Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme doit être assez grand pour admettre ses erreurs, assez intelligent pour apprendre de celles-ci et assez fort pour les corriger.» John C. Maxwell

Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • mardi 6 avril 2021 à 23h35min
Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

Dans l’après-midi du lundi 5 avril, une équipe mixte composée de gendarmes et de VDP (volontaires pour la défense de la patrie) est tombée dans une embuscade tendue par des hommes armés non identifiés aux alentours de Tanwalbougou, localité située à une cinquantaine de kilomètres de Fada N’Gourma, région de l’Est. Le bilan fait état de neuf morts et quatre blessés.

Avant le drame, des informations ont fait cas d’un mouvement d’hommes lourdement armés dans la localité. Des enregistrements audios dont la teneur est « les ânes iront se balader à la gendarmerie » sont également parvenus au VDP. Il s’agit là des confidences d’une source haut placée à Fada N’Gourma. Disposant de ces éléments, la machine sécuritaire s’est alors mise en marche.

L’équipe composée de gendarmes et de VDP s’est engagée afin d’étouffer la menace. Mais elle tombe dans une embuscade tendue par les Hani, faisant neufs décès dont six dans le rang des volontaires pour la défense de la patrie (VDP) et trois gendarmes. On dénombre également quatre blessés.

Selon des informations recueillies auprès des autorités communales de Fada N’Gourma, deux des blessés sont dans un état critique. Ils ont été évacués par hélicoptère à Ouaga pour des soins appropriés.

Selon des interlocuteurs, la présence d’hommes armés est signalée dans les encablures de Tanwalbougou ce mardi matin. On rappelle également qu’une attaque a été repoussée dans la nuit du dimanche 4 avril par les FDS et VDP à Tanwalbougou.

Localité sous emprise terroriste

Depuis le début de la semaine écoulée, plusieurs hameaux de cultures ont été visités par les hommes armés non identifiés, menaçant de prendre le contrôle de la zone. Toute chose qui inquiète au niveau du Conseil municipal de Fada N’Gourma. « Ces hommes sont vraiment déterminés à prendre le contrôle de la zone », confie une source locale très préoccupée par la situation. Les menaces proférées provoquent un déplacement massif des populations vers la ville de Fada.

Au niveau de ces hameaux de cultures, il y a une dizaine de jours, confie une source, des VDP ont été la cible d’une attaque qui a occasionné la mort d’un des leurs. Ce jour-là, ils avaient escorté des paysans qui partaient pour faire leur marché. C’est donc au retour qu’ils ont été pris pour cible.

Selon l’armée nationale, le 29 mars 2021, les VDP avaient découvert un engin explosif improvisé (EEI) à Tanwalbougou. Une unité spécialisée du génie militaire a été déployée et a procédé à la destruction de l’engin.

Dans la nuit du 27 au 28 mars, trois membres d’une famille de Barga (un quartier du village de Tanwalbougou) ont été enlevés et assassinés par les hommes armés non identifiés.

En février 2020, la brigade de gendarmerie de Tanwalbougou avait été la cible d’attaque terroriste.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 6 avril à 14:42, par QUID En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    Tanwalbougou, nœud gordien de l’Est...
    Depuis des semaines, la présence d’hommes armés est signalée, comme dans la zone de Mangodara mais aucune action forte n’est prise pour dépolluer ces zones de forets.
    Triste car bientôt la saison pluvieuse va commencer, quand on sait combien ces zones sont propices a l’agriculture.
    Encore des déplacés qui ne pourront pas labourer leurs terres jadis prospères et qui viendront grossir les rangs d’autres déplacés dans les grandes villes avoisinantes.
    Courage a eux.

    Répondre à ce message

    • Le 6 avril à 16:31, par yssif En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

      C’est comme si vous saviez. ces populations n’ont pas cultivé la saison dernière et étaient confiantes de pouvoir le faire cette saison qui s’annonce. Avec cette nouvelle donne, c’est peine perdue et bonjour la famine. Les gens qui sont loin du théâtre croient que c’est du jeu. Depuis début mars tous les hameaux autour de Tanwalbugu se vidaient déjà de leurs populations constamment harcelées par ces criminels sans foi ni loi. La stratégie de l’Etat qui consiste à leur laisser la brousse n’est pas la bonne mais nous avons suffisamment opiné là-dessus sans être écoutés.

      Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 14:52, par TANGA En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    Solution, fermer nos frontières à l’Est, y amasser ds troupes et foncer à partir de Fada.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 15:24, par Oh que non ! En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    Et qu’est-ce qui fait croire à cette source que l’État Burkinabè n’est pas déterminé à garder le contrôle sur cette zone ? En lieu et place d’un titre comme celui-là (porteur de psychose), j’aurais aimé lire que les responsables locaux de la zone sont déterminés à exterminer la vermine, peu importe la durée des batailles à mener.

    J’espère que l’équipe rédactionnelle de Lefaso.net va retourner sur le terrain et nous rapporter des propos fermes et rassurants à la place de ceux apeurés et alarmistes de cette "source".

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 15:37, par kap En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    Quand on constate qu’il y a parmi nos braves soldats des éléments froussards au lieu d’aller expédier ces disciples de satan à l’enfer , ils ont le maigre courage de vouloir ôter la vie de leurs frère d’armes

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 21:23, par RV En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    La triste réalité des populations ! Je suis effondré de voir toutes ces familles aux carrefours de Ouaga. Qu’est ce qui nous arrive ? Je demande humblement au PF KABORE et à son gouvernement de prendre toute la mesure de l’hydre terroriste. C’est affligeant ! Bon courage à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 06:19, par HUG En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    Paix a l ame des disparus.prompt retablissement aux blessés.courage aux familles. Il faut que le mpp et acolytes prennent au serieux la question du terrorisme. Selon une source fiable les terroristes ont ete repoussés une premiére fois par nos vaillants et courageux FDS et VDP et c est suite a cette debacle que ces terroristes sont revenus une seconde fois pour causer ces morts. Mpp et acolytes quelles ont ete les mesures prises pour contrer les terroristes car vous deevriez savoir que les terroristes n aiment pas les defaites. Il ne suffit pas de dire on ne va pas negocier avec les terroristes et faire chaque fois des veuves ,orphelins.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 07:31, par KLADJOU En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    Désolé et paix à l’âme des disparus. On est finalement résigné à compter les morts comme s’il n’y avait pas de capitaine dans le navire. Tanwalbougou échappe au contrôle de l’Etat depuis déjà bientôt plus d’une année au moins mais rien n’y est fait. On fait semblant de ne pas le savoir et on se focalise sur les trois frontières. L’Est du pays est devenu un véritable sanctuaire de djihadiste et il faut une action concertée avec le Niger et le Bénin et traiter cette zone pour parler en langage militaire.
    Je pense personnellement que l’équipe en charge de notre sécurité actuelle a atteint ses limites. Nous devons les remercier pour le bon travail abattus et changer notre fusil d’épaule avec une nouvelle équipe. Autrement nous continuerons à enterrer nos frères FDS et VDP

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 09:02, par Lool En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    Il faut une fermer la zone. Faire une opération militaire d’envergure, terre, mer et ciel pour éradiquer la vermine djihadiste. De cette façon, la population aura un répit au moins pour la prochaine saison.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 09:52, par Nanoukda En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    Monsieur ou madame "Oh que non !" ! Je dirai que vous ne mesurer pas vraiment la réalité des lieux ! Ce n’est pas en criant dans bureau devant un ordinateur que l’on parviendra à régler le problème ! Ce que vous préconisez est un MENSONGE qui expose encore plus la vie de ces pauvres compatriotes ! Si un homme est obligé de fuir sa maison, son village en abandonnant tous ce qu’il a de vital, c’est qu’il y a vraiment nécessité à sauver sa vie et celles de siens ! On ne finira pas de le dire, mais la situation est à prendre au sérieux en changeant d’abord l’ambiance dans nos grandes villes pour que chacun de nous sente que nous sommes tous en guerre et pas seulement les FDS, leurs supplétifs et les populations directement concernées !

    Monsieur le président, en décrétant l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire, en faisant des privations de libertés comme instaurer par exemple un couvre-feu dans les grandes villes dès 18h00 pendant une semaine et en suspendant les diffusions de Canal plus pour ne présenter que le désarroi des populations impactées à la RTB pendant la même période, vous interpellerez et vous sensibiliserez tous les compatriotes sur la question et vous pourrez prendre les grandes décisions qui s’imposent ! Parmi ces grandes décisions, c’est évacuer et assiéger toutes zones disputées et tuer tout RAT qui s’y aventure ! Après on réinstallera les populations ! Monsieur le Président, on est excédé, inspirez-vous de Idriss DEBY et croisez le couteau au couteau et nous le bois au couteau !

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 15:23, par oh que non ! En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

      M. ou Mme Nanoukda,
      Nous sommes en guerre et nous devons laisser aucune victoire à l’ennemi. La communication est une arme de guerre. Et donc sur ce plan aussi nous nous devons de vaincre notre ennemi. Dites moi alors en quoi est-ce un mensonge que de dire qu’aucune portion ou zone de notre territoire ne sera cédée à quelque malfrat que ce soit ? Si nos ennemis utilisent l’arme de la communication pour se dire déterminés à prendre le contrôle d’une zone quelconque, il nous faut aussi utiliser la même arme pour leur retourner l’information inverse : rien ne sera contrôlé par qui que ce soit si ce n’est nous ! Il y a de nombreux morts, oui. Mais nous ne sommes pas faibles par rapport à ces vautours. On n’a peut-être pas encore trouvé la meilleure formule pour les écraser, mais il ne faut leur laisser aucune victoire. Surtout pas même celle de la communication. Car elle est très pernicieuse. Nous devons dire clairement que rien ne sera cédé. Il faut le dire pour rehausser le morale de nos troupes. Il faut le dire pour que nos populations s’arment de courage. Car nos FDS ont besoin du soutien des populations locales. C’est grâce à elles que la guerre va être gagnée. Elles sont celles qui peuvent fournir de l’information, elles sont celles qui peuvent aider à identifier et exterminer la vermine. Et ce n’est pas en leur envoyant des signaux du genre "l’ennemi est déterminé à prendre le contrôle de la zone" qu’on va les inciter à collaborer avec le bon camp. Si l’ennemi est déterminé, les Burkinabè aussi le sont.

      En ce moment je suis derrière un écran, oui. Tout comme vous. Mais je suis convaincu que le moment venu vous comme moi irons répondre à l’appel de la Patrie.

      Mais en attendant, il faut répondre coup pour coup à toutes les attaques ou tentatives d’attaques de l’ennemi. Et la communication est, je le répète, une arme de guerre.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 10:19, par Sidpassata Veritas En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    Il est sûr que quelque chose se passe mal pour que l’insécurité perdure ainsi dans notre pays. Pour ceux qui sont proches de ces zones forestières et frontalières à la fois, il est évident que la saison des pluie est favorable aux bandits et aux terroristes qui s’y cachent parce que la végétation va redevenir très dense et offrir de véritables maquis aux voyous. Ceux qui nous gouvernent feraient mieux d’anticiper avec une disponibilité de moyens de frappes aériennes qui permettraient de sévir contre les malfrats, même en hivernage. Alors je me pose des questions sur l’attitude de nos gouvernants, car je ne les comprends pas du tout.

    - On a reporté les élections municipales afin prendre les dispositions nécessaires pour assurer aux électeurs de toutes les communes de pouvoir voter. Mais au lieu de s’attacher à l’essentiel, à savoir la sécurisation de l’ensemble du territoire national, le pouvoir MPP gaspille un précieux temps et beaucoup d’énergie à vouloir refaire des découpages administratifs avec création de nouvelles communes, provinces et régions, toute choses qui accroitra le budget de fonctionnement de l’État (pour les nouvelles structures, il faudra construire des mairies, des hauts-commissariats, des gouvernorats, des conseils régionaux, des hôpitaux régionaux, des, des directions régionales de chaque ministère, salarier des maires, des hauts-commissaires, des gouverneurs, des personnels des hôpitaux régionaux et des directions régionales des ministères et services décentralisés).

    - A mon humble avis, l’urgence aurait été de consacrer davantage de moyens pour permettre à l’armée nationale de renforcer sa capacité de surveillance et de contrôle du territoire nationale, par l’augmentation du contrôle aérien par des hélicoptère armés. Les troupes au sol ne peuvent pas courir partout. Mais une flotte suffisante d’hélicoptère, permettrait de mettre hors d’état de nuire, les petits groupes de terroristes à moto. Même si l’État s’endette pour un tel investissement, il permettrait de résoudre définitivement le problème actuel de neutralisation des bandes armées et dans le moyen et long termes, il donnerait à notre armée nationale des moyens de sa mission de défense et de sécurisation du territoire national : C’est un enjeu de souveraineté qui mérite tous les sacrifices. Un tel investissement, même s’il augmentait la dette de l’État serait un bon investissement même s’il faut prendre des décennies à payer la dette.

    - Pour faire cela, il faut que le gouvernement renonce à certains projets que j’ose qualifier de projets à but politicien (adoption d’une nouvelle constitution, redécoupages administratifs...). Il faut abandonner les réflexes partisans et ne voir qui la dignité et l’honneur de la nation : on ne peut le faire que si l’on est un vrai homme d’État et non un simple politicien.

    - Quand on voit le courage des populations burkinabè qui ont mené efficacement deux insurrections, une révolution populaire, empêché un coup d’état et mené à terme une transition difficile, on ne peut qu’être désolé de la faible capacité de mobilisation des dirigeant MPP, quant il s’agit de la cause de la Nation, alors qu’ils ont su écumer tout le pays pour se faire élire et réélire. Mais tous cela arrive parce que le peuple Burkinabè est par nature très patient, comme il l’a été avec le régime Compaoré, jusqu’à en avoir marre ! Ne pourrait-on pas tirer les leçons de notre histoire pour non seulement défendre notre souveraineté nationale, mais aussi pour éviter les éternelles recommencements ?

    Je n’en veut à personne mais je ne fait qu’exprimer mes préoccupations personnelles quant au destin de notre Nation. C’est souvent exaspérant d’assister à ce qui s’apparente à une impuissance coupable de l’appareil d’État.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 17:53, par Congo En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

      Mon cher Sidpassata Veritas, vous avez totalement raison. Ce le président du Faso et son gouvernement seront jugés pour haute trahison et leur sort sera pire que celui qu’on veut appliquer à certains. Wait and see. Ce gouvernement ne se soucie guère du peuple mais l’utilise tout simplement pour chauffer son café. Il y a des récits qui vous font saigner le coeur mais ça fout au pôle nord nos dirigeants incapables. Les terroristes font la pluie et le beau temps sur notre territoire parce qu’il y a des apatrides qui nous gouvernent. Ils utilisent nos finances pour devenir des milliardaires au lieu d’acheter de vraies armes pour nos combattants. Voir mourir les burkinabè ne leur dit rien. Aucune pitié pour nos nos enfants, nos pères, nos mères et nos petits frères qui errent ça et là dans leur propre pays comme des gueux et des sans abris. Mais l’heure vient, où notre pays sera débarrassé de ces sanguinaires et ripoux des temps nouveaux.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 11:29, par Sacksida En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    Quand un Etat est dans une situation de guerre et est embourgeoise puis est incapable de strategies et de reactions gagnantes de cette guerre, que faut-il faire ? Thomas Sankara disait que : "La guerre est une continuation de la politique avec d’autres armes". Depuis 5 ans je m’evertue a suggerer la Convocation d’une Conference Nationale sur l’Etat de la Nation et pour un diagnostique sans complaisance sur tous ses differents aspects economique, social, securitaire et culturel. Ainsi l’on degagerait des solutions adequats efficaces, sinceres et transparentes applicables dans l’immediat. Mais, les politiciens ou politicards ne voient que leurs interets politiques et semblent se foutre eperdument des problemes cruciaux tant que eux ne sont touches. Il n’y’a pas de problemes sans des solutions serieuses et definitives, mais encore faut il etre dote de la volonte et la vision politique de rompre radicalement avec la maniere de gerer les choses et pour s’engager dans une mission nationale patriotique. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 13:31, par EBENEZER En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    Mes condoléances aux familles éplorées.
    Que Dieu console les cœurs des proches des éléments de la gendarmerie et des vdp tombés pour la défense de la patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 00:14, par RAZHO Lénègr En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    Son Excellence Rock Marc Christian Kaboré lève-toi comme Idriss Debi du Tchad pour éradiquer les ennemis 😥 A chaque fois que je m’installe pour prendre une bouteille, je pense à ces milliers de concitoyens qui vivent les hécatombes et mes larmes s’écoulent. Prend le problème comme le problème de ta famille et oublie un peu la politique car on a tous droit à la vie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 17:52, par Anseokoun DABIRE En réponse à : Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source

    Je propose que le Gouvernement installe un détachement militaire aux encablures de Tanwalbougou doté d’armes de dernières générations.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Opération Barkhane : Une partie d’un groupe armé terroriste neutralisée au Mali
G5-Sahel : La force conjointe dément les accusations « d’exactions contre les civils »
Oudalan : Deux morts, un porté disparu et trois blessés dans une attaque
Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source
Burkina Faso : L’armée détruit un engin explosif improvisé et réinstalle des déplacés dans leurs localités
Force conjointe du G5 Sahel : Des militaires accusés de viol et tentative de viol dont un cas sur une fille de 11 ans
Opération Barkhane : Un otage malien libéré, des groupes terroristes neutralisés et du matériel récupéré
Province de la Gnagna : Les communes de Liptougou et de Coalla, les fiefs des terroristes
Opération Barkhane : Un otage malien libéré
Région de l’Est : Un VDP tué dans un accrochage à Piega
Opérations de la force Barkhane : Un groupe armé terroriste neutralisé au Mali
Terroristes et bandits armées : Les civils plus que jamais la cible
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés