Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Santé bucco-dentaire : Les chirurgiens-dentistes appellent à en faire une priorité

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 24 janvier 2021 à 12h33min
Santé bucco-dentaire : Les chirurgiens-dentistes appellent à en faire une priorité

L’Ordre national des chirurgiens-dentistes du Burkina Faso a tenu dans l’après-midi du samedi 23 janvier 2021 à Ouagadougou, son traditionnel café dentaire. La cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence du ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, qui a salué l’initiative.

Le café dentaire institué par l’Ordre national des chirurgiens-dentistes du Burkina Faso se veut une occasion de convivialité entre les membres, mais également une occasion de partager leurs expériences autour de cas cliniques. Comme l’explique Dr Aimé Kaboré, président de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes du Burkina Faso, cet échange sur les cas cliniques permet aux membres « d’avoir une idée de ce type de cas cliniques pour assurer une meilleure prise en charge, les autres fois qui pourraient suivre ».

Une vue des participants

Faire de la santé bucco-dentaire, une priorité

Pour ce café dentaire, le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, a fait le déplacement. L’Ordre national des chirurgiens-dentistes du Burkina Faso en a donc profité pour lui adresser quelques doléances qui portent essentiellement sur la question de l’équipement. « L’ordre national est chargé de veiller sur la qualité des soins fournis par les professionnels de santé bucco-dentaire. Et lorsqu’on parle de qualité de soins, il faut qu’il y ait les équipements, il faut qu’il y ait le nécessaire pour la prise en charge des patients. Le plus souvent malheureusement, le praticien bucco-dentaire se trouve démuni de certains équipements, si bien que cette qualité peut être mise à rude épreuve. Nous avons donc souhaité qu’avec le ministre nous puissions revoir ce qui est possible de faire pour améliorer les équipements dans ce secteur d’activité », a indiqué Dr Kaboré.

Dr Aimé Kaboré, président de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes du Burkina Faso

Outre le manque d’équipement, l’Ordre a interpellé le ministre sur le fait que la santé bucco-dentaire ne semble pas suffisamment prise en compte au sein du ministère de la Santé. « Nous souhaitons revoir avec vous, la place du chirurgien-dentiste dans votre ministère pour vous aider à apporter une réelle et bonne santé bucco-dentaire aux populations. Nous avons l’impression qu’il n’y a pas de véritable politique de santé bucco-dentaire au niveau du ministère. Nous vous demandons donc de porter cette politique de santé, que vous en fassiez une priorité au cours de votre magistère. Je sais qu’avec vous les choses vont changer, pour le bonheur des populations, car qui mieux que vous, praticien hospitalier, président du Conseil national de l’Ordre des médecins, connait les difficultés des ordres », a laissé entendre le président de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes.

Pr Charlemagne Ouédraogo, ministre de la Santé

L’oreille attentive du ministre

A ces doléances, le ministre a prêté une oreille attentive. Il a pris l’engagement de se pencher sur la question et de faire le plaidoyer auprès des partenaires pour promouvoir la santé bucco-dentaire. Car, comme il le reconnait, « la santé bucco-dentaire ne peut être dissociée de la santé générale. Une mauvaise santé bucco-dentaire altère l’état général et la qualité de vie. » S’adressant toujours aux chirurgiens-dentistes, le ministre assure que l’intégration réelle des soins de santé bucco-dentaire dans les services de santé reste un défi qui lui tient à cœur et qu’il compte relever avec leur soutien.

Photo de famille

Ce premier café dentaire de l’année 2021 a également été l’occasion pour le ministre de la Santé, de féliciter Dr Aimé Kaboré, président de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes, pour sa réussite au dernier concours d’agrégation. Il devient ainsi le premier agrégé en chirurgie dentaire du Burkina Faso.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Frontière Côte d’Ivoire-Burkina : Des véhicules burkinabè interdits d’entrer sur le territoire ivoirien
Ganzourgou : Le FONA-DR se dévoile aux travailleurs déflatés et retraités
Ouagadougou : Les demandes d’occupation de la voie publique suspendues
8-Mars, édition 2021 : Vers la mise en place d’un numéro vert pour dénoncer les cas de violences basées sur le genre
Santé : Le Burkina reçoit 134 milliards de FCFA pour quatre ans du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme
Zorgho : L’Association Béoogo-Neeré du Ganzourgou offre du matériel agricole à des producteurs
Journée portes ouvertes de la SAP Olympic : Une vitrine pour promouvoir les produits de la société
Santé mentale pour tous, phase 2 : « L’ensemble des activités menées avec succès malgré les défis »
Mandatement du salaire de Bassolma Bazié : L’ASCE-LC promet de faire cesser cette "anomalie"
Crises sécuritaire et sanitaire : Un projet pour renforcer la résilience des collectivités territoriales
Ouagadougou : Les conseillers examinent 17 points lors de la 2e session extraordinaire du Conseil municipal
Région du Sahel : Les étudiants organisent une journée culturelle pour une meilleure insertion sociale de la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés