Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Stop à la drogue : La 14e édition de la caravane Oskimo tour lancée dans la Boucle du Mouhoun

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 6 avril 2021 à 16h20min
Stop à la drogue : La 14e édition de la caravane Oskimo tour lancée dans la Boucle du Mouhoun

La 14e édition de ‘’Oskimo tour’’, une initiative de lutte contre la drogue de l’artiste Issouf Savadogo, a été lancée le samedi 3 avril 2021 dans la cité de Bankuy. Le message de sensibilisation est précis et concis : « Jeune propre sans drogue ». Soutenue par plusieurs partenaires, l’initiative culturelle pour la santé et le développement veut aider les jeunes à rompre définitivement avec les stupéfiants qui les détruit.

C’est à la place mythique de ‘’melon gare’’ de Dédougou, un espace vert de loisir et de sport, que la cérémonie de la 14e édition de la caravane Oskimo tour s’est tenue. Jeunes scolaires, estudiantins, jeunes déscolarisés et non scolarisés ont répondu à l’appel de l’association initiative culturelle pour la santé et le développement. La cérémonie d’ouverture de l’édition de 2021 était placée sous le thème : « Lutte contre la drogue et l’insécurité routière au Burkina : Quels engagements des jeunes pour la paix et la réconciliation nationale ? »

C’est de vive voix que les différents intervenants ont salué la pertinence de l’initiative Oskimo Tour. Le représentant du chef de canton, par ailleurs président en exercice du ‘’Massathon ’’, a formulé des bénédictions pour que le tour se déroule pacifiquement. Les différents parrains de la 14e édition étaient unanimes dans leur allocution. Ils ont rassuré les promoteurs quant à leur appui technique et financier pour que les jeunes du Burkina, l’avenir du pays des hommes intègres, s’éloignent de la drogue. « Non à la drogue, non aux boissons frelatées, non aux comprimés et assimilés qui détruisent les jeunes », a clamé Kassoum Venegda, l’un des parrains.

Une vue des participants à la cérémonie de lancement

Le promoteur, l’artiste Oskimo, et chef de file du comité d’organisation accompagné par Amity Méria, a insisté sur la situation de la consommation de la drogue et de l’insécurité routière au Burkina Faso. Le constat est stressant et la sensibilisation doit continuer. La consommation de la drogue, à en croire Oskimo, est en vogue et devient quasiment un phénomène de mode surtout chez les adolescents scolarisés et même non scolarisés. On retient qu’en 2014, ce sont 462 élèves et étudiants qui ont été interpellés pour détention ou consommation de drogue.

Drogue et insécuritaire routière vont de pair

La relation entre la drogue et l’insécurité routière est clairement établie selon Issouf Savadogo. « Imaginez que tout de suite un drogué surgit, la cérémonie ne pourrait pas se dérouler sereinement. Les jeunes qui s’adonnent à la drogue perturbent la circulation créant des accidents mortels. Nous plaidons auprès de tous les partenaires pour la construction d’un centre de désintoxication afin de suivre les jeunes sous l’emprise des stupéfiants », a-t-il déclaré.

Pegdwendé Clément Sawadogo, ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

La cérémonie de la 14e édition de la caravane Oskimo tour était placée sous la présidence de Clément Sawadogo, ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Surnommé pour la circonstance ‘’papa‘’ par le promoteur, le patron de l’administration territoriale a invité les jeunes de Dédougou et du Burkina tout entier à se départir des drogues, car elles détruisent. « La drogue rend malade, chers jeunes. Si la jeunesse est malade en consommant la drogue, qui va construire le Burkina de demain ? », s’est adressé le ministre Sawadogo aux jeunes, sous forme interrogative.

Les populations de la Boucle du Mouhoun étaient mobilisées pour écouter le message de la caravane qui les invitait à s’éloigner de la drogue. Dakyo Espoir, résident dans la ville de Dédougou, a salué l’initiative qui aidera sans aucun doute les jeunes. « Cette sensibilisation est la bienvenue, car certains jeunes peuvent être ignorants des effets néfastes des comprimés, des boissons frelatées, des drogues. C’est un langage de vérité, jeune propre sans la drogue. Nous remercions Oskimo tour pour le choix de notre ville pour le lancement de l’édition de 2021. »

Issouf Savadogo dit Oskimo, promoteur d’Oskimo Tour

Conscients que le phénomène de la drogue ne s’arrête pas à la rue, les parents sont invités à suivre leurs enfants, à échanger avec les jeunes pour prévenir les risques qu’ils courent sous l’emprise d’un quelconque stupéfiant.

La caravane Oskimo tour se déroulera du 2 avril au 30 mai 2021 à travers 12 régions du Burkina Faso.

D. LAWALI

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Hôpital Sourô Sanou de Bobo-Dioulasso : La cuisine fait peau neuve
Bobo-Dioulasso : La ministre déléguée à la Recherche scientifique visite le Centre Muraz
Agriculture : Le Burkina veut booster le développement de la filière gingembre
Décès de BADO/KANKO ESSOIBIE ROSALIE : Remerciements et faire part
Période de canicule : L’expert en froid Madi Sakandé donne des conseils pour bien choisir et entretenir son réfrigérateur ou son climatiseur
Burkina Faso : L’ONG Terre des hommes Lausanne et ses partenaires apportent leur contribution à la cohésion sociale
Formation professionnelle : Bordeaux école de management fait ses premiers pas au Burkina Faso
Santé : Le RAME conduit deux études sur la couverture sanitaire universelle au Burkina
Initiative 1000 jeunes filles - When Africa women lead
Burkina Faso : Un projet pour sécuriser les emplois des femmes et jeunes filles vulnérables dans la région du Centre
Déplacés internes de Barsalogho : L’ONG Help va « au-delà de l’assistance »
Organisation démocratique de la jeunesse : Une rencontre nationale fait le bilan des activités menées par les différentes sections
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés