Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tu ne changeras jamais ta vie sans changer quelque chose quotidiennement ; Le secret du succès se trouve dans la routine de chaque jour» John C. Maxwell

Région du Sahel : Les étudiants organisent une journée culturelle pour une meilleure insertion sociale de la jeunesse

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 25 février 2021 à 13h39min
Région du Sahel : Les étudiants organisent une journée culturelle pour une meilleure insertion sociale de la jeunesse

Le Cercle estudiantin pour la promotion de l’’entrepreneuriat et des langues (CPL) du Centre universitaire de Dori a organisé le samedi 20 février 2021 une journée culturelle. La toute première chez ces étudiants de Dori, cette journée a connu la présence des autorités administratives de la région du Sahel venues les galvaniser. Elle était placée sous le thème « Paix, dynamisme et leadership, facteurs d’une meilleure insertion sociale de la jeunesse ».

Le Samedi 20 février 2021, dans l’enceinte de l’ENEP de Dori, les étudiants ont fait connaître leur structure (le CPL) au public. La journée a débuté par une conférence publique sur le thème « Paix, dynamisme et leadership, facteurs d’une meilleure insertion sociale de la jeunesse ».

Vu la pertinence du thème et l’engagement des étudiants, d’éminentes personnalités de la région du Sahel n’ont pas manqué d’accompagner cette journée culturelle. Il s’agit notamment du promoteur de l’École de la sagesse, Dr Ly, qui a apporté son expertise en assurant la communication sur le thème du jour. Ali Bokoum est le président régional de la jeunesse du Sahel et par ailleurs représentant du député Saidou Maiga, parrain de cette journée culturelle. Il a indiqué que toute activité qui concourt au retour de la paix, de la sécurité dans la région du Sahel est à saluer. A l’en croire c’est un honneur pour lui de voir et de constater que des étudiants prennent conscience et montrent que la jeunesse est un vecteur de la paix. Selon lui, les jeunes ont longtemps été instrumentalisés et utilisés par des groupes pour semer la terreur. Toute chose qui fragilise le tissu social.

Les étudiants à l’écoute du conférencier

A l’endroit des gouvernants, Ali Bokoum les a interpellés à travailler de telle sorte que les étudiants puissent avoir un meilleur cadre d’apprentissage.
Pour Souleymane Sawadogo, président du Cercle estudiantin pour la promotion de l’entrepreneuriat et des langues, cette journée est une aubaine pour eux, les étudiants, de tisser d’abord la cohésion sociale entre eux. De ce fait, il affirme que par leurs activités, les étudiants de Dori sont prêts à apporter leur grain de sel à l’édification du Sahel et du Burkina tout entier.

Durant ces activités, étaient au centre des échanges, la promotion de la paix, l’insertion sociale des jeunes et la question de l’emploi. Souleymane Sawadogo a par ailleurs saisi l’occasion pour remercier les premiers responsables du Centre universitaire de Dori et les partenaires, notamment IAMGOLD Essakane, pour leur contribution à la réussite de cette journée culturelle des étudiants de Dori.

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ramadan : Des recommandations alimentaires pour le jeûne
Gaoua : La fondation Rafi Dermardirossian donne le sourire à des personnes marginalisées dans la région du Sud-Ouest
Santé et droits sexuels et reproductifs : Un nouveau projet au profit des jeunes de quatre pays ouest-africains
Gouvernance et management des OSC : L’ONG Diakonia outille 50 apprenants issus d’organisations partenaires
Danger du foncier au Burkina : Comment désamorcer la bombe, si les plus « grands propriétaires terriens sont des autorités politiques et administratives » ?
L’économie politique de la décentralisation en Afrique : Les défis actuels du Burkina Faso
Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président
Préoccupation foncière au Burkina : Le flacon d’antidotes de la commission épiscopale justice et paix
Deuxième dimanche de Pâques : "Evangile Pour Tous Burkina Faso" implore la miséricorde de Dieu pour les prisonniers de la MACO
Cantine scolaire : Alice Gisèle Sidibé Anago pour assurer « à chaque enfant au moins un repas équilibré par jour »
Nutrition : Un nouveau projet pour prévenir le retard de croissance chez les enfants au Burkina
Projet Weoog-Paani : Le comité technique de suivi passe en revue les deux premières années de mise en œuvre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés