Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité. » Alfred De Musset

Projet « Voix et leadership des femmes » : Equipe technique et bénéficiaires harmonisent leurs positions

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 26 février 2021 à 23h00min
Projet « Voix et leadership des femmes » : Equipe technique et bénéficiaires harmonisent leurs positions

Le projet Voix et leadership des femmes (VLF), financé par Affaires mondiales Canada, a organisé, du 24 au 26 février 2021, un atelier d’harmonisation et d’appropriation du projet au profit de quinze organisations de défense des droits des femmes. L’atelier a servi de cadre d’échanges entre l’équipe technique du projet et les bénéficiaires, afin de s’accorder sur les modes de fonctionnement et de financement. Les organisations bénéficiaires ont été sélectionnées suite à un appel à projets national, pour le fonds pluriannuel du projet VLF estimé à plus de 675 millions de F CFA. Ces ressources vont servir à mettre en oeuvre des activités au profit des femmes, en vue de permettre à celles-ci de jouir pleinement de leurs droits et d’engendrer un progrès significatif de l’égalité des sexes au Burkina Faso.

Le projet VLF est l’initiative phare de la politique d’aide internationale féministe du Canada. Il est mis en oeuvre par Oxfam Burkina en collaboration avec le ministère de la Femme dans les régions de l’Est, du Centre-Est, du Centre-Ouest, du Sud-Ouest, du Plateau central et du Centre. Voix et leadership des femmes vise à renforcer les capacités des organisations de défense des droits des femmes pour l’amélioration de la jouissance des droits des femmes et des filles ainsi que le progrès de l’égalité entre les sexes.

Omer Kaboré, directeur pays d’Oxfam Burkina.

Avec une enveloppe financière d’environ 1 milliard 400 millions de F CFA pour une mise en œuvre sur cinq ans, VLF est composé de trois fonds : le fonds de l’innovation qui sert à soutenir les initiatives innovantes en matière de droits des femmes, le fonds réactif qui sert à soutenir les femmes pour défendre leurs droits au cas où ils sont violés de façon imprévue, et le fonds pluriannuel qui vient d’être mis à la disposition des partenaires à l’issue de l’atelier. Il va servir à appuyer les initiatives de quinze organisations de défense des droits des femmes, réparties dans plusieurs localités du Burkina. « Nous espérons qu’à l’issue de l’exercice de ces fonds, nous allons sentir un mouvement en faveur des droits des femmes », espère Omer Kaboré, directeur pays d’Oxfam Burkina.

Carol MacQueen, ambassadrice du Canada au Burkina.

Carol MacQueen, ambassadrice du Canada au Burkina Faso, a souligné l’importance pour les femmes de s’engager dans la défense de leurs droits afin de faire bouger les lignes en faveur d’une égalité des sexes, même si elle reconnaît que c’est une lutte de longue haleine. « Les fonds qui leur seront alloués vont leur permettre de pérenniser leurs organisations et de se développer, afin de pouvoir travailler sur de longues années sur les questions d’égalité, car pour que le changement ait lieu pour une société plus égalitaire, il faut du temps », a-t-elle affirmé.

Selon la représentante des bénéficiaires, l’atelier d’harmonisation leur a permis de comprendre au mieux les mécanismes de fonctionnement et de mise en oeuvre du projet VLF ainsi que les enjeux autour du féminisme et des droits des femmes. C’est pourquoi elles ont pris l’engagement de renforcer leurs actions de promotion des droits des femmes.

Remise symbolique de chèques aux organisations bénéficiaires.

Les organisations de défense des droits des femmes ont aussi recommandé la mise en réseau des organisations partenaires du projet, pour une perenisation et une généralisation des actions en faveur des droits des femmes.
La cérémonie de clôture de l’atelier a vu la signature d’accords de collaboration entre les organisations bénéficiaires et Oxfam Burkina, ainsi que la remise symbolique de chèques.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Ramadan 2021 : Le jeûne musulman débute ce 13 avril
Ramadan 2021 : « C’est l’heure de la solidarité et de la générosité », dixit El Hadj Aminou Ouédraogo, président du CERFI
Contribution de l’unité d’action syndicale (UAS) sur la question de la réconciliation nationale
Burkina Faso : L’Initiative Pananetugri mène la réflexion sur l’origine du féminisme
Région du Sahel : Des éducateurs et communicateurs renforcent leurs capacités sur les mécanismes endogènes de gestion des conflits
Région des Cascades : Le canton de Karaborola célèbre la fête des nouvelles récoltes Difan-Gbar
Ramadan : La commission lune se réunira ce lundi 12 avril 2021
Jeûne musulman/Burkina : Ramadan market, une opportunité pour faire ses provisions à moindre coût
Agriculture : Un projet d’aménagement de la plaine de la Léraba pour améliorer la sécurité alimentaire dans les Cascades
Enfants en situation de rue : Une exposition-photo pour dire qu’une autre vie est possible
Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie
Ouagadougou : La Police municipale rase une construction hors lotissement aux abords du canal Mogho Naaba
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés