Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Ah, les téléphonies mobiles !

Accueil > Actualités > Opinions • LEFASO.NET • mercredi 31 mars 2021 à 22h55min
Ah, les téléphonies mobiles !

Ceci est un coup de gueule d’un citoyen à l’endroit des téléphonies mobiles au Burkina. L’auteur s’offusque contre la mauvaise qualité des réseaux et dénonce certains services qui s’apparentent, à son avis, à de l’arnaque et du chantage... Lisez !

S’il y a bien à s’en offusquer, c’est bien contre les téléphonies mobiles. Nous souffrons d’un pillage hors du commun. Les réseaux de téléphonies mobiles du Burkina Faso nous laissent pantois sur certains faits ! Comment peut-on comprendre que la communication soit très coûteuse avec une qualité de communication nulle ?
Arrêtons-nous un instant sur quelques faits :

 Pour passer un appel ce n’est pas chose aisée, il arrive que l’appel soit décroché mais vous n’entendez rien pourtant votre appel est facturé.
 Il n’est pas rare d’entendre que votre correspondant est en communication et pourtant, il arrive que vous appelez quelqu’un qui est assis juste à côté de vous, qui n’est nullement en communication, mais le refrain va tomber : "votre correspondant est en communication, merci de réessayer un peu plus tard "

 Dans la journée vous pouvez recevoir plus de 5 SMS souvent ayant le même connu. Votre boite à messagerie se sature au fil du temps
 Vous recevez un message qui vous dit que vous votre numéro figure parmi les gagnants, il suffit juste de participer à un jeu pour espérer décrocher 100.000Fcfa, moyennant un coût de 10Fcfa. Imaginez si 100.000 personnes participent au jeu. Mathématiquement ça donne 10Fcfa × 100.000= 1000.000Fcfa.

Pour une récompense de 100.000Fcfa, on incite plusieurs à participer au jeu. Sur la base des 100 .000 participants au jeu, on récolte une somme de 1000.000Fcfa, si on soustrait 100.000Fcfa du gagnant, le réseau mobile s’en sort avec un bénéficie de 900.000Fcfa. Comment peut-on qualifier cette attitude, si ce n’est que de l’arnaque ?
 Vous rechargez des unités, vous obtenez des bonus. Ce qui est bizarre les bonus sont surfacturés. Et pire, un délai d’utilisation de ces bonus est donné. C’est incompressible. S’il est vrai que le bonus vous appartient, logiquement il ne devrait pas avoir de date limite très brève d’utilisation. Cette manière s’apparente à du chantage.

 Parlons des mégas, vous payez des mégas, vous n’arrivez pas à bénéficier d’une bonne connexion et quelques jours d’utilisation vous recevez un message, vous annonçant la fin de vos mégas avant terme.
La liste des dommages est non exhaustive.
Combien ont perdu des opportunités et vie parce que le réseau les a trahis ?
Quand finira le calvaire du consommateur ?

Hampougui Lankoandé, Éducateur et Écrivain

Vos commentaires

  • Le 1er avril à 00:28, par Raph En réponse à : Ah, les téléphonies mobiles !

    Mr Lankoande,

    Grand merci et bravo pour cet article ! Vous avez lu dans mes pensées et vous avez pu mieux exprimer ce qui bouillonne en moi à propos de la médiocrité des réseaux mobiles au Burkina Faso ; c’est vraiment lamentable et regrettable mais comme toujours, j’ai bien peur que votre cri de cœur soit classé sans suite !
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 1er avril à 18:01, par JC En réponse à : Ah, les téléphonies mobiles !

      Bravo il y a des années que je le dis et l’explique aux amis Burkinabè.
      Vous avez oublié le pire, le foutage de gueule concernant les bonus !!
      Quand je suis en Europe pour pas dire en France, j’achète une recharge on me fait cadeau d’une somme donné suivant les montants de la recharge.
      Exemple pour un achat de 35€ on reçois 12€.
      La différence, est que ce montant me permait d’appeler tous les opérateurs et pour le même coût.
      Ici tu peux pas appeler ton frère si tu es orange et lui telecel ou moov.
      Es-ce normal ?

      Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 07:41, par Ginagnè En réponse à : Ah, les téléphonies mobiles !

    Franchement. Souvent on ne sait avec quel saint se vouer. Réseaux nuls et coûteux et spécialistes en arnaque. Surtout Moov. C’est pas possible. Chacun subit cela dans son coin en attendant que la ligue des consommateurs mettent son nez dehors.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 08:24, par Utam’si En réponse à : Ah, les téléphonies mobiles !

    C’est une très belle analyse. Ces téléphonies mobiles nous arnaquent chaque jour. concernant les jeux qu’ils organisent, il faut faire la remarque, vous verrez que les lauréats sont toujours leurs agents. je vous remercie monsieur LANKOANDE car vous avez le courage de dénoncer cette attitude des téléphonies mobiles.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 12:19, par Raph En réponse à : Ah, les téléphonies mobiles !

    Lefaso.net,

    Pourquoi vous ne laissez pas passer les commentaires des internautes à propos de la médiocrité des services des réseaux mobiles au Burkina Faso ? Ou bien vous êtes de connivence avec eux ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Panzani, une autre zizanie dans le lot des jurisprudences
Burkina : Quelle pertinence de construire une latrine à 180 000 Fcfa pour un ménage qui a moins de 150 000 Fcfa/an ?
Non-respect du délai d’établissement de la carte consulaire burkinabè en Côte d’Ivoire : Ousmane So écrit au ministre Alpha Barry
Guy Sanou à Ousmane DJIGUEMDE, Secrétaire Technique de l’Institut des Peuples Noirs : " Vous parlez de ce que vous ne connaissez pas ! "
Lettre au président Déby : Une auréole ternie !
Burkinabè : Super-insurgés, super-paradoxaux
Réforme du « Code du travail » : Commençons par le commencement !
Marteen Rusch, ambassadeur des Pays-Bas au Burkina : "L’homosexualité est un droit et il y a des collègues ambassadeurs qui sont homosexuels"
Trois mesures visant à favoriser des économies post-COVID-19 plus résilientes et inclusives
Marche du 24 avril à Fada : Sachons raison garder !
IRAPOL : Un puissant outil de lutte contre l’insécurité à soutenir
Ouagadougou : Que deviendra l’aéroport actuel après sa délocalisation à Donsin ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés