Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Norbert Michel Tiendrebéogo : Secouer le cocotier du candidat CDP

Le candidat du Front des Forces Sociales (FFS) Norbert Tiendrébéogo, a débuté hier samedi 22 octobre sa campagne présidentielle par une assemblée générale avec la cellule du parti du secteur n°29 (Wemtenga) de Ouagadougou. Les militants ont pris l’engagement de sensibiliser l’électorat afin d’assurer à leur candidat un bon score.

Norbert Michel Tiendrébéogo, candidat du FFS à l’élection présidentielle veut secouer le cocotier du CDP et de son candidat. « Je veux chasser définitivement par les urnes Blaise Compaoré et le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) du pouvoir. Notre objectif prioritaire est d’empêcher le candidat Compaoré de triompher dès le premier tour », a-t-il expliqué aux militants au cours de cette rencontre. A 17 h 10 mn, le candidat Norbert Michel Tiendrébéogo fait son entrée sur les lieux de la rencontre, il est accueilli par des acclamations et des slogans. Ainsi pouvait-on entendre « Norbert Tiendrebéogo au pourvoir ! FFS au pouvoir, honneur au peuple, la corruption à bas ! etc ».

Après quoi, le président de la cellule FFS de Wemtenga, Bagué Boukari prend la parole et dévoile le plat de résistance de la rencontre. Une rencontre qui aura permis au candidat d’échanger directement avec ses militants. De la carrière politique en passant par son parcours professionnel, à la stratégie de campagne du candidat, rien n’a été laissé en reste.

Ainsi, les militants ont été informés sur leur candidat, de même qu’ils ont pris davantage connaissance du programme de reconstruction nationale qui soutend sa participation à cette élection.

Gagner plus de 50 000 voix à Ouagadougou

Pour Norbert Michel Tiendrébéogo et ses militants, cette élection présidentielle doit les réconforter au rang des forces politiques capables de présider à la destinée des Burkinabè. Pour cela, ils ont entrepris de mener une campagne de sensibilisation de proximité dans les 30 secteurs de la capitale. « Une semaine pour convaincre les Ouagalais à voter le candidat du FFS » ; Norbert M. Tiendrébéogo qui espère aussi recueillir au moins 50 000 intentions de vote dans la capitale.

Voilà pourquoi, il a invité fermement ses militants à aller partout convaincre ceux qui hésitent à sortir le voter le 13 novembre. Car a-t-il fustigé, « en 18 ans de pouvoir, nous n’avons pas progressé d’un cran, les jeunes doivent prendre conscience de cela et sortir voter pour le changement ». Pour Norbert M. Tiendrébéogo, la jeunesse se trouve au cœur de son projet de société, défini dans le Programme de reconstruction nationale (PRN).

Il propose d’envoyer tous les enfants en âge de scolarisation à l’école et de les y maintenir jusqu’au CM2. L’égalité d’accès aux études supérieures, la lutte contre la corruption et l’insécurité par la réforme de l’administration publique et les forces de sécurité ont été évoquées par le candidat avec ses militants. Tout en clamant haut et fort sa probité et son intégrité, Norbert M. Tiendrébéogo a exhorté les jeunes du secteur n°29 à mouiller le maillot afin de « donner raison au parti au pouvoir (CDP) et son candidat d’avoir peur du FFS ».

Une révolutionnaire démocrate ?

Pour le président de la cellule FFS de Wemtenga, le candidat Tiendrébéogo va créer la surprise par son score au soir du 13 novembre. Et le candidat de renchérir qu’ils ne sont pas des dindons gonflés. « Nous avons besoin de révolutionnaire aguerri. En 2006, je laisserai la place aux jeunes en quittant la présidence du parti », a-t-il expliqué. La rencontre avec les militants de Wemtenga a permis au candidat du FFS de leur expliquer le contenu de son projet de société et d’échanger directement avec eux sur leurs préoccupations.

Ils ont par exemple demandé la conduite à tenir pour les inscrits qui ne retrouvent pas leurs cartes d’électeur dans les bureaux de vote ; ou encore, la stratégie peaufinée par le candidat pour bouter Blaise Compaoré hors du pouvoir. « Nous allons multiplié les meetings de proximité. Nous sensibilisons dans tous les secteurs de la capitale car les moyens manquent pour faire de grands meetings », a précisé Norbert Tiendrebéogo. Par ailleurs, il a invité chaque militant à aller sur le terrain pour sensibiliser et à mouiller le maillot pour gagner la bataille le 13 novembre. « Nous sommes satisfaits car le candidat a dévoilé la stratégie de campagne.

Nous avons saisi davantage son programme et sommes mobilisés à convaincre l’électorat que ce n’est pas le CDP seul qui peut gérer ce pays », a rassuré le président de la cellule FFS de Wemtenga, Bagué Boukari. De son côté, le secrétaire national à la jeunesse, Claude Ouédraogo a souligné que « les jeunes s’identifient au projet de société du candidat ». Ils ont pris l’engagement de se mobiliser derrière leur candidat afin que l’alternance triomphe au soir du 13 novembre.

S. Nadoun COULIBALY (coulibalynadoun2002@yahoo.fr)
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Norbert Michel Tiendrébéogo du FFS au secteur N°1 de Ouagadougou : “J’ai voté pour l’espoir...”
Meeting de clôture de Norbert Michel Tiendrébéogo à Ouagadougou : “L’incapacité ne passera pas...”
Norbert Michel TIENDREBEOGO : Sera-t-il le leader du Sankarisme ?
Norbert Tiendrébéogo à Ouahigouya : « Ils ont livré l’Eléphant aux chacals affamés »
Norbert Michel Tiendrébéogo à Boussé, Yako et à Ouahigouya : “L’éléphant du Yatenga est dompté au parc animalier de Ziniaré ; soyez vigilants...”
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-EST : colère, recueillement et espoir
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-Nord : “Je vais loger dans le palais construit par Blaise...”
Norbert Michel Tiendrébéogo dans la Boucle du Mouhoun : Les militants décident de « renvoyer » Blaise Compaoré...
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-Ouest : Dydir « conquis » par le FFS
Norbert Michel Tiendrébéogo du FFS à Ouidi : Appel « à faire le bon choix le 13 novembre »
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-Sud : Médéga dit oui à la reconstruction du Faso
Norbert Michel Tiendrébéogo dans les Cascades : Les militants du FFS promettent « une gifle électorale »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés