Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tu ne changeras jamais ta vie sans changer quelque chose quotidiennement ; Le secret du succès se trouve dans la routine de chaque jour» John C. Maxwell

Burkina : Christophe Dabiré reçoit un rapport sur les défis sécuritaires dans la région de l’Est

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • jeudi 18 février 2021 à 23h46min
Burkina : Christophe Dabiré reçoit un rapport sur les défis sécuritaires dans la région de l’Est

Le Premier ministre Christophe Dabiré a reçu dans la matinée du jeudi 18 février 2021, en audience le secrétaire permanent du Centre national pour la coordination du mécanisme d’alerte précoce et de réponse. Au cœur de la rencontre, la remise du rapport de l’étude que cette structure a menée sur les défis sécuritaires dans la région de l’Est.

Suite à l’instruction de Christophe Dabiré, le Secrétariat permanent du Centre national pour la coordination du mécanisme d’alerte précoce et de réponse, une structure relevant de la Primature, a sillonné la région de l’Est pour mener une étude sur les défis sécuritaires dans ladite région.

A l’issue de cette mission, le secrétaire permanent du Centre national pour la coordination du mécanisme d’alerte précoce et de réponse, dirigé par le contrôleur général de police, Dieudonné Ouattara, a rendu son rapport. Celui-ci explique la méthodologie du travail : « Nous avons été sur le terrain mener des enquêtes pendant une dizaine de jours. Nous nous sommes entretenus avec tous les acteurs sur le terrain. Après les différentes analyses qui ont été faites dans nos services, nous sommes repartis faire la restitution de l’étude et le rapport provisoire a été validé par les acteurs au niveau local ».

La mission a également formulé des recommandations dans son rapport. Dieudonné Ouattara dira à ce propos : « Nous avons fait une recommandation pour la mise en place d’un comité de suivi qui sera logé au niveau de la Primature, pour le suivi et la mise en œuvre de ces recommandations. Nous avons identifié les acteurs et les structures de mise en œuvre des recommandations ».

E.K.S/Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 19 février à 01:08, par Kouda En réponse à : Burkina : Christophe Dabiré reçoit un rapport sur les défis sécuritaires dans la région de l’Est

    Lors de la dernière campagne électorale, Roch Marc Christian Kaboré a dit qu’il découperait la région de l’Est en 3 régions. Alors allez-y directement au lieu de dilapider nos maigres deniers publics. Vous nous rendrez un grand service.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 10:21, par zemosse En réponse à : Burkina : Christophe Dabiré reçoit un rapport sur les défis sécuritaires dans la région de l’Est

    Le PM Christophe Dabire est il déjà fatigué du faso danfani ?. Le President Rock reste fidèle au fdf même hors du Pays. Si les Burkinabé ont massivement adopté le FDF c’est grâce au President Rock. Sur ce plan, l’exemple venant du haut a fonctionné. Alors monsieur le PM, ne decouragez pas les Burkinabé. Tenez bon.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 21:11, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Burkina : Christophe Dabiré reçoit un rapport sur les défis sécuritaires dans la région de l’Est

    Mon cher @Kouda : Ce que vous dites pourrait être vrai si on n’était pas au Burkina, le pays aux 20 millions d’experts et d’insurgés permanents !

    A peine le président a-t-il fait son annonce que certains ont déjà commencé à dire qu’ils ne veulent pas être dans le même découpage ou sous l’autorité de telle autre localité.

    Qu’est ce que ce sera si les décisions tombent sans étapes et sans concertations ?

    Les arguments d’un tel redécoupage sont administratifs, économiques, sécuritaires et sociologiques.

    Si pour les deux premiers on peut décider à partir de données techniques, pour les deux seconds il faut associer les agents sur le terrain et les populations locales pour réduire les oppositions... qui de toutes les façons ne manqueront pas !

    Répondre à ce message

  • Le 21 février à 12:00, par SANFO ISSAKA En réponse à : Burkina : Christophe Dabiré reçoit un rapport sur les défis sécuritaires dans la région de l’Est

    Pour le découpage de la région de l’Est, cela est nécessaire à cause de la sécurité cela va permettre un déploiement des fds dans ces zones car trop vaste pour une efficacité des fds dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars à 04:21, par aida En réponse à : Burkina : Christophe Dabiré reçoit un rapport sur les défis sécuritaires dans la région de l’Est

    le découpage de la région est plus que nécessaire et devra se faire le plus vite possible. ce découpage va permettre surtout un maillage sécuritaire permanent sans précédent. l’explication faite par Dr IDANI Salifou est très pertinente et va faire bénéficier d’autres régions comme la boucle du Mouhoun et le Sahel.
    Si Manga est passé en un temps record de gros village à ville moderne (toutes les commodités y sont) c’est son statut de chef-lieu de région qui lui permis d’abriter les festivités du 11 décembre. Que deviendraient Diapaga et Bogandé si avec un statut de chef-lieu de région abritaient les festivités du 11 décembre ?
    je pense que les uns et autres doivent changer de mentalité car l’époque où on imposait des "princes" de Noungou comme députés du cercle de Bogandé est à jamais révolue. Nous devons regarder les réalités en face. C’est à de ces combats de minables pour un leader de fiction ont fini de reléguer la ville de Fada N’Gourma en seconde zone au profit Tenkodogo et Koupela en matière d’implantation des services ayant compétence sur le Grand-Est ( ONEA, SONABEL, LONAB, OST, SAPEURS POMPIERS etc..).
    Du reste le découpage ne dépend pas des humeurs de quelques égoïstes qui ne servent à rien pour la région et ne s’y rendent que lors des campagnes électorales.
    Président Roch respectez vos engagements qui redonneront de l’espoir aux populations de l’Est. n’écoutez pas ces individus qui sont pour la plupart refugiés à Ouagadougou.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Force conjointe G5 Sahel : Des unités repoussent une attaque
Force conjointe du G5-Sahel : Un camp d’entraînement de terroristes démantelé à Torela, vers la frontière nord du Burkina
Lutte contre le terrorisme : Des équipes médicales des forces armées offrent des soins aux populations de Thiou (Yatenga)
Opération Barkhane : Une partie d’un groupe armé terroriste neutralisée au Mali
G5-Sahel : La force conjointe dément les accusations « d’exactions contre les civils »
Oudalan : Deux morts, un porté disparu et trois blessés dans une attaque
Attaques de Tanwalbougou : Les assaillants sont déterminés à prendre le contrôle de la zone, confie une source
Burkina Faso : L’armée détruit un engin explosif improvisé et réinstalle des déplacés dans leurs localités
Force conjointe du G5 Sahel : Des militaires accusés de viol et tentative de viol dont un cas sur une fille de 11 ans
Opération Barkhane : Un otage malien libéré, des groupes terroristes neutralisés et du matériel récupéré
Province de la Gnagna : Les communes de Liptougou et de Coalla, les fiefs des terroristes
Opération Barkhane : Un otage malien libéré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés