Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Révélations du JNIM sur Bounti (Mali) : Un écran de fumée ?

Accueil > Actualités > Opinions • • jeudi 21 janvier 2021 à 14h15min
Révélations du JNIM sur Bounti (Mali) : Un écran de fumée ?

Si j’en crois les commentaires de certains de mes confrères sur les réseaux sociaux, le JNIM n’aurait subi aucune perte à Bounti. La vingtaine de victimes serait donc, selon leurs dires, des civils innocents. Cette information vient incriminer les Français et Barkhane, que les terroristes auraient tout intérêt à voir quitter le pays.

Mais au-delà des déclarations, où sont les preuves ? Pour une organisation habituée à communiquer sur la toile, à nous inonder de vidéos barbares, où sont les images des femmes et des enfants tués par les frappes françaises ? Je n’en ai pour le moment vu aucune et c’est pour le moins surprenant. D’ailleurs plusieurs journalistes intrigués par les soupçons de victimes civiles à Bounti, ont mené une enquête et n’ont rien trouvé d’incriminant, preuve des mensonges d’un « JNIM manipulateur ».

Et si cette opération militaire avait bel et bien ciblé des combattants, ceux des Katibat du Macina et du Serma ? Ces deux groupes terroristes, affiliés au JNIM, martyrisent depuis des années les populations du Centre. Ils pillent, menacent, détruisent, violent, assassinent et maintenant ils dissimulent la vérité, n’hésitant pas à contrevenir aux principes de l’Islam et de la taqîya.

Mais on comprend que les communicants du JNIM ont tout intérêt à mentir et à se faire passer pour plus forts que ce qu’ils ne sont réellement. Comment recruter de nouveaux jeunes prêts à mourir pour la cause ? Comment encourager tous ceux qui sont déjà endoctrinés à poursuivre le combat si on apprend qu’une vingtaine d’entre eux a encore été décimée ?

Dans toute son atrocité, souvenons-nous que le JNIM « maîtrise » aussi l’art de la manipulation. Des armes et des combattants pour mener son djihad, aujourd’hui, il en manque. De plus en plus affaibli, il n’a alors d’autre choix que de nous tromper pour continuer d’exister.

Idrissa Khalou
@IKhalou

Vos commentaires

  • Le 21 janvier à 15:35, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Révélations du JNIM sur Bounti (Mali) : Un écran de fumée ?

    Lefaso.net, votre ligne éditoriale est pour le moins floue !

    Vous censurez tous les posts de vos lecteurs (dont moi) relatifs aux accusations, souvent sans preuves, de "bavures" des militaires Tchadiens, Maliens, Burkinabè et Nigériens ou de la force française Barkhane.

    Mais vous publiez les opinions venant de l’étranger qui disent exactement la même chose. Quelle est la logique de ce choix ???

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Terrorisme : Les populations civiles sont les premières victimes, se désole Boubacar Samba
Burkina Faso : C’est le moment de réussir à construire la cohésion sociale ou périr, estime Elhadji Boubacar
Terrorisme : Un avenir difficile pour le JNIM et l’EIGS
Insécurité : La procédure de flagrant délit est-elle applicable aux actes de grand banditisme ? interroge le magistrat Zakaria Bandaogo
Burkina Faso : Bâtir un nouveau leadership, préconise le journaliste et consultant André Marie Pouya
Burkina : « Pour une réconciliation nationale vraie et sincère, aucun type de justice ne devrait être une fin en soi ! », foi de l’ATR/DI
Renaissance africaine : Un citoyen plaide pour « une Afrique de demain nourrie à la pensée de Cheikh Anta DIOP »
Sommet de N’Djamena : Fin de partie pour les terroristes, exulte Ibrahim Keïta
Limitation des partis politiques : Formons plutôt des « citoyens techniquement compétents et politiquement conscients », avise Ousmane So
Enseignement supérieur : Quelques pistes pour des institutions réellement au service du développement du capital humain
Djihadisme au Sahel : Propagation ou repli ?
Rencontre des pays du G5 Sahel et de la France : La communauté peule du Sahel lance un appel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés