Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tu ne changeras jamais ta vie sans changer quelque chose quotidiennement ; Le secret du succès se trouve dans la routine de chaque jour» John C. Maxwell

Ministère des Affaires étrangères : Alpha Barry et Maxime Koné s’imprègnent des conditions de travail de leurs collaborateurs

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mercredi 3 mars 2021 à 17h00min
Ministère des Affaires étrangères : Alpha Barry et Maxime Koné s’imprègnent des conditions de travail de leurs collaborateurs

Lors de la mise en place du gouvernement le 10 janvier 2021, sur proposition du Premier ministre, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération régionale et celui de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur ont fusionné pour ne former le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur. Ainsi, pour la mise en place du processus de fusion de ces deux ministères, le ministre Alpha Barry et le ministre délégué Maxime Koné ont procédé le mardi 2 mars 2021 à la visite des sites abritant les différents services rattachés au ministère.

Le premier site à accueillir les ministres Alpha Barry et Maxime Koné est le secrétariat permanent de la Commission nationale de la Francophonie. Situé à Ouaga 2000, le secrétariat permanent de la Commission coordonne les actions de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) au Burkina Faso. Il sert d’interface pour les activités au plan national. Placé sous la houlette de Mamadou Coulibaly, secrétaire permanent de la Commission, il se compose de 3 directions que sont celle des multimédias, de la formation, du développement et de la coopération.

Intervenant principalement dans la promotion de la langue française à travers le PROLAF (concours de la promotion de la langue française), la Commission nationale de la Francophonie est également impliquée, grâce à l’OIF, à l’initiative francophone pour la formation à distance des maitres, à la promotion des centres de lecture.

Les deux ministres recevant les explications du secrétaire permanent de la Commission nationale de la Francophonie

En visitant le cœur de la promotion de la langue française aux pays des hommes intègres, le ministre Alpha Barry a tenu a encouragé ses collaborateurs pour le travail abattu et à leur signifier que des efforts seront entrepris pour les aider à surpasser les difficultés du moment. Les débuts prochains de la radio jeunesse Sahel ont été également à l’ordre du jour des échanges entre les premiers responsables du département et l’équipe managériale de la Commission.
A la découverte des services rattachés

A l’issue de cette visite, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, et le ministre délégué, ont mis le cap sur le site de l’ex-ministère de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur. Erigé en ministère lors du remaniement du gouvernement en 2018, l’ex-ministère de l’Intégration comprend la Direction générale de l’intégration africaine. Celle-ci est chargée de coordonner la participation et la représentation du Burkina Faso dans les organisations sous-régionales et africaines, de suivre et promouvoir l’intégration, ainsi que d’assurer la cohérence des propositions nationales sur les questions en matière d’intégration.

Les deux ministres visitant la salle multimédia de la Commission nationale de la Francophonie

La seconde direction dans cet ancien ministère traite des questions relatives à la protection et à la valorisation des Burkinabè de l’extérieur, ainsi que de leur implication dans les actions de développement national. En ces lieux, le ministre délégué, Maxime Koné, a été briefé sur les sujets de l’heure, le mode de fonctionnement et les missions.

Outre ces attributions, elle est chargée d’élaborer et de mettre en place une politique et un mécanisme de protection, de gestion et de suivi des Burkinabè, d’établir un répertoire de ces derniers à extérieur et d’assister la CENI pour la participation des Burkinabè de l’extérieur aux consultations électorales en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères.

Les ministres à la rencontre des futurs diplomates pour le Burkina Faso

La suite du périple des deux ministres a été la visite de la Commission nationale des réfugiés (CONAREF). Dirigée par le secrétaire permanent, Flavien Nezien, la CONAREF est sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères. Elle est l’organe national chargé de la gestion de toutes les questions relatives aux réfugiés.

Mise en place en 2008, la Commission détermine le statut de réfugié et sa perte au Burkina Faso, elle prend les décisions sur toute situation urgente relative aux réfugiés ou aux requérants d’asile au Burkina Faso. Elle examine également les demandes de réinstallation au Burkina Faso et prend les dispositions nécessaires pour faciliter l’accueil des réfugiés ou des requérants d’asile et sensibilise l’opinion tant nationale qu’internationale sur les droits et devoirs des réfugiés.

En s’imprégnant des conditions de travail et des écueils vécus, les ministres Alpha Barry et Maxime Koné ont exprimé leur soutien et leur solidarité, pour le travail abattu, à leurs collaborateurs pour permettre aux Burkina Faso de respecter ses engagements.

Formation des diplomates, le cheval de bataille du ministère

L’œuvre pour le rayonnement du Burkina Faso et de l’Afrique, au service du développement et de la prospérité internationale, ne peut se faire qu’avec des acteurs de paix. Pour ce faire, il a été créé en novembre 2008, l’Institut des Hautes études internationales (IN.H.E. I) en remplacement de l’Institut diplomatique et de relations internationales (IDRI) qui a vu le jour en 2004. Placé sous la direction de Didas Gambiné, l’INHEI contribue à la formation des diplomates de haut niveau.

Des cadeaux souvenirs ont ponctué la visite des sites

Ainsi, il assure la formation des jeunes cadres à la diplomatie et aux relations internationales ; il aide à renforcer les capacités des acteurs nationaux en matière de diplomatie et relations internationales. Outre ces objectifs, l’INHEI agit pour la promotion de pratiques internationales novatrices fondées sur le capital de l’expertise du Burkina Faso dans le domaine de la gestion des conflits, de la médiation, de la négociation, du maintien de la paix et du renforcement de la sécurité des Etats.

La dernière étape de la visite des sites abritant les services rattachés au ministère s’est terminée par la visite du Bureau national de la CEDEAO. Précédemment logé au ministère de l’Economie et des Finances, ledit Bureau a été rattaché au ministère des Affaires étrangères en décembre 2011, puis en janvier 2018 à l’ex-ministère de l’Intégration africaine. Coordonné par Désiré Sawadogo, le Bureau national de la CEDEAO est l’interface entre l’institution et les pays membres. Il supervise autant que possible les activités de toutes les institutions et agences de la CEDEAO, ainsi que les parties prenantes concernées.

J.E.Z
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : La Suisse lance un nouveau programme de coopération 2021-2025
Coopération : L’Agence française de développement (AFD) finance deux projets à plus de 35 milliards de F CFA au Burkina
Intégration africaine : Le ministre Maxime Koné dans la dynamique d’une collaboration efficace avec les organisations interafricaines au Burkina
Coopération : La France débloque une enveloppe financière d’urgence de plus de 8 milliards de FCFA pour le Burkina
Burkina Faso : Le Japon octroie 6.5 millions de dollars pour l’accès à la santé, l’éducation et à l’eau, l’hygiène et l’assainissement des enfants les plus vulnérables
Millennium Challenge Account – Burkina Faso II : Le Premier ministre installe les membres du Comité d’Orientation et de Suivi
UEMOA : Nomination d’un nouveau Président et de Commissaires
Investiture de Denis Sassou Nguesso : le président du Faso à Brazzaville
Cellule Info-Stocks de la CEDEAO : La gestion de l’insécurité alimentaire en période de crise sanitaire au cœur de la réunion annuelle à Ouagadougou
Burkina Faso : Le PNUD offre du matériel et des équipements au ministère de la Justice
Complexe transfrontalier W : Une plateforme pour mieux coordonner les mécanismes de surveillance
Palais de Kosyam : Le président de la commission de l’UEMOA au bilan chez Roch Kaboré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés