Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas le cri mais le vol d’un canard sauvage qui dirige le troupeau pour voler et suivre.» Proverbe chinois

Secrétariat général de la CONFEJES : Alexandre Yougbaré, le candidat du renouveau

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • jeudi 25 février 2021 à 23h40min
Secrétariat général de la CONFEJES : Alexandre Yougbaré, le candidat du renouveau

La 38e session de la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES) se tient du 23 au 27 février 2021, à Ouagadougou. Les travaux prendront fin avec l’élection d’un nouveau secrétaire général. Trois candidats sont en lice pour le poste, dont le Burkinabè Alexandre Yougbaré. Il compte séduire son électorat avec un programme est basé sur quatre axes, avec pour thème « Les défis de la bonne gouvernance et la nécessaire adaptation de la CONFEJES aux enjeux contemporains ».

Alexandre Yougbaré a passé 14 ans à la CONFEJES en tant qu’expert. Il est actuellement directeur des programmes EPS/Sport. C’est du haut de son expérience qu’il se positionne en tant que candidat au poste de secrétaire général de l’institution qu’il a intégrée en 2006 et contribué à faire grandir. « Les défis de la bonne gouvernance et la nécessaire adaptation de la CONFEJES aux enjeux contemporains », c’est le thème que le candidat a retenu pour sa campagne.

Son programme s’articule autour de quatre axes qui sont : la vision stratégique dans la gouvernance du Secrétariat général de la CONFEJES ; le programme Jeunesse innovant selon les besoins des jeunes de nos Etats et gouvernements membres ; le programme EPS/Sport en lien avec les enjeux du développement durable et l’arrimage des actions avec les grandes échéances sportives internationales ; l’égalité hommes-femmes en termes d’actions fédératrices à travers tous les axes d’intervention. « Cette proposition ne change en rien le fonctionnement de la CONFEJES ; elle y apporte simplement une dose d’initiatives nouvelles dans sa mise en œuvre », a-t-il précisé.

Alexandre Yougbaré a présenté un programme basé sur 4 axes.

Détaillant le mode d’action de l’axe 1, le candidat burkinabè a indiqué que la CONFEJES a su développer, dans le temps, une expertise qui est de plus en plus reconnue, mais en termes de visibilité et d’aura, cette expertise demande à être mieux outillée et dotée d’une bonne gestion, pour une meilleure image et des résultats plus tangibles. C’est pourquoi, il compte apporter des innovations sur le plan de la gouvernance qui se déclineront autour de la mise en place d’un groupe de pays du Sud bailleur, afin d’appuyer convenablement les efforts des pays du Nord et faire réellement face aux besoins de nos jeunes et de nos sportifs. La visée est de pouvoir mobiliser au moins 500 millions de francs CFA, afin d’alimenter les bourses de haut niveau. Il compte créer des Centre de développement dont un Centre international de référence à Ziniaré (Burkina Faso), pour l’apprentissage des métiers.

Mobiliser des ressources additionnelles

Dans l’axe 2, Alexandre Yougbaré met l’accent sur le programme jeunesse de la CONFEJES. A cet effet, l’innovation de ce programme viendra de la prise en compte réelle des besoins des jeunes dans nos Etats. L’idée est de mieux former les jeunes sur des thématiques porteuses et actuelles, sur la base des formations dont la durée se situera entre 3 et 4 ans. Le programme EPS/Sport de la CONFEJES a, depuis la création de l’institution, joué un rôle essentiel et historique dans le processus de développement du sport au sein des Etats et gouvernements membres.

Les experts de la CONFEJES sont appelés à donner une nouvelle ère à l’institution.

Il soutient que depuis 2013, ce programme a connu une baisse tendancielle de ses ressources si bien que les bourses des sportifs de haut niveau ont été supprimées. A ce niveau, l’initiative d’Alexandre Yougbaré consistera à mobiliser des ressources additionnelles à travers l’instauration du groupe des pays du Sud bailleur, afin de permettre au Fonds francophone de préparation olympique (FFPO) de reprendre convenablement ses prestations à l’attention des sportifs de haut niveau dans les centres.

Comme dernier axe, la promotion de l’égalité entre hommes et femmes en sport et en loisirs sera la bataille du candidat. Puisque son constat est que depuis les années 2000, la CONFEJES développe un programme de plaidoyer en faveur de l’égalité hommes/femmes dans ses actions à l’intention des Etats. Il laisse entendre que sa proposition va dans le sens de la promotion de l’entreprenariat féminin dans le secteur jeunesse, et de la formation des officiels techniques et des entraîneurs femmes dans le secteur sportif.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés