Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tu ne changeras jamais ta vie sans changer quelque chose quotidiennement ; Le secret du succès se trouve dans la routine de chaque jour» John C. Maxwell

Éducation au Burkina : Les acteurs valident la stratégie nationale de développement au niveau préscolaire

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 6 avril 2021 à 16h20min
Éducation au Burkina : Les acteurs valident la stratégie nationale de développement au niveau préscolaire

Le ministère de l’Éducation nationale a initié ce mardi 6 avril 2021 à Ouagadougou, un atelier de validation technique de la Stratégie nationale de développement accéléré de l’éducation préscolaire. Au cours de cette rencontre, il s’agira pour chaque participant, de donner ses observations et marquer son adhésion à l’ensemble du contenu de la stratégie.

Les participants sont invités à participer aux échanges

Le gouvernement du Burkina Faso veut booster le niveau préscolaire dans le secteur de l’éducation. C’est pourquoi il a lancé en septembre 2017, le processus d’élaboration de la Stratégie nationale de développement accéléré de l’éducation préscolaire (SNDAEP). Après la validation technique du projet les 23, 24 et 25 février 2021, c’est maintenant le tour de la validation nationale. À cette occasion, le ministère de l’Éducation nationale a initié un atelier, en présence des différents partenaires techniques et financiers.

Il reviendra aux participants au cours des échanges de donner leurs observations pour l’adoption finale du document. Ce qui permettra au ministère d’en faire une boussole en matière d’interventions dans le niveau préscolaire pour les cinq prochaines années. Le ministre de l’Education nationale empêché, c’est son conseiller technique, Lucien Hien, qui a présidé la cérémonie d’ouverture. Il a invité les différents acteurs à intervenir sans complaisance avec des observations, des suggestions, des critiques et des amendements judicieux. Cela permettra de faire de la SNDAEP et de son plan d’actions des outils précieux de développement de l’accès et de l’amélioration de la qualité de l’éducation préscolaire au Burkina.

Lucien Hien, conseiller technique du ministre de l’Education nationale

Concrètement, selon Lucien Hien, la SNDAEP poursuit trois objectifs stratégiques. Il s’agit d’abord de travailler à ce que les enfants puissent avoir accès à l’éducation. Cela passe par la construction des infrastructures scolaires ainsi que l’amélioration de l’encadrement juridique. Ensuite, il y a l’amélioration de la qualité de l’éducation à travers de bons équipements dans les structures d’éducation. Enfin, il y a le pilotage de la gouvernance éducative qui rime avec une amélioration de la gestion de l’éducation. Il s’agira aussi de trouver les moyens financiers conséquents. Ces actions permettront d’obtenir un taux de scolarisation brut au préscolaire de 30% en 2030.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Accès des soins de santé au Burkina Faso : Le RAME dresse l’état des lieux
Journée mondiale du Paludisme : L’initiative MIMVaC-Africa pour un vaccin antipaludique efficace
Assises nationales sur l’éducation : Le ministre Stanislas Ouaro consulte la « mémoire vivante » du système éducatif
Civisme et citoyenneté au Burkina : Le Club Aurore s’investit à travers des conférences éducatives
Salon international de l’étudiant : La 10e édition se penche sur la digitalisation de la formation
Employabilité des jeunes et entrepreneuriat féminin : Les institutions de conseils veulent influencer les politiques publiques
Lutte contre le paludisme : Les entreprises du secteur privé s’engagent
Traite d’enfants : Ces mineures "vendues" comme du bétail à Ouagadougou
Recrutement d’un prestataire pour l’accompagnement à la réalisation de l’ingénierie sociale pour les infrastructures pastorales
Lutte contre le paludisme : Kabo Plasmovac, la solution du naturothérapeute Charles Hermann Kaboré
Paroisse Saint-Pierre de Gounghin : Plus de 70 fétiches incinérés
Réhabilitation route Gounghin-Fada : « Le gouvernement ne se soucie guère des problèmes connus des populations », Mindiéba Ouali, ressortissant de la région de l’Est
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés