Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas le cri mais le vol d’un canard sauvage qui dirige le troupeau pour voler et suivre.» Proverbe chinois

Burkina : La CENI offre 400 ordinateurs à l’Office national d’identification

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 16 février 2021 à 20h04min
Burkina : La CENI offre 400 ordinateurs à l’Office national d’identification

C’est par une sobre cérémonie, ce mardi 16 février 2021, que le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, a remis ce don de 400 ordinateurs-portables. Ils ont été symboliquement réceptionnés par le directeur général de l’Office national d’identification (ONI), Aristide Béré.

Selon le code électoral, tous ceux qui étaient inscrits avec d’autres documents que la CNIB (Carte nationale d’identité burkinabè) et le passeport doivent se mettre à jour avec leur CNIB ou leur passeport, explique le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry.

Le directeur général de l’ONI, Aristide Béré (à gauche ) et le président de la CENI, Newton Ahmed Barry.

« Évidemment, c’est une transition vers ce que nous souhaitons tous, et qui a constitué l’une de nos préoccupations pendant ce premier mandat. Elle a consisté à demander que nous puissions faire l’économie des cartes d’électeur et utiliser directement la CNIB comme document pour s’enrôler, mais également pour voter. Donc, au regard de tout cela, quand l’ONI nous sollicite et que nous avons la possibilité, la CENI accepte évidemment une telle demande », justifie M. Barry.
Pour 200 ordinateurs demandés, ce sont 400 qui ont été finalement remis à l’ONI. Pour Newton Ahmed Barry, ce geste se veut une mutualisation des forces ; la CENI ne pouvant enrôler les électeurs sans la base de données de l’ONI. Ces ordinateurs étaient en service à la CENI et sont de très bonne qualité, a rassuré le donateur, Newton Ahmed Barry.

Quelques collaborateurs des deux institutions à la cérémonie

Le bénéficiaire a exprimé sa satisfaction pour la diligence avec laquelle, la CENI a répondu à la doléance.
Selon Aristide Béré, ces ordinateurs permettront d’engager sereinement la suite de l’opération conduisant au prochain processus électoral. « Vous nous enlevez une grosse épine du pied », a-t-il caricaturé.

Remise symbolique du matériel

« En 2012, nous avons déjà bénéficié de cet appui, et connaissant ces ordinateurs, je peux vous rassurer que certains sont fonctionnels jusqu’à nos jours et même avec l’évolution technologique, nous avons eu du mal à avoir des ordinateurs d’aussi bonne qualité. Nos opérateurs sont sur des sites relativement difficiles, ils sont soumis à des aléas climatiques et à des contraintes de travail qui font que ces ordinateurs sont vraiment adaptés à leurs besoins quotidiens », témoigne-t-il.
Selon son premier responsable, l’ONI a aujourd’hui une base de données d’environ 13 500 000 personnes, dont environ 10 000 000 qui ont l’âge de la majorité électorale (18 ans, ndlr). « Nous avons engagé aussi, et sans attendre, un processus de déconcentration de nos centres de production et de renforcement des centres de collecte des données (374 points d’enrôlement sur l’ensemble du territoire national) », a-t-il expliqué, confiant donc que ce don vient à point nommé. Le contexte sécuritaire mettant en exergue l’importance de la CNIB, ce don vient permettre à l’ONI de répondre efficacement à la forte demande de documents d’identité.

O.L
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 16 février à 20:53, par Bouba En réponse à : Burkina : La CENI offre 400 ordinateurs à l’Office national d’identification

    C’est difficile de comprendre qu’une structure comme la CENI qui fonctionne avec le budget de l’État fasse un don à une autre structure de l’État. Si le don provient de donateur externe, cela veut dire que la CENI avait demandé un matériel dont il n’a pas besoin. Si ça vient du budget de l’’État, c’est encore plus grave et on doit se poser des question sur le budget budgétivore de la CENI. Dans tous les cas également, l’état doit pourvoir au besoin de l’ONI en lui donnant les ressources dont il a besoin pour remplir sa mission. Pour rien le budget de l’État ne peut être donné a la CENI qui èa son tour va en faire don à l’ONI

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 08:11, par BADAMA JOSEPH BAZIE En réponse à : Burkina : La CENI offre 400 ordinateurs à l’Office national d’identification

    BONJOUR MONSIEUR BOUBA. C’EST LES ORDINATEURS UTILISES POUR LA CAMPAGNE 2020. LA CENI N’A PLUS BESOIN DE CA POUR LE MOMENT. LA CENI FAIT UN DON DU MATERIEL DEJA UTILISE

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 20:52, par Ben En réponse à : Burkina : La CENI offre 400 ordinateurs à l’Office national d’identification

    C’est une belle initiative de donner a ceux qui en ont besoin. Personnellement, j’aurais souhaite que ces ordinateurs soient donne aux Universites, surtout a l’ecole superieur d’informatique de l’universite de BOB-Dsso. Cette ecole a besoin d’etre soutenue.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 17:55, par drôle de gestion ! En réponse à : Burkina : La CENI offre 400 ordinateurs à l’Office national d’identification

    Il serait temps à l’état de remettre de l’ordre dans la gestion des différentes structures qui y sont rattachées d’une manière ou d’une autre. A quoi rime ce cinéma ? La CENI fait un don à l’ONI ! Et, tous les jours, nous avons droit à ce genre de cinéma dans la capitale mondiale du cinéma burlesque pour ne pas dire ridicule. La logique est simple. L’ONI a ses objectifs, budgets annuels et de planification, etc. tout comme la CENI ! Donc, cette manière de faire où une société ou un démembrement de l’état donne à une autre montre à quel point, nous sommes RIDICULE ! Donc, arrêtons de passer notre temps à singer. Une cérémonie de ce type, c’est encore du temps de perdu et même de l’argent (déplacements, perdiems, invitations, cocktails ou pause-café...).

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 19:09, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Burkina : La CENI offre 400 ordinateurs à l’Office national d’identification

    Hum...

    Ceux qui défendent la CENI et son geste difficilement compréhensible au nom de "l’inutilisation" de ces machines se rappellent-ils que nous avons des élections municipales prévues cette année même ?

    Mais si vraiment on avait 400 machines qui ne servaient plus à la CENI c’est qu’on en avait acheté trop.

    Et après, on va encore pleurer devant nos "partenaires techniques et financiers" pour financer notre démocratie...

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 19:13, par Adama En réponse à : Burkina : La CENI offre 400 ordinateurs à l’Office national d’identification

    Si c’est un donateur externe, ce n’est rien d’autre que du détournement. Détourner un matériel financé de sa destination initiale. De plus pourquoi le donateur n’est pas citém mais la CENI. Si la CENI avait besoin réellement de ce matériel, il le garderait pour élections à venir. La présidentielle c’est dans 5 ans et les mises à jours sont disponibles pour que ces ordinateurs restent utile. D’ailleurs, il y a les municipales bientôt. Dans les pays donateurs, ceux-là même qui vous donnent, ce n’est pas comme ça la gestion des ressources. On attribue les ressources selon les besoins réels, Plusieurs financements sont des prêts que l’État va rembourser, mais souvent dans la communication, on ne le dit pas, si c’eEst le cas ici, c’est encore plus grave.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 19:27, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Burkina : La CENI offre 400 ordinateurs à l’Office national d’identification

    Hum...

    Ceux qui défendent la CENI et son geste difficilement compréhensible au nom de "l’inutilisation" de ces machines se rappellent-ils que nous avons des élections municipales prévues cette année même ?

    Mais si vraiment on avait 400 machines qui ne servaient plus à la CENI c’est qu’on en avait acheté trop.

    Et après, on va encore pleurer devant nos "partenaires techniques et financiers" pour financer notre démocratie...

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 14:05, par Vérité Indiscutable En réponse à : Burkina : La CENI offre 400 ordinateurs à l’Office national d’identification

    De la charité malsaine (soit ces instruments étaient inutiles à la CENI, soit on les utilise après les votes pour faire de la propagande. Dans les deux cas, c’est malsain. Une strutture étatique ne peut que retrocéder son matériel, ce n’est pas un ’don’ en terme de charité) ; ou bien le désir de vouloir organiser des élections avec de nouveaux appareils (ce qui signifierait qu’on est tellement hautains qu’on ne veut pas garder du matériel et s’en servir 5 ans après).
    Venez voir ça dans mon Faso. Du vrai n’importe quoi !
    Quand nos yeux s’ouvriront, et que nous aurons vraiment les personnes qu’il faut à la place qu’il faut, tout cela disparaîtra. Seulement cette route à mener est encore péniblement LONGUE !
    Hélas !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Les élections de 2020 ont coûté 21 milliards de Fcfa
Burkina Faso : Le Centre d’études, de formation et de recherche en gestion des risques sociaux a lancé son programme de recherche
Jean-Luc Mélenchon à l’Université Joseph Ki-Zerbo : Une leçon pour les politiciens burkinabè !
ADF-RDA : Rasmané Ilboudo et ses camarades confirment leur démission et défient Me Noël Ouédraogo
Conseil constitutionnel : La prestation de serment des membres de la CENI renvoyée sine die
Burkina : Les syndicats reprennent langue avec le gouvernement
Burkina Faso : « Qui paye les auteurs des actes terroristes ? », s’interroge Jean Luc Mélenchon
Burkina : « La politique doit servir à éviter les minutes de silence dramatique », requiert Pr Abdoulaye Soma
CENI : Une crise caractéristique d’acteurs politiques qui n’ont plus de solution pour leur pays !
Burkina Faso : Concertation sur la réconciliation nationale sur toute l’étendue du territoire du 26 juin au 31 juillet 2021
Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Burkina : La communauté musulmane remplace Newton Ahmed Barry par le magistrat Adama Kafando
Jean Luc Mélenchon attendu ce 18 juillet à Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés