans radiothérapie, malgré le besoin de ce traitement. Avoir ce centre de radiothérapie est donc une grande joie pour la coalition burkinabè contre le cancer et pour toute la population », a indiqué Pr Zongo. Dans ce centre, une soixantaine de patients pourraient être pris en charge chaque jour.

Pr Nayi Zongo a plaidé pour que le coût de la radiothérapie soit accessible

Si le problème d’accessibilité géographique à la radiothérapie est réglé, il reste celui de l’accessibilité financière. Prenant la parole au nom des bénéficiaires, Pr Nayi Zongo a plaidé pour que le coût de la radiothérapie soit accessible. Sur ce point, le président du Faso Roch Kaboré a rassuré que des réflexions seront menées pour permettre à tous ceux qui en ont besoin, d’y avoir accès.

Le président du Faso a rassuré que la réflexion sera menée pour rendre accessible la radiothérapie à tous ceux qui en ont besoin

« Nous avons instruit pour qu’une réflexion soit menée là-dessus, afin que nous puissions permettre aussi bien à ceux qui ont les moyens, qu’à ceux qui ne l’ont pas, de pouvoir se soigner au niveau de ce centre. Donc c’est une question sur laquelle nous allons revenir et essayer de trouver des solutions, parce que la lutte contre le cancer est une question fondamentale dans notre pays », a indiqué le président du Faso.

L’envoyé spécial de l’Emir du Qatar, Sheikh Hamad Bin Nasser Al Thani

En vue d’assurer la décentralisation de l’offre de service en radiothérapie, le président du Faso a indiqué qu’après celui de Bogodogo à Ouagadougou, dans les mois à venir les travaux pour la construction à Bobo-Dioulasso d’un centre de radiothérapie démarreront. Le financement pour cela a déjà été bouclé. Il ajoute que des financements seront mobilisés pour achever le centre de cancérologie de Tengandogo dont les travaux sont à un niveau avancé.

Roch Kaboré n’a pas manqué d’inviter les populations à adhérer aux campagnes de dépistage des cancers, « car les cancers se guérissent si et seulement si, ils sont diagnostiqués tôt pour une prise en charge précoce et efficace ».

Justine Bonkoungou
Lefaso.net
Crédit photo : Primature

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 9 avril à 15:28, par Bofo En réponse à : Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

    Ha oui ??? Tout est pire qu’avant là...
    Je pztdinne à ceux d’avant, qui n’avait pas de vision ou plutôt, qui avait placé leur vision au niveau de celle du bas peuple (parcelle, boite de nuit, poulet, djandjoba...). Dinc c’est pas leur faute quelque part. Les anciens dirigeants voulaient se faire aimer chaque jour.

    RMCK lui, veut qu’on l’aime à la fin. Donc, il okafikie et il avance. Je ne suis pas MPP, mais si chaque président qui passe, fait la moitié de ce que Roch a fait en 5 ans, on est bien parti pour accroite le bien-être

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril à 16:25, par wendlassida En réponse à : Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

    MÊME SI VOUS N’AIMEZ PAS LE LIÈVRE, RECONNAISSONS SES MÉRITES.
    QUE DIEU BÉNISSE LE PRÉSIDENT ROCK KABORE.
    PERSONNELLEMENT J’AI PERDU UN PARENT POUR MANQUE DE RADIOTHÉRAPIE AU BURKINA AVANT ROCK.
    DIEU MERCI POUR TOUT

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril à 17:34, par Ka En réponse à : Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

    Cette fois, on peut commencer à cadencer les dénonciations des carences de notre système sanitaire, car notre représentant Roch Kaboré et son équipe ont entendu les cris des âmes de celles ou ceux qui sont péris à cause de cette carence du système sanitaire. On peut dire maintenant que nos décideurs, certains milliardaires en Euro et peuvent se permettre d’aller se soigner en Europe, se soucient de la santé leur population. Bravo pour cet investissement tant entendu.

    Comme je l’ai déjà dit à l’arrivé de ces équipements sanitaire, ‘’’tout le peuple Burkinabé est témoins : On ne peut plus dire que notre pays n’est pas bien équipé pour soigner le cancer, et on ne peut plus en tant que prisonnier aller se la couler dans une clinique parisienne au frais du contribuable. Personne ne peut plus nier qu’on n’est pas équipé ! Bravo à notre équipe dirigeante pour cet effort très attendu depuis la nuit des temps. Il ne manque à donner des directives rigoureuses pour l’entretien, car ces équipements de haute technologie sont très fragiles.’’’
    10-

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril à 20:35, par Passakziri En réponse à : Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

    Quand c’est bon c’est bon !
    Félicitations pour cet investissement pour la santé des Burkinabè. Maintenant que les usagers en prennent soin comme si c’etait leur propre bien .

    Passakziri

    Répondre à ce message

    • Le 10 avril à 08:43, par felix En réponse à : Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

      Bravo bel investissement !
      Au vu de ce que coute cet infrastructure il en faudrait absolument un à Bobo aussi, pour désengorger Ouaga et cela est faisable . J AI UNE PROPOSITION : QUE toutes ces Ambassades du BURKINA à l’extérieur sortent de leurs murs et aillent chercher du matos pour chaque infrastructure sanitaire. Je constate qu’Ils sont là à dormir et ne veillent pas aux intérêts de leurs Pays. Il ya des renouvellement de matériels ( scanner , radio, IRM ect...) qu’ils pourraient solliciter dans les capitales et Villes secondaires ( Lyon ? BARCELONE ? TOULOUSE ?BERLIN...) : UNE AMBASSADE : UN MATÉRIEL MÉDICAL...
      (simple constat durant la crise de la Covid...pas un mail aux étudiants pour soutien moral Rien , hors Covid même aucun déplacement de personnel d’Ambassade pour rencontrer les étudiants dans les villes secondaires et ça c’est en FRANCE)
      Quand on est ds une ambassade c’est pour aussi veiller sur les autres compatriotes et trouver des avantages pour son Pays !

      Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 03:09, par Armand En réponse à : Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

    A ce rythme après avoir chasser Blaise du pouvoir qyi vit une prison dorée en CI. Le même peuple peut demander un troisieme mandat a RMCK. On aime pas pour rien.

    Répondre à ce message

    • Le 10 avril à 17:35, par Passakziri En réponse à : Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

      @Armand,
      sincèrement j’ai du mal à comprendre le paralèlle que vous faite ici à un troisiéme mandat.
      Ce qu’on attend de tout président du Faso, c’est tout de même de travailler durement pour le bonheur du peuple.C’est ce qui a été fait ici, et il faut encourager à continuer dans ce sens.
      Nous ne sommes pas naifs pour cela ,parce qu’il y’aura des pétits esprits qui trouveront le moyen de venir en 2024 demander un Lenga pour le PF pour terminer ses chantiers. Ca ne m’ étonnerait pas, mais on leur repondra que les chantiers ne finissant pas pour un pays, pas besoin de rester plus longtemps quelqu’en soit les réalisations et projets pour ce pays. D’ailleurs personne n’a jamais dit que Blaise n’a rien fait pour notre Pays. ce qu’on a voulu lui faire comprendre c’était que malgré le bien ou le mal qu’il ait eu à faire pour son peuple, ce dernier ne devient pas sa proprieté. Bref, je considère RMCK comme assez lucide pour ne pas suivre le moment venu ceux qui lui pomperont l’air. Dans le cas contraire, les mêmes causes finiront par avoir les mêmes effets et il risquera de se retrouver avec une autre nationalité.

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 08:49, par Sapiences En réponse à : Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

    Félicitations à tous ceux et toutes celles qui se sont investis dans l’acquisition des équipements de prise en charge du cancer. Personnellement, j’invite des structures sanitaires et les services d’hygiène à senbiliser les populations sur les dangers liés à la consommation des fritures, viandes calcinées par les flammes, cigarettes, et autres aliments cancéreux.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 09:43, par lewang En réponse à : Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

    Félicitations au Gouvernement et en tete le PREKA. Il reste maintenant à identifier les autres 10 autres causes des évacuations et proposées des plateaux techniques pour les vaincre au Burkina. Félicitations !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 09:48, par caca En réponse à : Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

    Tout ça est une propagande politicienne quand on sait que depuis le départ de l’autre le Qatar n’investisse plus au Burkina. Il faut chercher à savoir depuis quand ce projet est né, l’hôpital même est l’œuvre de l’autre comme l’hôpital Blaise Compaoré. S’il était là aujourd’hui Waga serait doter d’un autre hôpital et celui de Bobo également. Pour savoir le mensonge de ces inauguration de tous ça c’est bien l’état lamentable de l’hôpital Yalgado Ouédraogo où il faut se battre avec une ampoule pour avoir la lumière. Si le cancer pouvait disparaître avec l’inauguration d’un centre radiothérapie les pays occidentaux seraient depuis dans l’abri. Le n’a jamais manqué de structures sanitaires, mais l’entretien de ces structures causent problèmes et les agents manquent de professionnalisme. Quand Vieux s’affole à dire qu’aucun prisonnier politique ne sera plus évacuer à l’étranger est purement une manipulation mentale et un manque de respect aux droits humains dans notre pays.

    Répondre à ce message

    • Le 11 avril à 08:14, par Passakziri En réponse à : Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

      @Caca
      Souffrez que l’Etat soit une continuité ! Peu importe quel président a commencé quoi, l’essentiel c’est la finalisation et le bénefice que ca apporte au peuple. RMCK aussi laissera après son 2e mandat des chantiers en cours. On vous avait dit que des présidents à vie on n’en veut pas, vous avez persisté et foncé droit au mur. A qui la faute ? Vous ne pouvez qu en endoser la responsabilité
      .
      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 07:22, par HUG En réponse à : Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

    Belle ouevre.Mais il faudrait songer a voir le cas du service ophtalmogique de yalagado. Je parie que si vous avez un probleme des yeux vous allez comprendre votre douleur. Pour une reeducation il faut 3000 par seance dans un centre medical a pissy.Or le minimum de seance de reeducation c est 20 sans compter les frais d examen et des verres correcteurs qui sont aussi chers. Donc hakuna matata. Ce n est pas vrai il y a de serieux probleme dans ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai à 05:32, par Poupée En réponse à : Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie

    Tout d’abord mes félicitations aux acteurs. Je suis une patiente atteinte du cancer et je dois bénéficier d’une radiothérapie. Depuis l’inauguration jusqu’à aujourd’hui, le service n’est toujours pas fonctionnel. Puise je avoir des informations sur les raisons du non fonctionnement

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Prolongement du congé de maternité à six mois : « Les plus grandes oppositions viennent de la gent féminine », selon Salif Ouédraogo
« Le riz burkinabè peut concurrencer n’importe quel riz au monde », selon Idrissa Sawadogo, DG de « NaFaso industrie SA »
Hôpital Souro Sanou de Bobo-Dioulasso : La Fondation Ubipharm fait don de matériels médico-techniques de plus 45 millions de FCFA
Commune de Ouagadougou : La mairie et les journalistes sportifs du Burkina mutualisent leurs efforts pour la promotion du sport
Mauvais état des routes du Burkina : 13 heures de temps pour parcourir 300 km entre Ouaga et Balavé
Santé de la reproduction au Burkina : Un consortium d’OSC réalise un audit social dans cinq régions
Burkina Faso : Les capacités de 35 communes renforcées dans la pratique du contrôle citoyen et de la redevabilité
Loterie nationale burkinabè : André Tassembédo reçoit son gros lot de plus de 91 millions de francs CFA
Burkina/Cluster Shalom 2021 : 241 « Gédéon » reçoivent leur ‘’canne’’ pour la vie active
Burkina/Dori : Les mécanismes de prévention et de répression de la torture enseignés aux jeunes du Sahel
Ouagadougou : Trois réseaux de malfaiteurs mis hors d’état de nuire
Energies renouvelables au Burkina : Au-delà des intentions, la société civile invite à plus d’actions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés