Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Vie de couple : Deux étudiants dédicacent un ouvrage intitulé « La loi burkinabè et les unions »

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 19 février 2021 à 23h03min
Vie de couple : Deux étudiants dédicacent un ouvrage intitulé « La loi burkinabè et les unions »

Kathya Nassouri et Moustapha Zeba, tous deux étudiants en Droit, ont écrit un ouvrage sur la vie de couple. Le livre est intitulé « La loi burkinabè et les unions ». La sortie officielle du document a eu lieu ce vendredi 19 février 2021, à Ouagadougou. L’œuvre de droit détaille le sens et la portée des différentes unions. Il s’agit notamment des unions libres publiques et du mariage civil.

Chaque année, des milliers de personnes se présentent devant des officiers d’état civil pour célébrer leur mariage. Certains organisent des mariages religieux ou coutumiers. D’autres vivent en concubinage. Dans tous les cas, il arrive parfois que les deux mariés se séparent. En s’engageant, certains ignorent les conséquences des actes qu’ils posent. Pour les éclairer, les étudiants en Droit, Kathya Nassouri et Moustapha Zeba, ont décidé de produire un livre. Il est intitulé « La loi burkinabè et les unions ».

Selon Moustapha Zeba, un des auteurs du document, l’objectif est de permettre aux candidats du vivre-à-deux de mieux s’informer pour mieux s’unir. Il s’agit donc de porter à la connaissance du public, ce que dit la loi burkinabè à propos des différentes formes d’union. En lisant l’œuvre, chacun pourra donc mieux s’outiller pour orienter ses choix. La production du livre a été possible grâce au soutien de plusieurs personnes. L’on peut citer Me Prosper Farama, avocat ; le juge Boukaré Sawadogo et la notaire Me Noélie Yaro.

Les journalistes présents à la dédicace de l’œuvre.

Cette dernière s’est dit heureuse de la parution du document. Pour elle, c’est une idée d’intérêt général. Les questions évoquées dans le document sont d’actualité. Il fallait bien chercher des solutions, selon la notaire. Elle a révélé qu’elle aura même besoin des documents pour les mettre à la disposition de ses clients. Cette œuvre n’est que la première d’une série de réflexions sur divers thèmes de Droit. Pour Kathya Nassouri, co-auteure, la collaboration se poursuivra, dans le but de sensibiliser davantage le public sur beaucoup de questions juridiques qu’il ignore. Le livre de 84 pages est déjà disponible dans les librairies au prix unitaire de 1 500 F CFA.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Université libre du Burkina : Les étudiants en diplomatie et relations internationales s’exercent aux débats internationaux
Agence universitaire de la Francophonie : Le Recteur dévoile ses projets aux étudiants de l’Université Joseph Ki-Zerbo
Santé : « La dysfonction érectile est un signe de maladie cardiovasculaire », Dr Boukary Kabré, urologue-andrologue
Urbanisme au Burkina : « Aide-toi et le ciel t’aidera », enseigne Me Bénéwendé Sankara
Entrepreunariat : Les lauréats du « Prix Idrissa Nassa » pour l’innovation reçoivent leurs chèques
Frontière Côte d’Ivoire-Burkina : Des véhicules burkinabè interdits d’entrer sur le territoire ivoirien
Projet « Voix et leadership des femmes » : Equipe technique et bénéficiaires harmonisent leurs positions
Cité de la diaspora : Des souscripteurs reçoivent leurs clés à Ouagadougou
Cadre sectoriel de dialogue défense-sécurité : Fin d’une phase…, début d’une nouvelle ère !
Marchés agricoles : Les acteurs font le bilan du projet AMIAGRI
Ganzourgou : Le FONA-DR se dévoile aux travailleurs déflatés et retraités
Ouagadougou : Les demandes d’occupation de la voie publique suspendues
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés