Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme doit être assez grand pour admettre ses erreurs, assez intelligent pour apprendre de celles-ci et assez fort pour les corriger.» John C. Maxwell

MAEP : Le Burkina réaffirme son attachement à la promotion de la bonne gouvernance

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • lundi 29 mars 2021 à 11h00min
MAEP : Le Burkina réaffirme son attachement à la promotion de la bonne gouvernance

Le ministre en charge de la Coopération et l’Intégration africaine, Alpha Barry, représentant le président du Faso, Roch Kaboré, a participé par visioconférence, le jeudi 25 mars 2021, au 30e sommet du forum des chefs d’Etat et de gouvernement du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP). Cette rencontre a vu l’adhésion de la République démocratique du Congo comme 41e membre du MAEP.

Les chefs d’Etat membres du forum du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) se sont réunis le jeudi 25 mars 2021 dans le cadre du 30e sommet de ce forum. Cette rencontre tenue par visioconférence a été présidée par le président sud-africain, Cyrille Ramaphosa par ailleurs président du forum du MAEP depuis février 2020. Il s’agit d’un comité des chefs d’Etat et de gouvernement des Etats membres de l’Union africaine (UA) qui ont volontairement choisi d’adhérer au MAEP. Il a la responsabilité de la supervision de l’organisation et des processus du MAEP.

Cette 30e rencontre s’est articulée autour de deux principaux points. L’adhésion de la République démocratique du Congo en qualité de 41e membre du MAEP et l’examen des situations du Libéria, de la Zambie et de la Sierra Léone. Cet examen a consisté à mesurer la performance et les progrès dans trois domaines thématiques à savoir la démocratie et la gouvernance politique ; la gouvernance et la gestion économique ; la gouvernance d’entreprise et le développement économique. Il a aussi été question au cours de cette rencontre de faire l’analyse des lacunes de gouvernance au Soudan, une mise à jour sur les progrès du deuxième processus d’examen du Nigeria, ainsi que le progrès de la deuxième génération d’examen en Afrique du Sud.

Le 30e sommet du forum du MAEP a été présidé par visioconférence par le président sud-africain, Cyrille Ramaphosa, président de l’Union africaine (UA)

Pour l’occasion, le ministre burkinabè en charge de la Coopération et l’Intégration africaine, Alpha Barry, a salué l’initiative du MAEP qui permet aux pays africains de s’autoévaluer à travers les bonnes pratiques qui se font dans un pays et de voir comment cela peut servir d’exemple. Il a ainsi réaffirmé l’attachement du Burkina Faso à la promotion de la bonne gouvernance.

Concernant la représentation du Burkina Faso au niveau de cette institution à travers des cadres nationaux, comme c’était le cas avec le regretté Jean-Baptiste Natama, le ministre Barry a indiqué que le Burkina Faso est candidat au poste de Commissaire santé, action humanitaire et développement social en tant que Commissaire à l’Union Africaine. « C’est un poste important puisque le MAEP lui-même est arrimé à l’Union Africaine. Donc on peut dire que le Burkina Faso espère être représenté à un plus haut niveau au niveau de l’Union africaine, comme c’était le cas au cours des quatre dernières années. » a-t-il confié.

En rappel, le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) a été créé en 2003 en tant qu’institution spécialisée de l’Union africaine (UA) qui sert de plate-forme pour le partage d’expériences et le renforcement des meilleures pratiques en vue de la stabilité politique, de la croissance économique accélérée et de l’intégration régionale et continentale, ainsi que du développement durable. Il cherche à favoriser le changement des carences sous-jacentes de la gouvernance et des processus de développement socio-économique parmi les Etats membres.

Judith SANOU
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Palais de Kosyam : Le président de la commission de l’UEMOA au bilan chez Roch Kaboré
Traitement des femmes détenues et de leurs nourrissons : Le PNUD compte former 120 agents de sécurité pénitentiaire
Coopération : L’Union européenne appuie la bonne gouvernance dans les secteurs des mines et de la sécurité au Burkina Faso
Burkina Faso : La Coopération autrichienne lance un troisième programme de subventions de plus d’un milliard de F CFA
MAEP : Le Burkina réaffirme son attachement à la promotion de la bonne gouvernance
Assemblée nationale : Le Conseil national de la transition du Mali invite Bala Alassane Sakandé à sa rentrée parlementaire
Assemblée générale des Nations-unies : Le Burkina s’approprie les conclusions des travaux de la 75e session
Diplomatie : L’axe Ouagadougou-Riyad se porte bien, selon l’ambassadeur Waleed Alhamoudi, en fin de mission
Sant’Egidio à la rescousse de la réconciliation nationale au Burkina Faso
Bobo-Dioulasso : L’ambassadeur de France inaugure les cases peule et bobo du musée communal
Sécurité alimentaire : Le Japon offre plus de 4000 tonnes de riz au Burkina
Programme d’appui à la décentralisation dans l’espace UEMOA : La France et l’UEMOA signent une convention de subvention
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés