Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tu ne changeras jamais ta vie sans changer quelque chose quotidiennement ; Le secret du succès se trouve dans la routine de chaque jour» John C. Maxwell

Cancer du sein : L’association "Zéro cancer féminin" fait don de prothèses mammaires aux femmes ayant subi une ablation du sein

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 8 mars 2021 à 08h00min
Cancer du sein : L’association

Une vingtaine de femmes ayant subi la mastectomie (ablation du sein) recevront des prothèses mammaires de l’Association "Zéro cancer féminin" au cours de ce mois de mars. Cette offre entre dans le cadre de la campagne « je reste femme » initiée par l’association. La cérémonie de remise de don a eu lieu le samedi 6 mars 2021 à Ouagadougou, en présence de Carol McQueen, ambassadrice du Canada au Burkina.

Afin de redonner le sourire aux femmes qui ont subi une mastectomie, l’Association "Zéro cancer féminin" a initié une collecte de fonds au cours des mois de décembre 2020 et janvier 2021 auprès de donateurs privés internationaux et des entreprises Medicus Canada et Amoena. Cette collecte a permis d’acquérir 23 prothèses mammaires et 11 soutiens-gorges au profit de jeunes femmes qui ont subi une ablation du sein, du fait du cancer. « Au Burkina, il y a des femmes qui ont subi la mastectomie qui ont besoin de prothèses mammaires qu’on ne trouve pas sur place.

L’Association "Zéro cancer féminin" recevant les prothèses mammaires qui seront distribuées aux femmes

Avec l’aide de Mme Jacqueline Saralta qui est au Canada et d’autres partenaires internationaux, avec des sociétés comme Medicus et Amonea qui sont au Canada, nous avons réussi à faire une collecte de prothèses mammaires que nous allons ensuite distribuer à des femmes qui ont subi la mastectomie », explique Suzanne Sidiyané, présidente de l’Association "Zéro cancer féminin". Elle souligne qu’une prothèse coûte en moyenne 200 000 F CFA et il faut débourser 50 000 F CFA pour un soutien-gorge, ce qui n’est pas toujours à la portée des femmes, d’où cette initiative portée par l’association.

Emma Kantiono, marraine de l’association

La sélection des bénéficiaires a déjà été faite en collaboration avec des sages-femmes, des gynécologues et des oncologues qui sont en contact permanent avec les patientes. Les mensurations de chacune des bénéficiaires ont été prises afin que les prothèses soient à leur taille, assure la présidente de l’association.

Emma Kantiono, marraine de l’association "Zéro cancer féminin" a salué l’initiative et expliqué qu’elle n’a pas hésité à l’accompagner, parce que « d’une manière ou d’une autre, chacun de nous est concerné par cette cause. » C’est pourquoi elle ne manque pas d’appeler les bonnes volontés à accompagner l’association dans sa volonté d’acquérir des prothèses mammaires au profit des femmes.

Suzanne Sidiyané, présidente de l’association, expliquant comment utiliser la prothèse et le soutien-gorge

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet appel de Mme Kantiono a reçu un écho favorable auprès de Carol McQueen, ambassadrice du Canada au Burkina. « Quand j’ai reçu cette invitation de l’association "Zéro cancer féminin", j’ai dit qu’il faut que je soutienne la cause. J’ai vu aussi qu’il y avait une connexion avec le Canada, parce qu’il y a des compagnies canadiennes de prothèses mammaires qui ont contribué à ce don aujourd’hui. Et donc je me suis dit qu’il faut absolument que je vienne et que je voie et peut-être que ma présence peut aussi augmenter la voix de cette organisation pour vraiment sensibiliser les gens à l’importance de cette cause très noble. Je suis heureuse d’être là et peut-être que dans l’avenir je pourrai aider à soulever d’autres fonds pour l’initiative », a-t-elle laissé entendre.

Photo de famille

L’association "Zéro cancer féminin" a été créée en octobre 2019. Elle a pour but, la promotion de l’accès aux soins, spécifiquement les actions de sensibilisation, de prévention et de prise en charge et toute autre sur les différents types de cancer chez la femme, en particulier le cancer du sein et celui du col de l’utérus.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Traite d’enfants : Ces mineures "vendues" comme du bétail à Ouagadougou
Lutte contre le paludisme : Kabo Plasmovac, la solution du naturothérapeute Charles Hermann Kaboré
Réhabilitation route Gounghin-Fada : « Le gouvernement ne se soucie guère des problèmes connus des populations », Mindiéba Ouali du mouvement U Gulmu Fi
Marche de soutien aux dialysés et insuffisants rénaux : Le SOS de Yiyé Constant Bazié
Paroisse Saint-Pierre de Gounghin : Plus de 70 fétiches incinérés
Fronde à la mairie de Ouagadougou : Les ouvriers appellent le président du Faso à intervenir afin d’éviter un "scénario regrettable"
Ramadan : Une rupture collective pour magnifier le vivre-ensemble
Assises sur l’éducation nationale : Le ministre Stanislas Ouaro demande l’appui du Médiateur du Faso
Droits humains : Des Burkinabè se forment sur élaboration des rapports de l’Examen périodique universel
L’économie politique de la décentralisation en Afrique : Les défis actuels du Burkina Faso
Réformes dans la fonction publique : Des secrétaires dénoncent un saccage de leur carrière
Nayala : Des ressortissants de Gossina magnifient la culture San
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés