Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Cancers du sein et du col de l’utérus : JCI Ouaga Golden lance une campagne de dépistage gratuit

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 5 mars 2021 à 18h11min
Cancers du sein et du col de l’utérus : JCI Ouaga Golden lance une campagne de dépistage gratuit

La Jeune chambre internationale (JCI) Ouaga Golden, en partenariat avec la fondation Bank of Africa, a lancé une campagne de dépistage gratuit des cancers du sein et du col de l’utérus. « La covid-19 ne sera pas un frein, la lutte contre le cancer continue », c’est le thème de cette campagne lancée ce vendredi 5 mars 2021 à Ouagadougou.

Du 5 au 8 mars 2021, se tiendra la campagne de dépistage gratuit des cancers du sein et du col de l’utérus dans certains endroits à Ouagadougou. Il s’agit notamment de la clinique des sages-femmes à Paspanga, le Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de Bassinko, le stade du 4-Août, le district sanitaire et le centre d’affaires BOA de Kossodo.

Ramatou Nadège Ouandé, présidente de la JCI Ouaga Golden

Cette activité est organisée dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme et ce, depuis 2015, au profit des femmes. Cette année, l’objectif visé, selon la présidente de la JCI Ouaga Golden, Ramatou Nadège Ouandé, c’est d’atteindre 1500 femmes dépistées. La particularité pour cette édition, selon elle, c’est qu’au-delà du dépistage, les femmes dépistées positives, seront reçues ultérieurement pour suivre un traitement et si possible avoir une prise en charge. En plus de cela, il y aura également un centre de dépistage gratuit des cancers du sein et du col de l’utérus à Dori, a-t-elle annoncé.

Emmanuel Kambou, représentant de la fondation BOA

La campagne de dépistage gratuit des cancers du sein et du col de l’utérus est, par ailleurs, une activité organisée afin de donner l’opportunité aux femmes de s’informer conséquemment sur ces maladies et surtout inscrire le dépistage dans leurs habitudes, affirme la présidente de la JCI Ouaga Golden, Par ailleurs, elle fait savoir qu’au-delà de cela, c’est de soutenir les efforts des pouvoirs publics dans le secteur de la santé. « C’est pourquoi, depuis 2015, nous apportons notre modeste contribution à l’épanouissement sanitaire de la femme et le thème choisi « la covid-19 ne sera pas un frein, la lutte contre le cancer continue », se veut être une invite à l’optimisme, en la confiance en notre lutte malgré cet obstacle sanitaire ».

Evelyne Hien, marraine de la 7e édition des Journées de sensibilisation et de dépistage gratuit des cancers du col de l’utérus et du sein

1591 femmes dépistées en 2020

Selon les chiffres, la campagne 2020 a permis de dépister 1591 femmes dont 40 déclarées positives aux lésions précancéreuses du col de l’utérus et 10 aux nodules du sein. Elles ont été reçues ultérieurement par l’association burkinabè des sages-femmes pour plus d’examens et de soins, a indiqué Nadège Ouandé. Des chiffres qui, selon elle, ont poussé à prendre en charge le traitement des lésions précancéreuses du col utérin pour cette 7e édition des journées de sensibilisations et de dépistage gratuit.

C’est pourquoi, explique le représentant de la fondation BOA, Emmanuel Kambou, depuis 6 années, son institution matérialise son engagement pour les droits des femmes et l’amélioration de leurs conditions de vies avec une campagne annuelle de sensibilisation et de dépistage précoce d’une grande importance. Car, dit-il, elles permettent de traiter les lésions précancéreuses du col de l’utérus par cryothérapie, de former les femmes sur l’autopalpation des seins et de distribuer des moyens de contraception.

Une photo de famille

La prévention demeure le moyen le plus efficace contre le cancer, selon la marraine de cette 7e édition, Evelyne Hien. « La sensibilisation et l’auto-dépistage constituent de formidables armes de combat car le cancer est une maladie pernicieuse qui se nourrit de l’ignorance de ses victimes ».

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
CEGECI : Boureima Thiombiano, le nouveau métronome
Fada N’Gourma : La police judiciaire appréhende cinq délinquants spécialisés dans le vol des produits pharmaceutiques destinés à la gratuité des soins
Relevé bimestriel de l’ONEA : Vers l’adoption d’un nouveau scénario
Ministère de la Femme : Les syndicats manifestent leur opposition à la nomination de la secrétaire générale
Café littéraire : Les juvénistes de saint Camille désormais outillés des conduites sécuritaires
Projet BioStar : Une innovation pour accroître l’accès à l’énergie dans les zones rurales
Mesure de gratuité des soins au Burkina : Save the children international plaide pour l’amélioration des allocations budgétaires
Centre de gestion de risques sociaux : Un conseil consultatif sectoriel pour mieux orienter les formations
Gestion de la composante 4 du PADEL : Du matériel roulant au profit des acteurs terrains
Institutionnalisation de la santé communautaire : Le Burkina Faso se prépare pour la deuxième conférence internationale
Dori : Eric Chevalier sur les traces des infrastructures réalisées par la France
Décès de Joanna OUEDRAOGO née ROUAMBA : Remerciements et faire part
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés