Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Suivi des politiques publiques : Une faîtière de la société civile fait un constat dans les domaines de la santé et de l’éducation

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • vendredi 26 mars 2021 à 21h00min
Suivi des politiques publiques : Une faîtière de la société civile fait un constat dans les domaines de la santé et de l’éducation

Engagé, depuis 2018, dans le suivi citoyen de l’offre des services publics dans les secteurs de la santé et de l’éducation dans les régions des Hauts-Bassins et du Nord, le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC/BF) livre régulièrement les résultats de son travail sur le terrain. La faîtière a rendu publics, ce vendredi 26 mars 2021 à Ouagadougou, les résultats de son suivi des deux secteurs, santé et éducation, pour le compte de l’année 2020.

Pour parvenir à ses fins, ce consortium d’OSC a mis en place un dispositif constitué de points focaux dans les zones concernées par le projet et des outils de collecte des données.

Au chapitre de la santé, le CNOSC note comme bonnes pratiques, une bonne fréquentation des centres de santé (la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans ayant favorisé la fréquentation des formations sanitaires), une diminution globale du temps d’attente des usagers dans les formations sanitaires, l’existence de comités de gestion dans toutes les formations sanitaires…

Cependant, plusieurs dysfonctionnements sont enregistrés. Ces insuffisances sont susceptibles de constituer d’importantes entraves à un accès à des soins de qualité pour les bénéficiaires de la gratuité des soins, affirment les responsables du CNOSC. Au nombre de celles-ci, la persistance des ruptures des molécules traceuses surtout pédiatriques alors que les molécules ont été généralement disponibles à la CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux) au cours de l’année 2020, des infrastructures incomplètes dans un nombre élevé de formations sanitaires (manque de magasins, de salles d’observation et d’accouchement….).

Toujours au rang des dysfonctionnements, la rupture des outils de gestion de la gratuité dans certaines formations sanitaires, le retard dans le remboursement des frais de gratuité (ce qui occasionne des ruptures en médicaments), l’irrégularité dans la tenue des instances de redevabilité des comités de gestion.


Lire aussi Suivi des politiques de santé au Burkina : Des OSC adhèrent à la plateforme DeS-ICI


Ce qui a conduit les responsables du CNOSC à faire des recommandations au ministère de la Santé (renforcement de la chaîne d’approvisionnement des formations sanitaires et le remboursement intégral dans les délais des ressources de gratuité des soins aux formations sanitaires), aux collectivités territoriales, aux partenaires et au gouvernement.

Pour ce qui est du domaine de l’éducation, les dysfonctionnements sont liés au non-respect du ratio livre/élève, au manque de guides d’instruction civique et morale, à l’absence de latrines dans certaines écoles, à l’absence de dotation en vivres dans certaines écoles.

Jonas Hien, président du CNOSC

De nombreuses bonnes pratiques sont notées dans ce domaine également, au titre desquelles, le respect des délais de livraison du cartable minimum et le matériel spécifique, la disponibilité du personnel enseignant dès la rentrée administrative, etc.
Ici également, les responsables de la faîtière ont fait des recommandations au gouvernement, aux collectivités territoriales, aux partenaires techniques et financiers ainsi qu’aux parents d’élèves.

« Pour contribuer à l’amélioration des résultats scolaires des enfants, le consortium s’engage à poursuivre la sensibilisation des communautés pour le maintien des élèves dans les écoles, ainsi que le suivi des bonnes conditions de leurs études. Le consortium interpelle aussi tous les acteurs de développement sur la nécessité de renforcer leurs actions, aussi bien pour une amélioration de l’offre des services de santé et de l’éducation, que pour la facilitation et le renforcement des initiatives de veille citoyenne pour un accès de qualité des populations aux services publics », a lancé le président du Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC/BF), Jonas Hien.

Les responsables de l’organisation, tout en se félicitant de la prise en compte de certaines recommandations antérieures, exhortent les parties-prenantes à une prise en compte intégrale et efficace des recommandations jusque-là formulées.

O.H.L
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Cap sur l’autonomie énergétique à l’horizon 2025
Dossier Thomas Sankara : Une dizaine de personnes dont Blaise Compaoré poursuivies en jugement
Justice : La Cour d’appel de Bobo-Dioulasso se rapproche davantage des justiciables de la Boucle du Mouhoun
Burkina Faso : Le chef de file de l’opposition, Eddie Komboïgo, est-il mal parti avec son navire ?
Burkina Faso : 115 militants du MPP sanctionnés par le BPN
Présidence du Faso : Voici la nouvelle photo officielle du président
Dr Bachir Ismaël Ouédraogo : « Si ça va pour le jeune du Burkina Faso, ça va pour le jeune du MPP »
Mouvement pour le Changement et la Renaissance : Tahirou Barry prend les commandes du parti
Burkina : Le parti au pouvoir ( MPP) se penche sur des « cas d’inconduite »
6e mandat d’Idriss Deby : Le Collectif de Tchadiens indignés exige devant leur ambassade à Ouagadougou, l’arrêt du processus électoral « non inclusif »
Mise en œuvre du programme de Roch Kaboré : La jeunesse du MPP sollicite l’accompagnement des jeunes de l’opposition et de la société civile
Vie politique : La jeunesse du MPP en rangs serrés pour la mise en œuvre du programme de Roch Kaboré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés