Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tu ne changeras jamais ta vie sans changer quelque chose quotidiennement ; Le secret du succès se trouve dans la routine de chaque jour» John C. Maxwell

Forces de défense et de sécurité : La personnalité de l’année 2020

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 4 janvier 2021 à 12h30min
Forces de défense et de sécurité : La personnalité de l’année 2020

La personnalité de l’année 2020 de Lefaso.net, ce sont les forces de défense et de sécurité communément appelées FDS. Ce choix a été opéré à la suite d’un sondage effectué en ligne (sur le site et la page Facebook) du journal qui a débuté le 21 et a pris fin le 28 décembre 2020 à 12h30. Les internautes étaient invités à désigner la personne (physique ou morale) qui aurait le plus marqué la vie de la Nation au cours de ces douze derniers mois, en motivant bien entendu, leur choix.

Les internautes se sont alignés dernière les forces de défense et de sécurité. Ce sont elles qu’ils ont plébiscitées. Sur 44 commentaires sur le site et plus de 400 sur Facebook, mention honorable a été faite aux FDS. « L’armée burkinabè est la personnalité de l’année. La situation sécuritaire s’est nettement améliorée. Aussi a- t-elle réussi à relever le défi de la sécurité des élections couplées du 22 décembre 2020 », argumente un internaute.

Certains intervenants estiment que sans leur détermination, le Burkina serait dans un chaos généralisé. « Les FDS pour leur détermination pour la lutte contre les terroristes. Malgré les attaques, ils ont gardé le moral haut. On se rappelle de celui qui a même dansé étant au front et il a eu droit à l’habillement de la marque intégrité. Je suis fière d’eux. Sans leur ténacité face à l’adversité, le pays serait dans un chaos total. Tous mes respects pour eux », justifie un autre intervenant.

Sur le forum de Lefaso.net (le site) un forumiste qui a fait le choix de l’armée, argumente à plusieurs niveaux. « Elle est allée au combat malgré les pertes en vies humaines ; Elle a adapté sa stratégie de lutte contre le terrorisme au contexte et cela donne des résultats avec l’appui des VDP (volontaire pour la défense de la patrie) ; Elle a sécurisé des zones qui étaient jadis inaccessibles ; Elle est plus que déterminée à nous sécuriser. »

Pour d’autres internautes, les forces de défenses et de sécurité ont fait preuve de résilience en s’adaptant au contexte. « Les FDS sont ma personnalité de l’année. Elles sont restées résilientes et en constante progression dans leurs efforts de sécurisation du territoire national. Bravo à nos FDS. » Un autre renchérit : « Impeccable, je vote l’armée burkinabè. Tous nos respects à ces braves gens qui ont accepté de donner leur vie afin que chacun puisse écrire et vivre dans un pays civilisé et libre malgré tout ! Que les âmes de nos boys tombés sur le front de la lutte contre le terrorisme reposent en paix ! »

Cette armée qui veille au grin afin que chaque Burkinabè puisse vivre dans la quiétude est perçue comme l’âme du Burkina, selon un forumiste. Cette armée qui ne réclame pas des primes mais résiste au front et continue sa résilience avec « la sueur et le sang » des soldats déjà tombés au front. « L’armée qui a consenti tant de sacrifices pour tout le monde. Je n’ai jamais entendu parler de désertion. Ce ne sont pas les militaires qui réclamaient des primes et autres avantages. Les militaires ont quitté une période de 27 ans où ils ont été diminués, affaiblis, humiliés (hors RSP), pour tomber dans les assassinats des djihadistes. Donc, leurs gloires se trouvent dans leur seule volonté de résister ou de tomber pour une médaille à titre posthume. Patiemment, avec espoir, ils remontent la pente en bâtissant leur résilience avec la sueur et le sang de leurs camarades. L’armée burkinabè, c’est l’âme du Burkina ».

Ladji Yacouba Bama

A côté du choix des forces de défense et de sécurité, un nom émerge. Une personne qui d’ailleurs a dénoncé à plusieurs reprises les « mauvaises » conditions dans lesquelles les « boys » vivent sur le théâtre des opérations. Il s’agit de Ladji Yacouba Bama. C’est le nom le plus mentionné après les forces de défenses et de sécurité. Le premier intervenant sur le forum de Lefaso.net (le site) le mentionne en ces termes : « Ladji Bama est la personnalité de l’année. Depuis le début de l’année jusqu’à la fin, il a été l’objet de menaces multiformes mais il ne baisse pas l’échine. Honneur à M. Bama, vous êtes la fierté de notre pays. On attendait que l’Etat se charge de sa sécurité, mais on attend toujours, ce sera rendre hommage à Norbert Zongo et partant à l’ensemble de la presse. »

Pour avoir tenu tête à une multinationale (allusion à IAMGOLD dans l’affaire charbon fin), preuve de « patriotisme », un forumiste estime que le journaliste Bama est la personnalité de l’année. « Ladji Bama est la personnalité de l’année, vu son courage et son abnégation dans ses investigations. Oser faire face à une multinationale, il faut du patriotisme et un don de soi car il y a péril en la matière. Ladji Bama est ma personnalité de l’année. » D’autres estiment qu’il a beaucoup contribué à la bonne gouvernance, et pour cela, il mérite d’être élu l’homme de l’année.

« Ladji Bama pour sa constance dans la défense des intérêts des Burkinabè. Ce journaliste d’investigation a beaucoup contribué à la promotion de la bonne gouvernance à travers des dénonciations, des interpellations de l’autorité judiciaire, et parfois même au prix de sa vie. En une année, l’homme à fait l’objet de deux tentatives d’assassinat et cela signifie que des gens lui en veulent pour ce qu’il fait comme travail. Reconnaître le mérite de cet homme digne, intègre et courageux, c’est encourager les héritiers de Thomas Sankara et de Norbert Zongo. C’est aussi promouvoir les principes d’intégrité et de résistance chers à notre Faso. »

Les VDP

L’action des volontaires pour la défense de la patrie (VDP) n’a pas échappé aux internautes. Ce qui leur confère la troisième place de la personnalité de l’année. « Je dirais les VDP, Volontaires pour la Défense de la Patrie, car malgré qu’ils n’aient pas reçu de formations adéquates et concrètes comme les FDS, sont au front en train de se battre pour notre patrie face aux terroristes. Pour moi c’est un acte de bravoure qu’on doit féliciter.

Après, je n’oublie pas les FDS et les agents de santé pour le travail abattu respectivement contre les terroristes et le Covid-19. Surtout Paix aux âmes des vaillants soldats et civils tombés dans cette bataille », soutient un internaute. Un autre intervenant de renchérir : « Les VDP dont la contribution aux côtés des FDS a permis de stopper l’hydre terroriste. »

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Réformes dans la fonction publique : Des secrétaires dénoncent un saccage de leur carrière
Nayala : Des ressortissants de Gossina magnifient la culture San
Valorisation des produits locaux par les femmes : La 7e édition se tiendra du 27 avril au 2 mai 2021 à Koupéla
L’économie politique de la décentralisation en Afrique : Les défis actuels du Burkina Faso
Ramadan : Des recommandations alimentaires pour le jeûne
Gaoua : La fondation Rafi Dermardirossian donne le sourire à des personnes marginalisées dans la région du Sud-Ouest
Santé et droits sexuels et reproductifs : Un nouveau projet au profit des jeunes de quatre pays ouest-africains
Gouvernance et management des OSC : L’ONG Diakonia outille 50 apprenants issus d’organisations partenaires
Danger du foncier au Burkina : Comment désamorcer la bombe, si les plus « grands propriétaires terriens sont des autorités politiques et administratives » ?
Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président
Préoccupation foncière au Burkina : Le flacon d’antidotes de la commission épiscopale justice et paix
Deuxième dimanche de Pâques : "Evangile Pour Tous Burkina Faso" implore la miséricorde de Dieu pour les prisonniers de la MACO
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés