Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Tapis rouge des Master-class ISTIC 2021 : La directrice générale de la SBT ‘’cuisinée’’ par deux élèves stagiaires

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • dimanche 28 mars 2021 à 22h30min
Tapis rouge des Master-class ISTIC 2021 : La directrice générale de la SBT ‘’cuisinée’’ par deux élèves stagiaires

Depuis le 16 mars 2021, les élèves stagiaires de l’Institut des sciences et technologies de l’information et de la communication (ISTIC) ont commencé la deuxième phase de leur Master-class. Le vendredi 26 mars 2021, comme dernier acte de l’événement, c’est une grande interview en direct que deux élèves ont réalisé avec la directrice générale de la Société burkinabè de télédiffusion (SBT), Kadidia Savadogo, par ailleurs, marraine de l’évènement.

« Tapis rouge des Master-class ISTIC 2021 ». C’est un événementiel conçu et réalisé par les élèves stagiaires de la 2e année de l’Institut des sciences et technologies de l’information et de la communication (ISTIC), option Communication. Pendant que les élèves du Lycée alliance chrétienne (LAC), invités spéciaux de l’évènement s’installent, les techniciens s’activent pour faire le direct sur la radio et la télévision de l’école.

Une vue des élèves du Lycée alliance chrétienne (LAC), assis aux premières loges

Dimitri Ouédraogo, l’élève en mode MC (maître de cérémonie) annonce les couleurs. La parole est ainsi donnée aux deux journalistes Adama Sawadogo (radio) et Pélagie Diébré (télévision) pour conduire la grande interview. Les questions sont essentiellement axées sur le parcours professionnel de l’invitée, la DG de la SBT, ses missions au sein de la SBT et les enjeux de la Télévision numérique terrestre (TNT).
L’exercice est pratique. Les faits et gestes d’Adama Sawadogo et Pélagie Diébré sont suivis de près par leurs encadreurs, assis en face de leur plateau. Les questions s’enchaînent et on voit une invitée qui ne se laisse pas dominer, car il s’agit de parler de son travail, ce qu’elle fait chaque jour.

L’évènement s’est déroulé sous l’œil des enseignants…

Pendant ce temps, l’élève Frédéric Mbaïdedji, qui est dans la peau du protocole, s’assure du respect du chronogramme. Lorsque Adama Sawadogo annonce que l’entretien tire à sa fin (45 minutes), il commence à préparer les autres étapes de la soirée : photo de famille, cocktail et remise d’un présent. Dans sa veste noire velours, il était au four et au moulin. Ce programme s’est déroulé minutieusement en moins d’une heure et trente minutes. Un pari réussi pour les organisateurs.

« C’était très intéressant, ils n’ont pas démérité »

L’une des premières leçons à tirer de cet exercice est sans doute les aléas du direct. Même si tout a été préparé, c’est sans compter sur les dieux de la technologie. En effet, au cours de cette interview, le signal s’est coupé par moment. Les élèves techniciens ont été les plus éprouvés de l’exercice. Il était de leur rôle d’assurer ‘’une réalisation sans faille’’.

L’équipe technique suivait de près l’interview.

Du côté de la direction générale de l’ISTIC, il y a un motif de satisfaction. Tout en remerciant la marraine de l’évènement d’avoir honoré de sa présence, le secrétaire général de l’école, Evariste Kaboré, a félicité les deux journalistes et l’ensemble de l’équipe de la réalisateur de l’évènementiel.

Quant à l’invitée, la satisfaction est également au rendez-vous. « C’était très intéressant, ils n’ont pas démérité », affirme Kadidia Savadogo, tout en précisant que « ce sont ces exercices dont ils ont besoin lorsqu’ils sont à l’école afin de voir l’organisation pratique ».

Pour la DG de la SBT, Kadidia Savadogo, c’est une nouvelle occasion de promouvoir sa structure

Plusieurs fois MC des cérémonies, c’est une première pour Pélagie Diébré de modérer une grande interview. Stressée au début, elle a pu s’en sortir par la suite, confie-t-elle. Cet exercice a été bénéfique pour la journaliste télévision de cette interview : « Cela m’a permis de beaucoup apprendre sur la SBT, la TNT et la radio numérique. Passionnée de la radio, j’ai hâte que ce soit une réalité ».

Une photo de famille avec une équipe de l’organisation

Les encadreurs, de leur côté, ont décelé des insuffisances mais « dans l’ensemble, ils [les élèves stagiaires] ont tiré leur épingle du jeu. Un peu de timidité mais cela se comprend », note l’enseignant Baba Hama. Pour lui, « ce sont des journalistes qui pourraient entrer dans le monde professionnel ».

Il faut le rappeler, l’Institut des sciences et technologies de l’information et de la communication (ISTIC) est une école qui forme dans le domaine du journalisme, de la communication et de la technique et technologie des médias.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Appel à propositions pour un consultant expert dans l’énergie solaire pour les plateformes multifonctionnelles
WhatsApp : Méfiez-vous de cette nouvelle arnaque qui cherche à prendre le contrôle de votre compte
Médias : La RTB/Télé ouvre ses portes au public
Projet de loi sur les drones civils : « Nous espérons être consultés », souhaite Younoussa Sanfo, président de l’Association nationale des spécialistes des drones
Burkina : Plus de 6000 comptes Facebook piratés, selon l’Association pour la protection du cyberEspace national
Courrier confidentiel N° 231 est disponible
Loïse Tamalgo (Huawei) : « L’Afrique doit se saisir de la quatrième révolution industrielle déjà en cours »
À dispositifs numériques, gouvernance numérique
Burkina Faso : La CIL s’acquitte d’un devoir envers le président du Conseil constitutionnel
Journée mondiale de la radio : Le Burkina célèbre la 10e édition en différé
Burkina Faso : La CNDH à l’ère du numérique
Obsèques de Marie-Frère Soleil : Le président du Faso reconnaissant du mérite d’une combattante de la liberté
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés