Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Quarts de finale de la CAN U-20 : Les Etalons tombent face à l’Ouganda

Accueil > Actualités > Sport • • vendredi 26 février 2021 à 10h32min
Quarts de finale de la CAN U-20 : Les Etalons tombent face à l’Ouganda

Les Etalons étaient opposés dans la soirée de ce jeudi 25 février 2021 aux Cranes de l’Ouganda en deuxième match des quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations junior qui se joue en Mauritanie. Ils ont été éliminés de la compétition à l’issue des tirs aux buts (0-0, t.a.b 3-5).

Pour cette confrontation décisive dans la suite de la compétition, les deux formations n’ont pas voulu passer quatre par chemins. Dès le coup d’envoi de l’arbitre camerounais, les 22 acteurs n’ont pas eu de temps de politesse. Les poulains du coach Oscar Barro dominés dans le jeu dans le premier quart d’heure se contentent d’observer l’adversaire dérouler et s’offrir les premières actions offensives.

Passé les quinze premières minutes d’observation, les Burkinabè reviennent dans le match et imposent progressivement le rythme à suivre aux Ougandais. A l’attaque, Fiacre Bouté, soutenu par l’intenable Joffrey Bazié, Yves Clovis Ouédraogo et Moubarack Compaoré, rend la vie difficile aux défenseurs ougandais.

Karamoko Bamba tentant un dépassement

A la 24e minute, Nino Joffrey Bazié tente une frappe vraiment magistrale en direction des buts du portier ougandais Jack Kamokech mais sa balle finit au-dessus de la barre transversale des Ougandais. Les Etalons ne lâchent pas l’affaire et remettent le couvert. Les Ougandais sont à la peine. A la 38e, Nino Joffrey Bazié, le même remuant attaquant burkinabè, voit son coup franc lècher le montant gauche du portier ougandais Jack Kamokech.

Voyant que son équipe domine sans but, Oscar Barro décide de faire entrer Pierre Landry Kaboré sur l’aire de jeu en remplacement de Moubarack Compaoré émoussé par les efforts fournis. Les assauts se répètent et les Ougandais se replient dans leur moitié de terrain. A la 66e, Eric Chardey participe à une action offensive mais sa frappe est captée par le portier ougandais.

L’état de siège dans le camp ougandais qui dure depuis le début de la seconde période du match se poursuit. A la 71e, Fiacre Botué se loupe sur une frappe lourde de Landry Kaboré dans la surface de réparation.

Nino Joffrey Bazié s’apprêtant à exécuter un coup franc

Les occsions doivent être judicieusement exploitées. Mais à la 79e, Pierre Landry Kaboré, chargé d’exécuter un coup de pied arrêté, vendage son coup franc puisque sa balle s’envole très loin des buts ougandais.

L’arbitre se loupe

La pression devient très forte dans le camp ougandais. A dix minutes de la fin, soit à la 80e, le défenseur ougandais est obligé de jouer de la main pour endiguer une action sérieuse de but burkinabè. L’arbitre, très moyen depuis le début de la rencontre, reste aveugle au jeu de la main du défenseur ougandais dans sa surface de réparation. Les Etalons réclament le pénalty mais le Camerounais demeure impassible. On apprend à la fin du match qu’il a jugé la main ougandaise de « main naturelle » raison pour laquelle, le pénalty n’a pas été sifflé.

Le match peut se poursuivre après ce gros scandale en désavantage des Etalons. Aidés du juge, les Cranes, qui s’étaient repliés dans leur camp, parviennent à jouer dans la moitié de terrain burkinabè.

L’ailier gauche des Etalons, Moubarack Compaoré, à la manœuvre face à un Ougandais

Une prolongation stérile

A l’issue du temps règlementaire, les deux équipes entament les deux quarts d’heure de prolongation. A la 94e mn, l’attaquant ougandais, profitant d’une inattention de la défense burkinabè, se présente face à Moussa Traoré mais sa balle est stoppée par le portier burkinabè. A la 103e, Clovis Yves Ouédraogo cède sa place à Faad Sana, qui fait son entrée pour la première fois dans cette compétition. Entre occasions vendangées et remplacements pour préparer les tirs aux buts, la prolongation s’achève sur un nul vierge (0-0) entre Burkinabè et Ougandais.

Les deux équipes se présentent pour l’ultime explication de la rencontre, la séance de tirs aux buts. Les Ougandais se montrent plus adroits en réussissant cinq tirs contre trois pour les Burkinabè. La compétition est désormais finie pour les Etalons en quarts de finale, eux qui avaient rêvé de ramener le trophée à Ouagadougou. Mais ce n’est que partie remise. D’autres échéances se profilent à l’horizon pour eux et la préparation commence dès à présent.

Moustapha Ouédraogo et ses camarades auront défendu valablement les couleurs nationales au Bénin, en terminant deuxièmes au Tournoi UFOA-B, et à la CAN Junior en sortant en quarts de finale comme le mastodonte camerounais. L’apprentissage se poursuit pour les protégés du duo Oscar Barro-Amadou Sampo après cette élimination.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 26 février à 10:42, par Le sel En réponse à : Quarts de finale de la CAN U-20 : Les Etalons tombent face à l’Ouganda

    Bravo aux étalons pour ce parcours. Nous sommes tout temps victimes des bêtises arbitrales. C’est la première fois que j’entends "main naturelle’’ en haut de mes 37 ans, c’est quoi une main naturelle ? Les arbitres doivent être de fois inquiétés pour de telle bêtise à la fin des rencontres. Il faut vraiment discuter de ces erreurs. Ce n’est pas bon de couper l’espoir des enfants de cette façon

    Répondre à ce message

  • Le 26 février à 11:50, par Made En réponse à : Quarts de finale de la CAN U-20 : Les Etalons tombent face à l’Ouganda

    Dommage, pour les Etalons. Mais ou est A. Revelatrice et son discours élogieux de la semaine passée sur Nasser Yacouba DJIGA ?
    Vous devez plutôt titrer : Nasser Yacoouba DJIGA et son amateurisme immature empêche le Burkina de jouer les demi-finales.
    Il faut avoir le courage de dire les choses telles

    Répondre à ce message

  • Le 26 février à 15:07, par Zambo zambo En réponse à : Quarts de finale de la CAN U-20 : Les Etalons tombent face à l’Ouganda

    Bravo aux Étalons Juniors et à l’Ouganda qui a mérité sa victoire

    Le compartiment défensif de notre équipe a été exemplaire tout au long des matchs n’encaissant qu’un seul but pendant le tournoi et en particulier Yacouba Djiga a été efficace. Il a très bien joué ses matchs en patron de la défense.

    il a manqué le penalty certes mais ce n’est pas pour ça qu’on va "le faire".

    Mr Made, que le Burkina n’aille pas plus loin que les quart de finale ce n’est pas aussi dramatique comme vous voulez le dire car le soleil continuera de se lever à l’Est et de se coucher à l’Ouest.
    Le football reste tout de même avant tout un jeu, même si l’argent et la passion s’y invitent..

    Ensuite il faut éviter de stigmatiser un jeune joueur au risque de le décourager. Il faut plutôt le consoler et l’encourager à mieux faire la prochaine fois. Ces mêmes enfants nous ont ramené la médaille d’or des Jeux africains du Maroc.

    Ce défenseur est promu à un très bel avenir et j’imagine dans quelques années un axe défensif composé de Yacouba Djiga et de Edmond Tapsoba avec comme latéral droit Issa Kaboré ( Bon rétablissement à lui) et comme latéral gauche Athur Zagré.
    Le milieu de terrain Burkinabè regorgeant de talents il suffit de trouver un "tueur" associé à Frank Lassina Traoré, Hassan Bandé et Bertrand Traoré et le Burkina ira bien loin.

    Restons positifs, compréhensifs et tolérants envers ces jeunes et souhaitons leur tout le bien que nous souhaiterions pour nous mêmes.

    C’est ainsi qu’on supporte au contraire , indexer X ou Y est réducteur et contre productif.
    Encourageons aussi les coachs à tirer leçons de cet échec et peaufiner leur science pour le futur.

    Rentrez bien à la maison les Étalons, nous sommes fiers e vous.

    Répondre à ce message

  • Le 26 février à 16:25, par Sacksida En réponse à : Quarts de finale de la CAN U-20 : Les Etalons tombent face à l’Ouganda

    Ce quart de final etait difficile, mais en considerant la la possession de balle les etalons ont bien domine dans le jeux ; cependant leurs une deux etaient mal precipitees ; d’ou des pertes de balles pour joueurs Ougandais. De plus, comment peut-on designer un defenseur pour des tirs de penalty ? Ca c’etait une des grosses erreurs qui ont favorise l’adversaire dans les tirs de penalty. Dans une equipe chaque joueur a un role dans le jeux pour atteinte de l’objectif voulu. En conclusion je dirais que cette elimination est due surtout a une inexperience des joueurs et un manque de serenite du Coah Barro qui etait trop excite et pour ca a meme ecope un carton jaune du 4eme arbitre ; tout cela n’a pas cree des conditions de la victoire des jeunes Etalons. Il faut que nous soyons plus exigeant Toutefois, gageons qu’une prochaine fois le jeu serait plus precis dans les passes et moins de precipitations devant le gardiens adverses. Courage tout de meme aux etalons U20. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 26 février à 17:48, par Un burkinabé En réponse à : Quarts de finale de la CAN U-20 : Les Etalons tombent face à l’Ouganda

    Félicitations aux étalons et à l’entraineur. Les tirs au bout c’est surtout de la chance. Même les plus grands joueurs en ont raté. Une remarque cependant, les pays anglophones, surtout ceux de l’Afrique de l’Est forment de très bons athlètes. Leurs joueurs sont très physiques. Cela a gêné les étalons qui semblaient dominés physiquement. Les résultats récents de Liverpool et du Bayern semblent montrer qu’il faut améliorer le physique. La technique seule ne suffit plus. Le Burkina est bien partie car les jeunes savent manier la balle. On a beaucoup progressé.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 09:58, par warzat En réponse à : Quarts de finale de la CAN U-20 : Les Etalons tombent face à l’Ouganda

    Bonne leçon. Des gars avec leur coach qui avaient vendu la peau de l’ours partout dans les médias, avant de l’avoir tué.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 15:58, par Dieudo En réponse à : Quarts de finale de la CAN U-20 : Les Etalons tombent face à l’Ouganda

    Félicitations aux étalons et l’encadrement.
    Mon analyse est la suivante :
    L’équipe Burkinabé avait le niveau pour arriver au moins en démi finale. Faute à l’excès de confiance et aux erreurs de l’encadrement technique. L’entraineur a manqué sa lecture du jeu. il devrait a mon avis proposé 4-4-2 avec Botué et Belem en attaque. avec un duo de d’attaque de feu, les ouagandais n’allaient pas oser monter. On a sous estimé l’équipe ougandais. aussi, le 10 Burkinabé en occurence Ibrahim Bancé n’était pas dans la rencontre. Il fallait opéré un changement. l’encadrement a vu cela sans rien prendre d’initiative de changement. le mental a aussi raté à notre niveau et si je me trompe pas, l’environnement n’etait pas uni. Si non des techniciens chévronnés auraient apporté une proposition.
    Courage aux enfants. Dieu continue a les aider

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Sports équestres : Grand prix de la commune de Bobo-Dioulasso ce samedi 27 novembre 2021
Sport : Orange Burkina Faso et la Fédération burkinabè de football s’unissent autour des Etalons
Sport : Un an avant la Coupe du monde 2022
Finale de football Ramongo 2021 : Le CEG Ramonyiri sacré vainqueur
Crise à la Fédération burkinabè de football : Jean Yaméogo parle de sa médiation
Éliminatoires de la Coupe du monde : Le ministre des sports et des loisirs exprime sa satisfaction aux Étalons
Eliminatoires Coupe du monde : Le parcours des Etalons s’arrête en Algérie
Coupe d’Afrique des nations-Cameroun 2021 : Le trophée fait escale au Burkina Faso
Grande compétition de VTT : Paul Daumont surclasse ses concurrents
Sport : Le Golf club de Ouagadougou ouvre ses portes au public
Éliminatoires Coupe du monde 2022 : Le Burkina Faso et le Niger se quittent dos-à-dos (1-1)
Dr Ibrahim Séré, médecin du 33e tour du Faso : « Nous avons enregistré 25 chutes avec divers traumatismes cette année »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés