Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme doit être assez grand pour admettre ses erreurs, assez intelligent pour apprendre de celles-ci et assez fort pour les corriger.» John C. Maxwell

Musique : « Tout va bien » pour Basic Soul

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • lundi 5 avril 2021 à 22h55min
Musique : « Tout va bien » pour Basic Soul

Quatre ans après la sortie de son dernier album (2017), le pionnier du rap burkinabè, Basic Soul, vient de mettre sur le marché discographique, un nouvel opus baptisé « Tout va bien ». L’album qui a été enregistré dans quatre studios a été présenté le samedi 3 avril 2021 au cours d’un concert-dédicace. Des artistes comme Nourat, Smockey et bien d’autres ont apporté leur touche pour la réussite de la cérémonie parrainée par le ministre en charge de l’Industrie, Harouna Kaboré.

Après un long moment de silence et de préparation, Basic Soul a inscrit un nouvel opus de 12 titres dans l’univers du show-biz burkinabè. Baptisé « Tout va bien », le nouveau né de l’artiste-musicien, qui comptabilise 24 ans de carrière dans le domaine du rap, a été présenté à ses mélomanes, dans la soirée du samedi 3 avril 2021 à Ouagadougou.

Des artistes étaient présents à la cérémonie

Pour Basic Soul (Souleymane Ouédraogo à l’état civil), ce nouvel album véhicule un certain nombre de messages positifs, d’engagement, de mobilisation pour faire en sorte qu’effectivement tout aille bien. « Que ce soit sur le plan individuel, que ce soit sur le plan collectif, il faut qu’on se remette en cause, qu’on se définisse des objectifs clairs et que l’on recherche les moyens pour aller vers les buts qu’on s’est fixés. Et c’est finalement qu’on pourra dire tout va bien », a-t-il signifié. S’inspirant des faits quotidiens de la vie, Basic Soul a à son actif huit opus. Ce, depuis le début de sa carrière.

Basic Soul, le précurseur du rap burkinabè

Dans l’album « Tout va bien », les mélomanes trouveront des morceaux comme « haut les cœurs ». C’est un hommage qu’il rend aux Forces de défense et de sécurité, et les volontaires de la paix. En somme, toutes les personnes qui œuvrent à ce que l’insécurité, le terrorisme, les agressions contre le Burkina patrie cessent. Il y a également « Semblant ». Dans cette chanson, il exhorte chacun à travailler honnêtement et à ne pas faire semblant. Parce que la récompense vient au bout de l’effort.


Lire aussi Basic Soul : « Le rap ne nous a pas enrichis »


Un autre morceau que les adeptes du rap pourront écouter, c’est le titre « Négro » où il remet en cause notre identité en tant qu’homme africain. D’où est-ce qu’on vient ? Où est-ce qu’on est ? Où est-ce qu’on va ? Se questionne-t-il.
En matière de promotion, Basic Soul a prévu réaliser une série d’activités dont des concerts pour que l’album connaisse une belle réussite. Mais pour l’heure, l’album est disponible en streaming sur les différentes plateformes de téléchargement. Egalement, il est disponible en support physique.

Le rap a contribué à éveiller les consciences dans notre pays, selon le ministre en charge de l’Industrie, Harouna Kaboré

Et l’auteur de remercier le public qui s’est déplacé nombreux pour assister à ce concert-dédicace. De son côté, le parrain, le ministre en charge de l’Industrie, Harouna Kaboré, a fait un témoignage sur son amitié avec l’artiste-musicien qu’il appelle affectueusement « le pape du rap burkinabè ».

« Basic Soul, depuis 1996-1997, est le premier burkinabè qui a eu sur le marché une œuvre discographique rap. Je suis venu ce soir pour accompagner un ami parce qu’en 96-97, j’ai eu l’occasion d’être à ses côtés avec d’autres amis. On était au lycée et lui à l’université. Aujourd’hui, 24 ans après, il est en train de mettre sur le marché son 8e opus », a-t-il relaté. Au nom de ses amis du lycée, le ministre Harouna Kaboré lui a témoigné sa solidarité et invité la population burkinabè à écouter sans modération « Tout va bien » pour que, dit-il, Basic Soul puisse jouer sa partition dans le domaine culturel du Burkina.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés