Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Littérature : A la découverte des « secrets de la postérité entrepreneuriale » avec Issa Démé

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • jeudi 25 février 2021 à 13h40min
Littérature : A la découverte des « secrets de la postérité entrepreneuriale » avec Issa Démé

Dans le cadre de la deuxième édition de la foire communale des associations partenaires de la ville de la Ouagadougou, la médiathèque municipale a abrité un café littéraire, ce mercredi 24 février 2021. C’était l’occasion d’aller à la rencontre de l’œuvre de l’écrivain Issa Démé « Les secrets de la postérité entrepreneuriale pour quitter ici et maintenant le chômage », publiée aux éditions Plumes du Faso.

La médiathèque municipale met à l’honneur les écrivains burkinabè. Ce mercredi 24 février 2021, l’ouvrage de Issa Démé « Les secrets de la postérité entrepreneuriale pour quitter ici et maintenant le chômage » était sous les feux du projecteur. Cela a été un moment de partage, d’écoute et de convivialité.

Pendant plus d’heure, le public constitué en majorité d’étudiants a questionné et débattu avec l’auteur sur son ouvrage de développement personnel orienté vers l’entrepreneuriat. Ce livre de 162 pages est subdivisé en trois grandes parties : Les secrets que tout bon entrepreneur doit avoir, faire le premier pas, les secrets que tout bon entrepreneur peut utiliser aussi pour amener son entreprise à être prospère. Entre autres secrets, il a relevé la pensée positive, la créativité de l’imagination, la discipline, la formation continue que les gens doivent avoir, et le travail.

L’auteur du livre, Issa Démé (premier à partir de la droite)

« Toute personne doit forcément travailler. Vous allez voir que la première partie du livre parle de 7 points, la deuxième partie de 5 points et la dernière partie parle de 4 points. En gros lorsque vous arrivez à mettre tout ça en place, il n’y a rien à dire. Votre entreprise va prospérer sans problème. Ces secrets, nous les avons expérimentés et ça marche », a indiqué le jeune écrivain de 27 ans.

Outre l’écriture, M. Démé a plusieurs cordes à son arc. Economiste spécialisé en assurance banque finance, il est chef d’entreprise, associé de smart business for Africa Sarl et de l’international certification Agency. Très dynamique, il a su se faire remarquer à l’international. Il est aujourd’hui le représentant national du père fondateur du coaching africain, le Pr Coach Patrick Armand Pognon. M. Démé développe et exerce son talent qui n’est rien d’autre que le partage du peu de connaissance qu’il a. Formateur éminent, il est le plus jeune coach du Burkina Faso.

L’assistance

Plus de 4500 personnes de 2017 à nos jours

Malgré son jeune âge, il a sous sa responsabilité plus de 500 coachs. Comment est-il arrivé à ce résultat ? « Ce n’est rien d’autre qu’en appliquant le contenu du livre que nous-mêmes nous avons écrit », a-t-il rétorqué. L’ouvrage est disponible à la rue des écoles, à la bibliothèque Jeunesse d’Afrique au prix unique de 5000 F CFA. Pour rappel, le jeune coach est également auteur de neuf brochures, toutes orientées vers le développement personnel. Il s’agit du Vrai amour ; du Silence de dieu ; des Secrets de la réussite d’une carrière scolaire et académique ; Où sont les coachs en cette période de crise sanitaire ; Des trois types de programmation mentale ; Connaître et exploiter les lois de la nature ; Connaître et développer son talent ; Les trois mondes et rompre avec l’ignorance.

Les jeunes s’intéressent de plus en plus à l’entrepreneuriat

Trois autres sont en publication. Ce sont Les 5 raisons de l’ignorance ; l’École de la connaissance et de la compétence ; les Trois écoles, connaitre et exploiter ses talents.

Parmi le public à ce café littéraire, on pouvait compter le représentant des associations dans la ville de Ouagadougou, Sosthène Ouédraogo. « Nous avons vu qu’au Burkina Faso, nous avons de la relève au niveau des littéraires. Ce jeune dynamique pétri d’expériences nous a démontré par A+B qu’on est capable de réussir dans la vie en entreprenant à partir de zéro franc », dit M. Ouédraogo. Après avoir remercié l’écrivain pour le partage d’expériences, il a souhaité au passage que ces expériences puissent être bénéfiques à la fois pour les étudiants et pour les autres participants.

Le conseiller technique du ministère de la Culture, Dr Dramane Konaté, a invité les jeunes à s’inspirer de nos ressources propres

De l’avis du conseiller technique du ministère de la Culture, Dr Dramane Konaté, on doit s’inspirer de nos ressources endogènes pour essayer de bâtir quelque chose de solide. Parce que tout le monde ne peut pas travailler à la fonction publique. Pour ce faire, il a invité la jeunesse à être créative et à saisir toutes les opportunités en se basant sur la science moderne mais aussi en essayant de s’imprégner des valeurs endogènes.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Omar Blondin Diop : Pour la révolution africaine
Addiction à la drogue en milieu jeune au Burkina Faso : Facteurs déterminants, impacts socio-sanitaires et stratégies de prise en charge de la toxicomanie
Littérature : Anselme Sanon et Daniel Guiré écrivent "Au nom de l’amour"
Littérature : Issaka Kaboré présente le Pr Ouiminga aux Burkinabè
Littérature : Yensbila Christophe Ouédraogo jette un regard rétrospectif sur ses "Promesses d’enfant pour un monde meilleur"
Modernité et tradition : Benjamin Bouda présente « Les anges cruels »
Comptabilité générale selon le SYSCOHADA révisé : Les docteurs Florent Hien et Aboubakar Nacanabo facilitent la tâche aux usagers
Littérature : A la découverte des « secrets de la postérité entrepreneuriale » avec Issa Démé
« L’Afrique et la sorcellerie » : Bali Nébié ‘’démystifie’’ le sujet avec ses ouvrages
Littérature : Isidor Ouédraogo présente « Source du Mal ? »
Association Yam-Wekre : Une organisation turque engagée dans la traduction du Coran en mooré
Littérature : « Au petit bonheur la brousse », le nouvel ouvrage de Nétonon Noël Ndjékéry
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés