Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. » Michelle Obama

Sciences de la population : L’ISSP forme une trentaine de personnes sur l’analyse descriptive des données quantitatives

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 15 janvier 2021 à 22h49min
Sciences de la population : L’ISSP forme une trentaine de personnes sur l’analyse descriptive des données quantitatives

Dans le cadre du programme « Renforcement des capacités, productions et diffusion de connaissances sur la population burkinabè », l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP) a organisé, du 11 au 15 janvier 2021, la deuxième session de formation en analyse descriptive des données quantitatives sous le logiciel SPSS. Cette formation en statistiques appliquées aux sciences sociales a regroupé 32 participants venus de dix villes, tous issus de ministères publics, de la société civile et d’ONG.

Le logiciel SPSS est un outil d’analyse qui permet de synthétiser les données. Selon Dr Moussa Bougma, coordonnateur de la formation, « lorsque l’on collecte les données, c’est une masse d’informations qui sont collectées. Pour qu’elles puissent servir, il faut trouver un moyen pour les synthétiser afin de les rendre plus compréhensibles afin qu’elles puissent être utilisées par les décideurs ou toute personne intéressée ». C’est ainsi que le logiciel permet de synthétiser les données, au regard des objectifs que l’on se fixe dans une collecte de données, afin de pouvoir prendre des décisions.

A l’issue de la formation, Augustin Badolo, technicien supérieur des services touristiques en poste au ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme, a dit être désormais capable de mieux gérer les données collectées. « Au cours de la formation, j’ai appris à apprécier les variables pour les études, car nous en réalisons beaucoup. En apprenant ces techniques, cela nous permet d’améliorer les données collectées. Nous avons aussi appris à interpréter et analyser les données collectées à travers le logiciel SPSS, ainsi qu’à faire des tableaux et des graphiques pour montrer les corrélations entre les phénomènes. Nous pouvons maintenant aider nos institutions à créer des bases de données », a-t-il déclaré.

Dr Moussa Bougma, coordonnateur de la formation.

Cette session de formation s’inscrit dans le cadre du programme « Renforcement des capacités, productions et diffusion de connaissances sur la population burkinabè » financé par l’Union européenne. L’appui financier reçu permet à l’ISSP, selon son directeur Dr Abdramane Soura, de tenir des formations de longue et de courte durée sur des thématiques comme le système d’information géographique, le suivi-évaluation des programmes et le genre. L’objectif visé par le programme est de produire de nouvelles connaissances sur la population burkinabè et de renforcer les capacités des cadres en analyse de données sur les populations. Débuté en 2018, le programme va s’étendre jusqu’en 2022.

Dr Abdramane Soura, directeur de l’ISSP.

Abdramane Soura a invité les cadres des administrations qui manipulent des données au quotidien, à prendre part à ces renforcements de capacités pour accroître le nombre de personnes pouvant mieux analyser les données et favoriser la prise de décision, à partir de données fiables et bien traitées.

Armelle Ouedraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Région de l’Est : Le Conseil municipal de Fada érige un mémorial et décrète une journée d’hommage dédiés aux victimes du terrorisme
« VENEGRE » : La couveuse africaine des sciences administrative, juridique et politique lancée
Cancers du sein et du col de l’utérus : JCI Ouaga Golden lance une campagne de dépistage gratuit
Revue annuelle 2020 du cadre sectoriel de dialogue santé : De nombreux acquis, malgré les difficultés
Burkina : Du "thé vert de Chine" Achoura contenant des résidus de pesticides détecté sur le marché
Gestion hygiénique des menstrues : L’UNICEF outille les élèves du lycée mixte de Gounghin
Nouvel an 2021 : Le message du SYNATEB à l’endroit de ses militants et sympathisants
8-Mars, édition 2021 : Le message de la ministre en charge de la Femme, Marie Laurence Ilboudo /Marshall
IN MEMORIA Orokiatou NABOLE dite Raky
Burkina : Children Believe et OCED lancent un mini projet de renforcement de l’impact des interventions contre la covid-19
Ouagadougou : La Maison de la femme de l’arrondissement n°1 inaugurée
Bien-être : Comment vaincre l’obésité par une vie saine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés