Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Ministère en charge des Burkinabè de l’extérieur : Maxime Koné installé dans ses nouvelles fonctions de ministre délégué

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 14 janvier 2021 à 22h03min
Ministère en charge des Burkinabè de l’extérieur : Maxime Koné installé dans ses nouvelles fonctions de ministre délégué

Le ministre délégué chargé de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Maxime Koné, a été installé ce jeudi 14 janvier 2021 dans ses nouvelles fonctions par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Alpha Barry.

Nommé le dimanche 10 janvier 2021 dans le gouvernement Dabiré II, Maxime Koné occupe désormais le fauteuil de ministre délégué chargé de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur.

Dans la matinée de ce jeudi 14 janvier, il a été installé dans ses fonctions par Alpha Barry. Après la lecture de la formule consacrée et après avoir apposé sa signature sur le document, le ministre Alpha Barry en a remis une copie à Maxime Koné.
Placé à ce poste sur décision du président du Faso, le tout nouveau ministre délégué a tenu à dire sa loyauté au président du Faso. « Vous me permettrez de traduire ma loyauté et ma fidélité à leurs excellences messieurs le président du Faso et le Premier ministre pour cette confiance placée en ma modeste personne pour servir mon pays à ce niveau de responsabilité », a-t-il indiqué.

Il a aussi exprimé sa joie de travailler aux côtés du ministre Alpha Barry. « Nous avons cette occasion agréable de travailler aux côtés du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur pour mettre en œuvre un certain nombre de grands chantiers de son excellence le chef de l’État », s’est réjoui le tout nouveau ministre délégué du gouvernement Dabiré II.

La tâche ne promet pas d’être facile. Bien que nouveau à ce poste, il mesure déjà l’ampleur des chantiers qui l’attendent. Il s’agit notamment de la mise en place du Haut-conseil des Burkinabè de l’extérieur, l’élaboration de la Stratégie nationale de gestion de la diaspora, la question de la migration et le dossier des 120 Burkinabè actuellement bloqués en Libye.

Pour Maxime Koné, il ne fait l’ombre d’aucun doute qu’il peut compter sur le personnel du ministère. « Pour le peu que je connais de cette maison, il y a des hommes et des femmes compétents avec qui, dans une dynamique d’intelligence collective, nous allons aboutir à des résultats probants pour le bien des Burkinabè », s’est-il convaincu.

Député originaire de la province de la Kossi, Maxime Koné était également enseignant à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM).
Un peu plus tôt dans la matinée, c’est le ministre Alpha Barry qui a été installé dans les fonctions de ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur. Il a désormais sous sa coupe l’Intégration africaine et les Burkinabè de l’extérieur au détriment de Paul Robert Tiendrebéogo qui quitte le gouvernement.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le président du Faso rencontre le Conseil supérieur de la magistrature
Aziz Dabo, vice-président de la NAFA : « Il faut toujours avoir du respect et de la considération pour ses adversaires »
Politique : L’UNIR/PS déclare son appartenance à la majorité présidentielle
Réconciliation nationale : L’impunité ne sera pas acceptée, rassure Zéphirin Diabré
Burkina : « Chacun est porteur d’une responsabilité pour cette réconciliation nationale », encourage l’émir Ousmane Amirou Dicko
Vie politique : Un ancien ‘’élément’’ de sécurité de Roch Kaboré lance son parti politique dénommé « Sidwaya »
Burkina : La CENI offre 400 ordinateurs à l’Office national d’identification
Burkina : Le MPP appelle la classe politique et la société civile à plus de solidarité et de dialogue
Burkina : Zéphirin Diabré échange avec la commission chargée de la réconciliation nationale sous la transition
Burkina : Le MPP "accompagne" certains de ses cadres à sortir du navire
Incarcération de maires : « Le parti ne défendra pas quelqu’un qui a trempé les moustaches », prévient Simon Compaoré
Simon Compaoré rétorque au rapport du REN-LAC : « C’est une victoire acquise honnêtement et nous en sommes fiers »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés