Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Ouagadougou : Un festival pour valoriser les libertés et les droits des minorités

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • vendredi 29 janvier 2021 à 13h00min
Ouagadougou : Un festival pour valoriser les libertés et les droits des minorités

La 1re édition du Festival des libertés de Ouagadougou (FELO) ouvre ses portes du 6 au 7 février 2021 à l’espace Napambéogo de Gounghin (arrondissement 6 de Ouagadougou). L’annonce a été faite ce jeudi 28 janvier 2021 au cours d’un point de presse animé par Georgette Joé Nikiéma, présidente de l’association « Kamb béog néeré yinga » et promotrice du FELO, et ses camarades. Ce festival vise à valoriser la liberté et le droit des minorités au Burkina Faso au moyen de l’art et de la culture comme outils d’expression. D’où le thème : « Culture, liberté et droits des minorités. »

Un demi-siècle d’indépendance durant, la liberté et le droit des minorités (personnes vivantes avec un handicap) laisse à désirer sur le continent africain. C’est ce qu’a soutenu Georgette Joé Nikiema au cours de la conférence de presse. Dans son analyse, elle a mentionné que les minorités telles les albinos, les lépreux, les handicapés, etc. souffrent de stigmatisation de nos jours. « Cette marginalisation des minorités entrave leur épanouissement et leur participation active au développement », a-t-elle déploré.

Pour elle, l’art et la culture sont des vecteurs de paix et de solidarité car, dit-elle, ils construisent la liberté et la cohésion sociale. C’est pourquoi elle a indiqué que l’association « Kamb béog néeré yinga a initié un festival inclusif des arts fondé sur l’expression et la valorisation des minorités. » Il s’agit du Festival des libertés à Ouagadougou (FELO), une première au Burkina Faso, selon Mme Nikiéma.

Des participants au cours de la conférence de presse

Le FELO est un cadre où les personnes marginalisées pourront exprimer leurs talents sans complexe aucune. Cette première édition va se dérouler selon le programme suivant : cérémonie d’ouverture le 6 février à l’espace « Napambéogo » de Gounghin, suivront des défilés de personnes déguisées, des prestations de troupes traditionnelles et des compagnies de danse contemporaines, etc. Elle refermera ses portes le dimanche 7 février 2021.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Promotion et vulgarisation du Festival des Solidarités Internationales (FESTISOL) au Burkina Faso : Les acteurs de l’organisation en conclave à Ziniaré
Culture : Meek Man, un espoir de la musique chrétienne
Culture : Sana Bob, l’artiste qui a tout surmonté pour s’imposer dans l’arène musicale burkinabè
Musique : Maria Bissongo chante « Mousso », un hymne à la femme
Musique : La « Consécration » de Tiness la Déesse
Décès du musicien et économiste Ki Jean : Des proches témoignent
Artisanat : Instituteur de formation, Abdoulaye Ouattara fait de la teinture sa passion
Ministère de la Culture : Elise Foniyama Thiombiano Ilboudo demande les bénédictions du Mogho Naaba
Burkina : L’Académie nationale des sciences, des arts et des lettres accueille 18 nouveaux académiciens
Bi Nabié, artiste musicien : « La musique peut servir de catalyseur à la réconciliation entre des fils en situation de déchirement »
Culture : « La situation du cinéma aujourd’hui, c’est comme si on tombait du 50e étage », Evariste Pooda, directeur du cinéma et de l’audiovisuel
Ismo Vitalo : De chauffeur de bus à la prison, il trouve sa voie dans la musique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés