Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Météo : La suspension poussiéreuse concerne tout le Burkina et pourrait s’étendre jusqu’à 72h

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • vendredi 19 février 2021 à 16h30min
Météo : La suspension poussiéreuse concerne tout le Burkina et pourrait s’étendre jusqu’à 72h

La ville de Ouagadougou se réveille depuis quelques jours dans un nuage de poussière. Cette situation a engendré une réduction de la visibilité ainsi qu’un regain de la fraîcheur qui commençait déjà à s’estomper. Pour savoir l’origine de cette suspension poussiéreuse ainsi que sa durée, Lefaso.net a pris langue avec l’Agence nationale de la météorologie à travers Léon Ouédraogo, prévisionniste.

Lefaso.net : Comment expliquez-vous la suspension poussiéreuse que l’on constate depuis ces derniers jours ?

Léon Ouédraogo : Nous constatons actuellement une suspension poussiéreuse qui intéresse l’ensemble du pays. Toutes les régions sont concernées par cette poussière. Ce qui entraîne des réductions significatives de visibilité allant jusqu’à 900 mètres notamment dans la région de l’Est.

Ce phénomène s’explique à deux niveaux. Premièrement, depuis le mercredi 17 février 2021, nous avons une accélération des vents en surface donc un renforcement de l’harmattan. Cela conduit au soulèvement de la poussière au niveau du sol. Ce soulèvement a contribué, localement, à accentuer la poussière. Il y a aussi de la poussière qui a été soulevée dans les pays voisins notamment au Tchad et au Niger. C’est particulièrement cette poussière qui a migré jusqu’à notre pays.

Combien de temps va durer cette suspension de poussière ?

Selon nos prévisions issues des analyses, nous pensons que la suspension actuelle pourrait se maintenir sûr toutes les régions du pays jusqu’à au moins 72h, avec une amélioration progressive. Mais en début et fin de journée, la visibilité pourrait s’aggraver du fait de l’activité humaine. En effet dans les grands centres urbains, en début et fin de journée, la circulation importante aux heures de pointe, entraîne des soulèvements la poussière.

Suspension poussiéreuse

Ces vents expliquent-ils le regain de fraîcheur constaté ces derniers jours ?

Tout à fait, puisque le froid est aussi transporté par le vent, nous pouvons constater depuis ce matin (19 février 2021) qu’il souffle un vent frais. Ce vent est transporté depuis les régions désertiques où il fait très froid. Donc, lorsque ces vents vont s’affaiblir, nous allons à nouveau constater une réduction de la fraîcheur.

Quelles peuvent être les conséquences d’un temps pareil sur la santé des populations ?

L’inhalation de ces particules de poussière peut entraîner des maladies respiratoires. Nous invitons donc la population à prendre des mesures pour se protéger, notamment par le port des cache nez.

Propos recueillis par Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Programme d’approvisionnement en eau et assainissement : Le bilan à mi-parcours des réalisations jugé satisfaisant
Environnement : Le programme budgétaire 086 "gestion des ressources forestières et fauniques" en examen
Météo : La suspension poussiéreuse concerne tout le Burkina et pourrait s’étendre jusqu’à 72h
Espèces aromatiques au Burkina : Une nouvelle étude en cours de validation pour combler le manque d’information en la matière
Parc urbain Bangr-wéogo : La forêt classée de Ouagadougou semble abandonnée
Coopération entre le Burkina et le Global Green Growth Institute (GGGI) : L’heure est au bilan
Environnement : Le ministre Siméon Sawadogo échange avec les acteurs de son département
GIRE : Les partenariats inter agences de l’Eau France-Burkina lancent les nouvelles phases de leur coopération
Environnement : Le ministre Siméon Sawadogo visite l’Initiative de la grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel
Suivi-évaluation des projets climatiques : Spécificités et défis
Programme d’investissement forestier (PIF) : Le ministre de l’Environnement encourage l’équipe pour les résultats engrangés
Environnement, économie verte et changement climatique : Siméon Sawadogo insiste sur l’aspect « communication » pour mettre en exergue les actions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés