Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tu ne changeras jamais ta vie sans changer quelque chose quotidiennement ; Le secret du succès se trouve dans la routine de chaque jour» John C. Maxwell

Zorgho : L’Association Béoogo-Neeré du Ganzourgou offre du matériel agricole à des producteurs

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 25 février 2021 à 22h00min
Zorgho : L’Association Béoogo-Neeré du Ganzourgou offre du matériel agricole à des producteurs

Une cérémonie de remise de matériel agricole s’est déroulée, le jeudi 25 février 2021, au sein l’association Béoog-Neeré du Ganzourgou. Les bénéficiaires de ce matériel étaient au nombre de 120 producteurs issus des villages du Kourwéogo, Ronsin, Tamzaka, Saletenga, Noabgtenga et Zamsé. La cérémonie a vu la participation du haut-commissaire de la province, Ambroise Ouédraogo, le directeur provincial de l’agriculture, entre autres.

La matinée du 25 février 2021 a été une journée mémorable pour les populations de la province du Ganzourgou et surtout pour les producteurs constitués en coopérative. L’association Béoog-Neeré du Ganzourgou (ABNG) a mis à leur disposition du matériel agricole. Le don est composé de 120 brouettes, 120 râteaux avec manche, 120 pelles avec manche, 120 marteaux de 3 kg, 120 arrosoirs, 120 seaux métalliques, 120 fourchettes avec manche, 120 barres à mine, 12 triangles à pente, 12 cordes de 100m, 120 paires de géants, 12 décamètres, 120 bottes, 120 casse-nez, 360 sacs de ciment pour la construction de fosse fumière, d’une valeur de 14 496 000 F CFA.

La composition du matériel agricole

La présente activité a bénéficié de l’appui financier de l’ONG Solidar Suisse. Le geste de générosité ne se limite pas seulement à la remise de matériel. Des formations sont également prévues dans les jours à venir. Son coût est de l’ordre de 2 400 000 F CFA. Le président de l’ABNG, André Ouédraogo, a situé le contexte qui a prévalu à l’organisation de la cérémonie de remise de matériels agricoles.

« On a trouvé que c’est très nécessaire, vu le climat que nous vivons. On parle du changement climatique. Ce qui est une chose visible. Les terres sont devenues plus arides, les buissons ont disparu. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’apporter de l’aide pouvant reconstruire un peu notre nature aux producteurs », a-t-il expliqué. Le choix des bénéficiaires s’est fait selon des critères bien définis. « Ils sont en association bien unie.

« Ce sont les producteurs les plus actifs qui ont reçu du matériel », a déclaré le président de l’association

Ce sont des travailleurs, des propriétaires terriens. Chaque année, on fait ce recensement pour récompenser les producteurs les plus méritants avec l’ambition de toucher le maximum de producteurs », a indiqué le président de l’association. Le haut-commissaire de la province du Ganzourgou, Ambroise Ouédraogo, a, pour sa part, félicité l’ABNG pour cette œuvre utile, qui pour lui, va contribuer au bon déroulement de la saison agricole à venir. Dans le même temps, il a renouvelé ses remerciements à Solidar Suisse et invité les bénéficiaires à faire bon usage des équipements agricoles mis à leur disposition.

Mais pour l’heure, un dispositif de suivi-évaluation a été mis en place. « On a un responsable suivi-évaluation et des agents de suivi. Du début de la campagne jusqu’à la fin, on aura toutes les données possibles », a souligné le président de l’ABNG. Satisfait de cela, le haut-commissaire a renouvelé la disponibilité du service technique de l’agriculture à accompagner les acteurs du monde agricole pour une mise en œuvre réussie de leurs activités.

Des bénéficiaires satisfaits

Pour le représentant des bénéficiaires, Harouna Kaboré, ce matériel va impacter positivement leurs conditions de travail et de rendement. Naturellement, il a remercié les donateurs pour leur geste. Il a aussi saisi l’occasion pour inviter ses autres collègues à persévérer dans le travail pour un jour mériter l’appui de l’ABNG.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ramadan : Des recommandations alimentaires pour le jeûne
Gaoua : La fondation Rafi Dermardirossian donne le sourire à des personnes marginalisées dans la région du Sud-Ouest
Santé et droits sexuels et reproductifs : Un nouveau projet au profit des jeunes de quatre pays ouest-africains
Gouvernance et management des OSC : L’ONG Diakonia outille 50 apprenants issus d’organisations partenaires
Danger du foncier au Burkina : Comment désamorcer la bombe, si les plus « grands propriétaires terriens sont des autorités politiques et administratives » ?
L’économie politique de la décentralisation en Afrique : Les défis actuels du Burkina Faso
Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président
Préoccupation foncière au Burkina : Le flacon d’antidotes de la commission épiscopale justice et paix
Deuxième dimanche de Pâques : "Evangile Pour Tous Burkina Faso" implore la miséricorde de Dieu pour les prisonniers de la MACO
Cantine scolaire : Alice Gisèle Sidibé Anago pour assurer « à chaque enfant au moins un repas équilibré par jour »
Nutrition : Un nouveau projet pour prévenir le retard de croissance chez les enfants au Burkina
Projet Weoog-Paani : Le comité technique de suivi passe en revue les deux premières années de mise en œuvre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés