Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Foire universitaire et scolaire de Ouagadougou : La 3e édition se tiendra du 7 au 10 avril 2021 à l’université Joseph Ki-Zerbo

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 20 février 2021 à 09h30min
Foire universitaire et scolaire de Ouagadougou : La 3e édition se tiendra du 7 au 10 avril 2021 à l’université Joseph Ki-Zerbo

Les premiers responsables du club estudiantin pour l’innovation et le développement (CEID) étaient face à la presse dans l’après-midi du vendredi 19 février 2021 à Ouagadougou. Objectif, parler de la tenue de la 3e édition de la foire universitaire et scolaire de Ouagadougou (FUSO) qui se tiendra du 7 au 10 avril 2021. Elle est placée sous le thème : « Innovations technologiques et entrepreneuriat : quelles opportunités pour les jeunes ? ».

Donner un coup de pouce aux jeunes à travers la mise en place d’un cadre d’expression pour la valorisation de leurs potentiels de créativité et d’innovation. C’est la mission que s’attribue le club estudiantin pour l’innovation et le développement durable (CEID) à travers la mise en œuvre de la foire universitaire et scolaire de Ouagadougou (FUSO). Une foire créée depuis 2018 et dont la 3e édition se tiendra du 7 au 10 avril 2021 au sein de l’université Joseph Ki-Zerbo.

Placée sous le thème « Innovations technologiques et entrepreneuriat : quelles opportunités pour les jeunes ? », cette 3e édition connaitra la participation d’une trentaine d’exposants essentiellement des jeunes inventeurs. Outre ces exposants, il est également attendu environ 2000 visiteurs professionnels pendant ces 96 heures, et ce, dans le strict respect des mesures barrières contre le Covid-19.

Bernabé Gansonré, coordonnateur du club estudiantin pour l’innovation et le développement durable (CEID)

Selon le coordonnateur du CEID, Bernabé Gansonré, tous les jeunes inventeurs et développeurs de start-up exposeront gratuitement et les 10 premières start-up bénéficieront d’une incubation grâce à un partenariat avec le fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES). C’est pourquoi, il a saisi l’occasion pour inviter les élèves et étudiants, les chefs d’entreprises et d’établissements à s’approprier ce projet qui leur permettra de mettre en orbite leur potentiel de créativité.

Plusieurs activités prévues

Au cours de cette édition, il est prévu plusieurs activités. Il s’agit entre autres, des expositions pour les entreprises, universités et institutions, des formations et panels ainsi qu’une rencontre B to B avec les futurs entrepreneurs. Les différentes formations seront dispensées, selon le coordonnateur du CEID, par les professionnels du domaine et consisteront à doter les jeunes de connaissances nécessaires au marketing digital, en aviculture, aux installations solaires, aux TIC et la gestion d’entreprise afin de leur permettre d’embrasser le milieu de l’entrepreneuriat.

Une vue des journalistes

Concours des meilleurs entrepreneurs

S’agissant des innovations prévues pour cette édition, Bernabé Gansonré a fait savoir qu’il y a des concours des meilleurs entrepreneurs. Il s’agit du concours de la meilleure jeune fille élève/étudiante entrepreneure digitale, du meilleur jeune étudiant entrepreneur et du meilleur jeune inventeur ou développeur de start-up. Des compétitions qui se dérouleront sous la supervision d’un jury présidé par Dr Emmanuel Sawadogo, enseignant-chercheur à l’université Joseph Ki-Zerbo, a laissé entendre le coordonnateur du CEID.

La foire universitaire et scolaire de Ouagadougou est une tribune qui, selon le premier responsable du CEID, permettra aux jeunes de croire en leur capacité de créativité, de s’investir dans la création des projets porteurs, de créer de l’emploi et de leur assurer une autonomie financière et sociale. C’est pourquoi, avant de terminer, le coordonnateur a souhaité l’accompagnement des institutions étatiques et financières, des incubateurs et toutes les bonnes volontés pour que ce projet soit une réussite.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Université libre du Burkina : Les étudiants en diplomatie et relations internationales s’exercent aux débats internationaux
Agence universitaire de la Francophonie : Le Recteur dévoile ses projets aux étudiants de l’Université Joseph Ki-Zerbo
Santé : « La dysfonction érectile est un signe de maladie cardiovasculaire », Dr Boukary Kabré, urologue-andrologue
Urbanisme au Burkina : « Aide-toi et le ciel t’aidera », enseigne Me Bénéwendé Sankara
Entrepreunariat : Les lauréats du « Prix Idrissa Nassa » pour l’innovation reçoivent leurs chèques
Frontière Côte d’Ivoire-Burkina : Des véhicules burkinabè interdits d’entrer sur le territoire ivoirien
Projet « Voix et leadership des femmes » : Equipe technique et bénéficiaires harmonisent leurs positions
Cité de la diaspora : Des souscripteurs reçoivent leurs clés à Ouagadougou
Cadre sectoriel de dialogue défense-sécurité : Fin d’une phase…, début d’une nouvelle ère !
Marchés agricoles : Les acteurs font le bilan du projet AMIAGRI
Ganzourgou : Le FONA-DR se dévoile aux travailleurs déflatés et retraités
Ouagadougou : Les demandes d’occupation de la voie publique suspendues
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés