Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. » Michelle Obama

Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : L’évêque de Banfora invite à prier pour son repos

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 21 janvier 2021 à 22h00min
Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : L’évêque de Banfora invite à prier pour son repos

Vos commentaires

  • Le 22 janvier à 01:08, par Nabons Wende En réponse à : Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : L’évêque de Banfora invite à prier pour son repos

    Très triste ! Qu’il repose en paix ! Cet énième assassinat ciblé de leaders religieux est un crime crapuleux et lâche qui ne restera pas impuni. Des investigations devront aider à faire la lumière pour y mettre fin.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 06:20, par Dedegueba SANON En réponse à : Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : L’évêque de Banfora invite à prier pour son repos

    Si l’évêque de Banfora, reste très sobre et aussi stoïque dans son communiqué, moi citoyen lamda, qui suis- je pour me torturer les méninges avec de multiples questions, ou à fulminer de colère ?
    Ma compassion et ma solidarité à la famille du prêtre défunt.
    Pays là même ???

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 06:32, par Kabore En réponse à : Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : L’évêque de Banfora invite à prier pour son repos

    REPOS ETERNEL MR L’ABBE. QUE LE DIEU MISERICORDIEUX VOUS ACCUEILLE DANS SON ROYAUME CELESTE.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 08:43, par sidbénéré En réponse à : Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : L’évêque de Banfora invite à prier pour son repos

    Que son âme repose en paix et Que Dieu l’accueil dans son royaume des Cieux. Personne, je dis bien personne ne pourra opposer les religions au Burkina Faso. Ne parlons pas de ces lâches qui agissent dans l’anonymat. Un vrai guerrier agit à visage découvert face à son adversaire. Que Dieu protège le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 11:21, par Le réaliste En réponse à : Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : L’évêque de Banfora invite à prier pour son repos

    Cette situation à seulement 20 km de Banfora est très dommage. Tout en présentant mes condoléances les plus attristées à sa communauté religieuse, sa famille biologique et à tous, les populations sont invitées à davantage de participation réaliste à la lutte contre l’insécurité sur toutes ses formes.
    Nous devons TOUS retenir qu’il s’agit d’une lutte commune pour une victoire commune car, les auteurs, coauteurs et complices de cette barbarie n’épargnent personne.
    Quelque l’engagement des forces de défense, si les autres composantes de nos populations ne s’impliquent pas dans cette lutte, nous ne sortirons pas de l’ornière et serons directement ou indirectement touchés par le fléau. Notre seul salut réside donc dans notre action réaliste et commune à la lutte.
    Puisse le Tout Puissant accueillir l’Abbé Rodrigue SANON dans son royaume céleste pour repos éternel et paisible de son âme.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 12:48, par citoyen Lambda En réponse à : Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : L’évêque de Banfora invite à prier pour son repos

    Paix à l’âme de ce serviteur de Dieu . Excusez -moi mais je suis très choqué par ce crime abominable .Que c’est révoltant ce genre de crime . Mais pourquoi donc, les trois pays, que sont le BURKINA FASO, la Côte d’ivoire et le Mali ne veulent pas s’entendre dans le cadre d’une opération conjointe d’envergure , pour prendre en tenailles cette fameuse zone ,notamment cette fameuse forêt classée pour la nettoyer sec, village par village ,forêt par forêt , grotte par grotte ,puits par puits ,ruche par ruche de la vermine ?
    Je ne suis pas expert militaire, mais quand même ,comment , peut -être une centaine de terroristes ou de bandits, peuvent résister dans un si petit espace , aux armées de trois pays qui regroupent près de cinquante cinq millions d’habitants et qui peuvent mobiliser 20 000 combattants pour aller nettoyer définitivement cette zone en deux temps trois mouvements ? Manque de courage ,manque de volonté ? En tous cas , il y a de quoi douter de la détermination des autorités nationales de ces trois payer à sécuriser cette zone pas si vaste que ça .D’autant, que ce n’est pas la première ,qu’il y a eu des actes terroristes dans cette zone .
    S’il vous plait frères du TCHAD prêtez nous le Maréchal IDRISS DEBY car lui au moins a quelques choses entre les jambes et aurait nettoyer cette zone en quelques jours . WEB master laisse passer . La vérité rougit les yeux mais ne les casse pas . Trop c’est trop .

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 13:41, par SOME En réponse à : Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : L’évêque de Banfora invite à prier pour son repos

    plutot curieux ! J’espere qu’une enquete est engagée et qu’une autopsie sera faite. C’est pas clair !
    SOME

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Florence Béouindé (BCB) : « Pour parvenir à la vraie égalité hommes-femmes, il faut donner la même chance à tous depuis la base »
Habibata Adigoun/Somtoré : « Prôner le respect des droits des femmes ne veut pas dire leur donner plus de pouvoir afin qu’elles puissent brimer les hommes »
Dr Jocelyne Vokouma : « Au Burkina, les femmes s’illustrent le plus dans les domaines des sciences sociales et humaines et des sciences médicales »
Clarisse Nadembèga : « Nous demandons aux femmes de se battre pour leur indépendance économique »
Association alliance féminine : Faire de l’indépendance financière de la femme une réalité
Fadima Kambou, mission RH au service de la paix
Célébration du 8-Mars : « Il faut que les femmes poursuivent le combat mais sans une opposition aux hommes », Julienne Dembélé de l’association Femme et vie
Femme dans la recherche : Le règne de la discrimination et de l’autocensure
Tania Tindano ou le miracle de l’éducation inclusive
Burkina Faso : La gendarmerie apprend aux femmes journalistes à se défendre
Abiba Ouoba : L’amazone de la maçonnerie
Cancer du sein : L’association "Zéro cancer féminin" fait don de prothèses mammaires aux femmes ayant subi une ablation du sein
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés