Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme doit être assez grand pour admettre ses erreurs, assez intelligent pour apprendre de celles-ci et assez fort pour les corriger.» John C. Maxwell

Canal+ Burkina : Le décodeur HD passe à 5 000 F CFA du 1er au 15 avril 2021

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 7 avril 2021 à 12h00min
Canal+ Burkina : Le décodeur HD passe à 5 000 F CFA du 1er au 15 avril 2021

« Qu’est ce qui peut bien pousser Noaga (du groupe Kapak tond ye) à courir comme ça ? » Plus besoin de vous remuer les méninges pour découvrir la surprise que réservait Canal+ Burkina à ses abonnés, à travers ce teaser. Cette surprise, c’est la promo Canal+ qui court du 1er au 15 avril 2021. Pendant cette période, le décodeur HD passe à 5000 F CFA, dès la formule Access.

CANAL+ Burkina se rapproche davantage des Burkinabè à travers une promo. Le décodeur HD passe à 5000 F CFA au lieu de 10 000 CFA, dès la formule Access. C’est l’annonce faite par le directeur général, Jonathan Lett, au cours d’une conférence de presse animée, ce mardi 30 mars 2021.

L’installation par les équipes CANAL+ se fera au prix de 2 000 F CFA pour les bouquets Access, Evasion et Essentiel+. Les abonnés des bouquets Evasion+ et Tout Canal bénéficieront, quant à eux, d’une installation gratuite.

Hisser le Burkina par le cinéma

Convaincu que le rayonnement international du Burkina passera par son rayonnement culturel, CANAL+ dit travailler à respecter cet engagement à travers la diffusion de films burkinabè. Ainsi, les abonnés verront plus de films burkinabè à l’écran. Il s’agit de Frontières de Appoline Traoré, l’œil du cyclone de Sékou Traoré, Sankara et moi de Laurent Deboise. Le bonnet de Modibo de Aboubakar Diallo sera diffusé en clair, le 6 avril à 20h30 pour que ceux qui n’ont même pas d’abonnement aux chaînes CANAL+ puissent le voir, a indiqué Jonathan Lett.

Jonathan Lett, directeur général de Canal+ Burkina

Ce n’est pas un début et une fin

« Si on ne consomme pas la culture burkinabè, elle va avoir du mal à se développer. C’est notre responsabilité à tous », a indiqué le directeur général de CANAL+ Burkina avant de justifier le choix de ces films. « Nous avons des équipes qui travaillent sur des films qu’on leur propose et qui, en fonction de certains critères et de la qualité, choisissent de diffuser un film. Le fait pour un film de se retrouver sur CANAL+ est un gage de qualité. Mais attention, je ne dis pas que tous les films qui ne sont pas sur CANAL+ ne sont pas des films de qualité (...) Ces films ont été choisis parmi tant d’autres. Ce n’est pas un début et une fin. On n’a jamais eu quatre films burkinabè à l’antenne en même temps. L’idée est de pouvoir rester accessible et de proposer du divertissement aux foyers un peu plus modestes. »

En cette période de crise sanitaire, où l’industrie du cinéma semble avoir du plomb dans les ailes, cette initiative de CANAL+ de mettre en avant des films burkinabè a été saluée par des acteurs comme Guy Désiré Yaméogo et Kutu O’Gust.

Une vue des employés de Canal+ Burkina

Nouvelle semaine généreuse

CANAL+ Burkina, c’est aussi une nouvelle semaine généreuse qui s’active désormais dès le jour du réabonnement avant l’interruption des images. « Il s’agit du programme de fidélité de CANAL+ qui permet aux abonnés de profiter de sept jours de bonus à la formule supérieure. Si vous êtes un abonné de la formule Evasion et que vous vous réabonnez avant que votre abonnement ne prenne fin, vous bénéficiez automatiquement de sept jours de bonus à la formule Evasion+. L’ancienne condition vous permettait d’avoir un bonus au début du nouvel abonnement. », a indiqué Aguiaratou Kobé, responsable réabonnement à Canal+ Burkina.

La conférence de presse a débuté par une entrée en scène du groupe Kapak tond ye

En rappel, Canal+ est le premier groupe audiovisuel de la télévision payante en Afrique francophone. Sa filiale au Burkina compte plus 375 000 abonnés au 31 décembre 2020.

HFB
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Ramadan : La commission lune se réunira ce lundi 12 avril 2021
Jeûne musulman/Burkina : Ramadan market, une opportunité pour faire ses provisions à moindre coût
Agriculture : Un projet d’aménagement de la plaine de la Léraba pour améliorer la sécurité alimentaire dans les Cascades
Enfants en situation de rue : Une exposition-photo pour dire qu’une autre vie est possible
Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie
Ouagadougou : La Police municipale rase une construction hors lotissement aux abords du canal Mogho Naaba
Burkina : La commission épiscopale « Justice et paix » organise un forum national sur la problématique du foncier
Féminisme au Burkina : « Nous ne voulons pas d’un courant qui cautionne le fait que des femmes transforment leur physionomie pour devenir des hommes », clame Dr Nestorine Sangaré
Prévention et gestion des conflits : L’association IQRA outille les responsables de ses cadres de dialogue
Evénement : Un panel pour un soutien aux initiatives et pour un ajustement des stratégies et des pratiques éducatives parentales
Burkina Faso : Un colloque sur la vie et l’œuvre du Cardinal Paul Zoungrana
Utilisation du gaz butane dans les taxis : « L’essence est plus dangereuse que le gaz », se défend le président des jeunes taximen du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés