Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Artisanat : Les pagnes Faso Dan Fani labellisés, désormais disponibles dans les magasins

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • vendredi 12 février 2021 à 23h41min
Artisanat : Les pagnes Faso Dan Fani labellisés, désormais disponibles dans les magasins

La ministre déléguée chargée de l’Artisanat, Louise Anne Go, a procédé, ce vendredi 12 février 2021, au lancement de la commercialisation des pagnes Faso Dan Fani labellisés.

Longtemps attendue par les acteurs et les consommateurs de l’intérieur comme de l’extérieur du Burkina Faso, la disponibilité des labels et des pagnes Faso Dan Fani labellisés sont désormais une réalité dans notre pays. Le lancement de la commercialisation a eu lieu ce vendredi 12 février 2021 à Ouagadougou, en présence du directeur général de la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF), Lacina Ki. Ainsi, les Burkinabè pourront désormais trouver dans les rayons des magasins de pagnes et d’habillement, le précieux sésame.

Les officiels et les lauréats ont posé pour la postérité.

Les pagnes estampillés du label Faso Dan Fani sont accompagnés d’un mécanisme de suivi-contrôle et de vérification dument élaboré par le dispositif CERTIDOC de la MEBF. Cela permettra au consommateur de s’assurer de l’authenticité du pagne qu’il achète à l’aide des technologies de l’information et de la communication. Notons par ailleurs que chaque pagne est sécurisé de façon unique.

Le chargé de l’informatique à la MEBF (à gauche), Yacouba So.

« On ne peut pas avoir sur le même label, la même caractéristique de sécurisation. C’est dire que le moyen que nous utilisons, c’est un moyen chaosmétrique. C’est une solution issue de la nature qui fait en sorte que vous avez des bulles d’air sur chaque label. Ces bulles d’air ont des dispositions aléatoires si bien que nous pouvons avoir des récurrences de ces dispositions à l’échelle infinie. C’est-à-dire que la performance de la solution dépasse les moyens de sécurisation classique que nous connaissons », a expliqué le chargé du département informatique de la MEBF, Yacouba So. Ainsi, de façon visuelle par la disposition des bulles d’air, le citoyen pourra savoir si le pagne a été reproduit ou pas.

Remise symbolique de l’agrément.

La ministre déléguée chargée de l’Artisanat, Louise Anne Go, s’est félicitée de la tenue de la présente cérémonie. « Je voudrais signifier notre fierté parce que cette journée, qui est le lancement de la commercialisation du pagne Faso Dan Fani labélisé, est une fierté pour le président du Faso parce que cela est conforme à son programme présidentiel », a-t-elle indiqué. C’est aussi une fierté pour les Burkinabè, en particulier les tisseuses, poursuit-elle.

25 structures modèles reçoivent des agréments d’utilisation du label

Interrogée sur le prix du pagne, la ministre Go a indiqué qu’un pagne est cédé entre 6 000 et 7000 F CFA. Dans le but de permettre l’utilisation du label, un appel à candidatures a été lancé. Sur la quarantaine de structures présélectionnées sur les dossiers physiques, 25 ont été jugées aptes, parmi lesquelles la Coopérative Faso textile, la société Innovation textile et service, et l’Association des tisseuses Teega-Wendé.

L’ambalage et l’étiquette permettent aux consommateurs de vérifier l’authenticité du pagne.

« C’est un sentiment de fierté, de joie que nous pouvons exprimer ce matin pour l’acquisition de l’agrément. Pour une centaine d’associations ayant postulé et nous faisons partie des 25 associations retenues, on peut exprimer un sentiment de joie », a déclaré Germaine Compaoré, après avoir reçu l’agrément à l’utilisation du label Faso Dan Fani. Cependant, une chose est d’avoir l’agrément d’utilisation du label, une autre est de pouvoir le maintenir et créer le prestige, la richesse, les emplois qui vont avec son utilisation.

C’est pourquoi, la ministre a invité les lauréats à maintenir la rigueur et la discipline exigées par le règlement d’usage et le cahier de charges du label, tout en renforçant leurs capacités de production et de commercialisation. C’est à ce prix, dit-elle, qu’ils pourront garantir le maintien de leurs droits d’utilisation du label. Selon le directeur général du Centre national de la propriété industrielle, Mahamadi Tassembédo, les structures lauréates ont été désignées sur la base du choix du métier à tisser, du fil (le fil habilité à être utilisé, c’est celui de la Filature du Sahel - Filsah), du mécanisme de tissage et surtout de teinture.

Les lauréats sont soumis aux contrôles en matière de règlementation économique, de répression de la fraude et de contrefaçon.

Aussi, dans le but de s’assurer du respect des exigences du cahier de charges, le Comité national des indications géographiques et des marques collectives a procédé à des visites de sites et à des prélèvements d’échantillons de pagnes soumis à la vérification de conformité auprès des structures candidates. Ces échantillons ont fait l’objet de tests non seulement sur la manière de tisser, mais également sur la teinture. La vingtaine de structures a été retenue à l’issue de ce travail technique.

Dans l’optique de permettre à tous les acteurs qui le souhaitent et remplissant les conditions, de pouvoir postuler à l’utilisation du label Faso Dan Fini, le ministère de l’Industrie va procéder à des lancements d’appels à candidatures chaque trimestre. Dans cette dynamique, un deuxième appel à candidatures a été lancé avec pour échéance le 26 février 2021. Les lauréats ont été invités à être des ambassadeurs du label Faso Dan Fani auprès de leurs structures respectives pour diffuser l’information et susciter plus de candidatures.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
IB Bank : L’agence Prestige inaugurée pour offrir plus de commodités aux clients
Maison de l’Entreprise du Burkina Faso : Le nouveau bureau du Conseil d’administration reçu par le Premier ministre
Premier CASEM 2021 du MINEFID : La relance économique au coeur des réflexions
Ecole nationale des régies financières (ENAREF) : Les élèves outillés à la numérisation de l’économie
Blanchiment de capitaux : Une tendance croissante au Burkina depuis 2016, relève le Conseil économique et social
Inclusion financière et numérique au Burkina : Sabine Mensah dresse un bilan satisfaisant
Distribution d’énergie solaire : La société « Mousstakbal Négoce » veut être le leader au Burkina et dans la sous-région
Union des chauffeurs routiers du Burkina : Le mot d’ordre de grève suspendu pour un mois
Transport routier : La grève du 22 au 26 février 2021 suspendue, informe le Regroupement des Mouvements du Burkina Faso
Burkina : Le Centre africain d’études supérieures en gestion (CESAG) délocalise à travers l’Ecole des affaires de la Chambre de commerce
Maison de l’entreprise : Oumarou Yugo installé dans ses nouvelles fonctions de PCA
Civisme fiscal au Burkina : Un forum national pour promouvoir la nouvelle stratégie
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés