Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Littérature : « Au petit bonheur la brousse », le nouvel ouvrage de Nétonon Noël Ndjékéry

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • mardi 19 janvier 2021 à 19h30min
Littérature : « Au petit bonheur la brousse », le nouvel ouvrage de Nétonon Noël Ndjékéry

L’écrivain tchadien bien connu de la littérature africaine Nétonon Noël Ndjékéry a publié en fin 2019, son nouveau roman. Il est intitulé « Au petit bonheur la brousse ». C’est un ouvrage d’apprentissage avec une narration picaresque. Il est publié aux éditions Hélice Helad, collection Mycélium mi-raisin. Elle comporte 376 pages. « Au petit bonheur la brousse » raconte l’histoire d’un enfant tchadien, Bendiman. Résumé !

Bendiman est un enfant tchadien qui a fait toute son enfance dans le milieu mythologique des petits enfants helvètes. Guillaume Tell, la Mère-Patrie ou Madame Royaume (personnage historique qui s’est illustré pendant la nuit de l’Escalade, le 12 décembre 1602, face à l’attaque des troupes savoyardes contre la cité de Genève) sont les figures emblématiques que Bendiman a apprises de la Suisse, pays qui l’a vu naître.

Une enfance heureuse prend fin le soir où son père est demandé à revenir au bercail. Il partageait sa vie entre l’amour familial et l’amour par alliance avec sa compagne fidèle et marraine bien aimée Ginette alias Gigi. Le père de Bendiman Solal, Zakaria Solal, travaillait à l’ambassade du Tchad en Suisse.

Cette période d’enfance heureuse prend fin le soir où son père est demandé à revenir au bercail avec toute sa famille. A leur arrivée à l’aéroport de N’Djaména, une voiture passe et prend en otage les parents de Bendiman dont Liliane Kanda et Zakaria Solal, c’est le début d’une vie périlleuse voire une vie cauchemardesque pour ce dernier qui venait de découvrir pour la première fois son pays d’origine.

L’enfant connaissait l’Afrique de façon superficielle, ses imaginations sont à l’image que les Occidentaux.

Bendiman ne sera pas abandonné par le triste sort qu’il traverse car il vivra avec son oncle dans la ville qu’il ne connaissait tout à absolument pas. Cet enfant connaissait l’Afrique de façon superficielle, ses imaginations sont à l’image que les Occidentaux ont du continent noir. Il est construit dans son esprit que l’Afrique est peuplée d’animaux autour d’une grande savane. Pourtant, il était enthousiaste de découvrir ses origines, l’Afrique dans son originalité avec les griots comme les mémoires des savoirs et une Afrique originelle campée dans la brousse avec des Hommes. Le petit Bendiman a pour mission donc de libérer ses parents.

Noël Nétonon Ndjekery

Les parents de l’enfant sont arrêtés pour des raisons étatiques

Dans ses quêtes, il découvre que ses parents ont été arrêtés pour des raisons étatiques. Cette mission est difficile pour le petit dans la mesure où le pays était dans une période de guerre civile. Bendiman espérait justifier la fin par les moyens en se faisant communiquer par l’armée afin de se faciliter la tâche de retrouver ses chers parents. Malheureusement, il fut jugé d’adolescent et fut rejeté par l’armée. C’est en ce moment alors que le désespoir s’installe dans cette aventure obscure pour Bendiman.

La réalité à laquelle fait face le petit enfant au Tchad est quasiment opposée à celle connue en Suisse

C’est un pays dans lequel où le président n’a de rapport avec la population mais qui est obsédé par son fauteuil présidentiel. Le rapport de force entre les hommes du président et le peuple est très puissant car le peuple est muselé à l’image de Bendiman et sa famille. La réalité à laquelle fait face le petit enfant au Tchad est quasiment opposée à celle connue en Suisse, sa tâche de retrouver ses parents dans une période de guerre civile n’est pas celle à laquelle un adolescent doit être confronté.

Les thèmes abordés sont la corruption, la violence, la cupidité, l’injustice, le mensonge

Dans cet ouvrage, l’auteur traite de la violence, la corruption, la cupidité, l’injustice et le mensonge. Nétonon Noël Ndjékéry s’inspire des réalités suisses et surtout de l’histoire pour narrer son récit. La majeure partie de son œuvre est inspirée des milieux africains en l’occurrence le Tchad. Il use de l’oralité dans un univers magique pour rendre le contenu de son histoire à travers les griots, les proverbes voire des récits de conte.

Le roman est avant tout une fiction

Le roman est un espace fictionnel mais l’auteur nous fait vivre des réalités historiques, d’où l’utilisation des noms des villes ou pays comme la Suisse, le Tchad ou encore le Cameroun. Les noms des personnages sont ceux utilisés habituellement dans la vie courante des hommes.

Noël Nétonon Ndjekery est né à Moundou au Tchad le 25 décembre 1956. Il a étudié dans son pays les mathématiques, la physique et l’informatique. D’abord professeur de mathématiques dans son pays, il s’installe en Suisse où il devient informaticien dans une entreprise de la région de Lausanne. Son premier roman "Sang de koala" est paru en 1999.

Pr Alain Joseph SISSAO
Directeur de recherche
Institut des Sciences des Sociétés (INSS)
CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE (CNRST)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Omar Blondin Diop : Pour la révolution africaine
Addiction à la drogue en milieu jeune au Burkina Faso : Facteurs déterminants, impacts socio-sanitaires et stratégies de prise en charge de la toxicomanie
Littérature : Anselme Sanon et Daniel Guiré écrivent "Au nom de l’amour"
Littérature : Issaka Kaboré présente le Pr Ouiminga aux Burkinabè
Littérature : Yensbila Christophe Ouédraogo jette un regard rétrospectif sur ses "Promesses d’enfant pour un monde meilleur"
Modernité et tradition : Benjamin Bouda présente « Les anges cruels »
Comptabilité générale selon le SYSCOHADA révisé : Les docteurs Florent Hien et Aboubakar Nacanabo facilitent la tâche aux usagers
Littérature : A la découverte des « secrets de la postérité entrepreneuriale » avec Issa Démé
« L’Afrique et la sorcellerie » : Bali Nébié ‘’démystifie’’ le sujet avec ses ouvrages
Littérature : Isidor Ouédraogo présente « Source du Mal ? »
Association Yam-Wekre : Une organisation turque engagée dans la traduction du Coran en mooré
Littérature : « Au petit bonheur la brousse », le nouvel ouvrage de Nétonon Noël Ndjékéry
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés