Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tu ne changeras jamais ta vie sans changer quelque chose quotidiennement ; Le secret du succès se trouve dans la routine de chaque jour» John C. Maxwell

CBM et la Santé mentale pour tous : « L’ensemble des activités menées avec succès malgré les défis »

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 25 février 2021 à 20h54min
CBM et la Santé mentale pour tous : « L’ensemble des activités menées avec succès malgré les défis »

Les différents partenaires de CBM (Christoffel Blindenmission) dans de la mise en œuvre de la deuxième phase du projet « santé mentale pour tous » se sont rencontrés, le jeudi 25 février 2021 à Ouagadougou, pour faire le bilan des activités menées sur le terrain. L’ouverture de cet atelier bilan a été présidée par le représentant de la Direction de la prévention et du contrôle des maladies non transmissibles (DPCM), l’un des acteurs de mise en œuvre.

CBM, lancée en 1908 par Ernst Jakob Christoffel, est une organisation internationale d’aide au développement. Elle est engagée dans l’amélioration de la qualité de la vie des personnes handicapées vivant dans les communautés les plus pauvres du monde sans aucune discrimination. CBM lutte par conséquent contre la pauvreté en tant que cause et conséquence du handicap et travaille en partenariat afin de créer une société qui intègre tout le monde.

Dix régions du Burkina connaissent une intervention de cette organisation à travers des thématiques prioritaires. Il s’agit entre autres de la santé (mentale, auditive, oculaire), l’éducation inclusive, les moyens de subsistance, la gestion inclusive des risques de catastrophes, la sécurité alimentaire et la résilience des ménages, éducation et promotion des personnes albinos et le plaidoyer pour la protection et la promotion des droits des personnes handicapées.

Le représentant de la Direction de la prévention et du contrôle des maladies non transmissibles, Saydou Ouédraogo

La problématique de la santé mentale

Pour ce qui concerne le volet santé mentale, un projet dénommé « santé mentale pour tous » est mis en œuvre dans cinq districts sanitaires du pays. Il s’agit des districts de Gaoua, de Diébougou, de Nouna, de Dédougou et de Koupéla. La mise en œuvre de ce projet qui est à sa deuxième phase (2019-2022) est assurée par le ministère de la Santé et les Organisations Catholiques pour le Développement et la Solidarité (OCADES).

Afin de faire le point de la mise en œuvre du projet au cours du deuxième semestre 2020, CBM a initiée la présente rencontre qui regroupe l’ensemble des OCADES, les districts sanitaires de la zone du projet ainsi que la Direction de la prévention et du contrôle des maladies non transmissibles (DPCM) représentant le ministère de la Santé.

Selon Oumar Sangaré, le chargé de programme, en 2020, CBM a apporté son appui financier pour la formation de plus de 1000 acteurs dans les cinq districts sanitaires, soit 250 agents de santé non spécialistes, 300 guérisseurs traditionnels, 500 agents de santé à base communautaire (ASBC) et 60 acteurs sociaux.

En plus de ces activités, CBM contribue à la sensibilisation de la population sur les pathologies mentales, la stigmatisation et les droits des personnes vivant avec un handicap psychosocial et intellectuel. Cela se fait à travers la production d’affiches et la diffusion de spots radiophoniques et télévisuels inclusifs dans les différentes langues du pays afin de toucher le plus grand nombre de personnes en milieu rural dans toutes les régions d’intervention de ses projets.

L’action de CBM a été rendue possible grâce à sa capacité de mobilisation des ressources financières auprès de son partenaire CBM Suisse qui a financé pour l’année 2020 plus de 170 millions de Fcfa dans la santé mentale au Burkina Faso.

Le chargé de programme de l’ONG CBM (mission chrétienne pour les aveugles), Oumar Sangaré

Quelles difficultés…

Cependant, toutes ces activités n’ont pas été réalisées sans difficultés, a indiqué Oumar Sangaré. Selon lui, la mise en œuvre du projet a été confrontée à trois défis majeurs qui ont été relevés avec brio depuis le démarrage de cette seconde phase. Selon le chargé de Programme, « le défi sanitaire lié au covid-19, le défi sécuritaire et les grèves ont par moment ralenti la mise en œuvre. Mais aujourd’hui, on est très satisfait parce que, malgré tous ces défis, l’ensemble des activités planifiées pour 2020 ont été menées avec succès ».

C’est ce qu’a affirmé le chargé de programme de l’ONG CBM, Oumar Sangaré, dans son discours introductif de l’atelier bilan. Une satisfaction qu’il tenait à faire savoir aux partenaires engagés dans la mise en place de ce projet, tout en les remerciant des performances réalisées ainsi que les défis relevés face aux difficultés.

Les différents partenaires de la mise en œuvre du projet santé mentale pour tous réunis pour faire le bilan de la 2e phase

Plus de 40% de la population concernés par la santé mentale

Pour le représentant de la Direction de la prévention et du contrôle des maladies non transmissibles (DPCM), Saydou Ouédraogo, « au Burkina Faso, plus de 40% de la population souffre ou a souffert d’un problème de santé mentale et ce qui n’est pas souhaitable, c’est de voir que peu d’actions sont menées dans le domaine ». Il estime en outre que « le travail réalisé par CBM, qui a été l’un des premiers acteurs, avec les OCADES, à mener des actions dans le domaine de la santé mentale au Burkina Faso mérite d’être salué ».

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
CEGECI : Boureima Thiombiano, le nouveau métronome
Fada N’Gourma : La police judiciaire appréhende cinq délinquants spécialisés dans le vol des produits pharmaceutiques destinés à la gratuité des soins
Relevé bimestriel de l’ONEA : Vers l’adoption d’un nouveau scénario
Ministère de la Femme : Les syndicats manifestent leur opposition à la nomination de la secrétaire générale
Café littéraire : Les juvénistes de saint Camille désormais outillés des conduites sécuritaires
Projet BioStar : Une innovation pour accroître l’accès à l’énergie dans les zones rurales
Mesure de gratuité des soins au Burkina : Save the children international plaide pour l’amélioration des allocations budgétaires
Centre de gestion de risques sociaux : Un conseil consultatif sectoriel pour mieux orienter les formations
Gestion de la composante 4 du PADEL : Du matériel roulant au profit des acteurs terrains
Institutionnalisation de la santé communautaire : Le Burkina Faso se prépare pour la deuxième conférence internationale
Dori : Eric Chevalier sur les traces des infrastructures réalisées par la France
Décès de Joanna OUEDRAOGO née ROUAMBA : Remerciements et faire part
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés