Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut savoir s’instruire dans la gaieté. Le savoir triste est un savoir mort. L’intelligence est joie. »  Voltaire

Primature : Christophe Dabiré parle de réconciliation et de cohésion sociale avec le Haut-conseil pour le dialogue social et le HCRUN

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 12 janvier 2021 à 18h30min
Primature : Christophe Dabiré parle de réconciliation et de cohésion sociale avec le Haut-conseil pour le dialogue social et le HCRUN

Léandre Bassolé, président du Haut-conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN), et Domba Jean Marc Palm, président du Haut-conseil pour le dialogue social (HCDS), ont été reçus le 12 janvier 2021 par le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré. La réconciliation nationale et la cohésion sociale, domaines de compétence de ces deux institutions, ont été au coeur des échanges avec le chef du gouvernement.

Avec Léandre Bassolé, le Premier ministre a évoqué les motifs de la création d’un ministère en charge de la Réconciliation nationale et la Cohésion sociale. C’est une décision qui, selon le premier responsable du HCRUN, démontre l’attachement du chef de l’État à faire de la réconciliation des fils et filles du Faso, une des priorités de son nouveau mandat.

Sortie d’audience du président du HCRUN avec le Premier ministre.

Il était donc de bon ton que la réflexion soit menée sur comment le HCRUN et le ministère en charge de la Réconciliation nationale peuvent travailler en synergie pour atteindre les résultats escomptés. « Le Premier ministre a bien voulu nous informer sur la vision, les raisons qui ont conduit le chef de l’État à procéder à cette création et à porter son choix sur celui que vous connaissez pour la conduire », a laissé entendre Léandre Bassolé.

Sortie d’audience du président du HCDS avec le Premier ministre.

Quant à l’entretien avec Domba Jean Marc Palm, il a porté sur les grandes orientations du gouvernement sur le dialogue social et la réconciliation, et la contribution que pourrait apporter le HCDS dans le traitement de ces questions. L’institution de Jean Marc Palm compte poursuivre les actions déjà engagées depuis 2018, pour parvenir à la signature d’une charte sociale. « Nous allons continuer pour arriver à un certain nombre d’engagements dans le monde du travail, simultanément avec les travailleurs, les patrons et le gouvernement, pour aller dans le sens de la stabilité et de la cohésion sociale », a-t-il informé à sa sortie d’audience.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Hadja Ouattara, Madame « Digital » du gouvernement Dabiré
Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme : Elyse Thiombiano Ilboudo prend les commandes
Ministère des Sports et des Loisirs : Dominique Nana veut une grande place aux loisirs
Ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières : Bachir Ismaël Ouédraogo et Aimé Zongo ont pris fonction
Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville : Me Bénéwendé Sankara installé aux affaires
Réconciliation nationale : « C’est le genre de mission où il n’est pas envisageable d’échouer, sinon ça voudrait dire que le Burkina Faso a échoué », mesure Zéphirin Diabré
Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation : Clément Pengdwendé Sawadogo veut travailler sans répit
Ministère de la Justice : Victoria Ouédraogo Kibora a officiellement pris les commandes
Ministère de la Santé : Pr Charlemagne Ouédraogo prend les rênes sous le signe de la solidarité agissante et de la cohésion sociale
Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat : Louise Go, la sociologue au chevet de l’artisanat burkinabè
Ministère de l’Eau et l’Assainissement : Ousmane Nacro aux commandes
Ministère en charge des Burkinabè de l’extérieur : Maxime Koné installé dans ses nouvelles fonctions de ministre délégué
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés