Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. » Michelle Obama

Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • dimanche 27 décembre 2020 à 23h40min
Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

L’image est insoutenable ! Yacouba Sawadogo, champion de la terre en 2020 assis, l’air pensif, au milieu du sol noirci. Un noirci qui témoigne de l’incendie qui a brûlé une partie de la forêt qu’il a mis plus de quarante ans à entretenir. Son amertume ne saurait être mesurée.

C’est une partie du « vieux », comme on l’appelle affectueusement, qui s’en va ainsi. Il est impératif de trouver les causes de cet incendie. Si l’origine est l’œuvre de la nature, on pourrait aviser. Mais dans le cas où ce serait l’œuvre humaine, il faut appliquer une sanction sans complaisance.

On le sait, la forêt de Yacouba Sawadogo est source de menace de la part des Hommes. Malgré les reconnaissances au plan international, malgré le fait qu’il fait la publicité de la marque « Burkina », M. Sawadogo ne dispose toujours pas de titre foncier. Malgré les démarches qu’il a entreprises dans ce sens. Pire, en 2013, à la faveur de lotissements, « la forêt a été parcellée et attribuée par la Mairie à des particuliers. Ces derniers ont commencé d’ailleurs à construire, à l’image de cette jeune dame qui a fait abattre près d’une centaine d’arbres quadragénaires (plus âgés qu’elle-même) pour ériger sa villa.

A côté, il y a des habitations spontanées, aussi appelées « non-loties », qui grignotent la mythique forêt. Des espèces rares sont carrément dessouchées. Le héros de la nature supplie parfois les « propriétaires » d’épargner la vie de certaines plantes fréquemment utilisées dans la pharmacopée traditionnelle. », relate Mike Konkobo, suite à une visite que le député UPC Moussa Zerbo a rendue au Prix Nobel alternatif, en mai 2019.

Une prémonition ?

Yacouba Sawadogo a passé sa vie à lutter contre l’avancée du désert. Il y est parvenu à travers la technique du zaï. Au moment bien entendu qu’il s’appliquait, il était traité de fou. Mais aujourd’hui sa folie a fait de lui, un homme connu et respecté par le monde entier. Cela, il faut le dire ne va pas sans attirer certains ennemis. En plus du fait qu’aujourd’hui au Burkina, la question du foncier est une grosse préoccupation.

Pour certains Burkinabè, liquider une forêt pour qu’ils aient un lopin de terre ne pose aucun problème. Yacouba Sawadogo fait également face à cette réalité. Il ne manque pas l’occasion d’interpeller. Mais en vain ! Rien que le 11 décembre 2020, il est sacré champion de l’année par les Nations-Unies. Il confie ceci à nos confrères de Sidwaya : « Des personnes viennent détruire ma forêt et je reste impuissant. J’ai même informé les agents forestiers et ceux-ci sont juste venus faire le constat. Si rien n’est fait, la forêt sera détruite ».

La vente illicite des terrains sur le site de la forêt pour lieux d’habitation est un autre problème auquel il est confronté. « Pour éviter tout cela, je demande aux autorités de bien vouloir me délivrer un titre foncier et de m’aider à clôturer ma forêt. Sinon, ce sera un travail de plus de cinq décennies qui sera détruit très bientôt » a-t-il imploré comme une prémonition. Et dire que le drame s’est produit dans la nuit du 13 au 14 décembre 2020. Soit deux jours après sa consécration par les Nations-Unies. Il est plus qu’urgent pour les autorités de traiter cette question avec diligence.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 27 décembre 2020 à 19:50, par RV En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    Triste réalité du Burkinabè d’aujourd’hui plus un Homme désintégré qu’un Homme intègre. L’argent a fini de tuer toute morale au Faso ! Mangeons et mourrons ! Triste !

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2020 à 20:02, par Daouda kaboré En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    C’est le problème au BURKINA ici,pour nos autorités c’est leurs intérêts individuels qui les préocupent,tant qu’on aura des autorités corrompu alors soyez en sure ça restera ainsi

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2020 à 22:54, par Beouco En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    Images insoutenables .....
    je passe les milliers de commentaires exprimant la compassion
    ,
    mais il faut des actes concrets et comment y parvenir ?
    en laisser la responsabilité et ou l’initiative à l état , cest peine perdue.
    quand il y aura un interet politique , la récupération est vite faite .
    Concrètement ,
    je propose :
    1.la création d’un comité de soutien au Vieux
    2.Une autorité moralement respectée : Ex Maitre Pacéré Titinga ou Monseigneur Anselme Sanon pour etre le president d’honneur
    3.Une réunion du comité en urgence pour definir une feuille de route
    je suis disponible pour aider

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2020 à 07:42, par Eddie Baowe En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    Vraiment triste. Que fait la municipalité de Ouahigouya ? C’est une affaire qui est à leur porté. Depuis une dizaine d’années cette affaire traîne.
    Je souhaite que la forêt du vieux devienne comme la forêt bangr wego à ouaga. Et installons un service de l’environnement à l’intérieur.
    Pourquoi les politiciens ne se saisissent pas de cette affaire comme celle de KUA à Bobo ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2020 à 08:18, par KEBRE En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    C’est vraiment dommage.
    Moi je proposerais une action concrète comme un appel à contribution citoyenne pour soutenir le vieux.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2020 à 09:02, par arsène bamogo En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    Mince alors ! Pendant tout ce temps que le vieux se ba, que font les autorités locales et nationales pour le soulager ? Et on s’égosille dès qu’il a une reconnaissance internationale pour dire que c’est le Burkina qui est honoré. Que vous coûte-t-il de prendre un texte qui le prémunit à jamais ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2020 à 09:06, par Passakziri En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    Vraiment triste !
    Si le président Kaboré aime le Burkina et tous les burkinabè,
    qu’il ait enfin le Courage d’affronter les problèmes épineux de ce pays, Avec une place de choix au foncier. La terre du Burkina appartient à tous les burkinabè et on ne peut pas se permettre de la laisser à la merci des soit-disants propriétaires fonciers qui s#autoproclament et se permettent des ventes mafieuses au mépris de l’intérêt général. La forêt du Papa Savadogo est un patrimoine d’intérêt national et même mondial, que des individus ne devraient pas se permettre de la morceller pour des constructions en détruisant des arbres éduqués péniblement pendant des décenies.
    Cette technique de la terre brûlée est une pratique mafieuse connue au brésil, si fait qu’on ne sera pas étonée que cet incendit soit d’origine criminelle.
    Mr le président, dès l’instant ou vous aurez juré aujourd’hui, prenez des décisions fortes pour sécuriser papa Sawadogo et sa forêt et aussi les terres du Burkina Faso contre les voracités d’une nouvelle espèce de cons- Citoyens.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2020 à 11:20, par Yamsoba En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    Bonjour. Je partage parfaitement l’idée de parrainer le domaine forestier du vieux Sawadogo et rapidement pour la prospérité. le plus tôt serait le mieux car l’Homme par nature est simplement méchant. Dieu a honorer le Burkina par le canal des idées et des ouvres de cet vieil homme. Soutenons le et c’est dès maintenant qu’il faut le faire. Que Dieu bénisse le Burkina et longue vie au vieux SAWADOGO

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2020 à 11:25, par NONGMA En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    J’ai vraiment honte de nos autorités : il a été reçu après son prix. Combien ça coute de clôturer sa foret et lui remettre un titre foncier ? SANKARA est vraiment mort, et avec lui l’intégrité. Dommage, quand je pense qu’il a mis plus de quarante ans pour avoir cette forêt et des individus qui ne pensent qu’a leur estomac ,sont juste intéressé par la vente des terres. Détruire des espèces rares pour construire une villa ? Pathétique vraiment

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2020 à 13:25, par Lom-Lom En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    On espère que ce n’est pas un incendie volontaire et ouis c’est tout ! Si les Burkinabè sont conscients de
    l’importance du travail de ce Vieux , ils devraient, avec ou sans l’appui de l’Etat, travailler à consolider les acquis de ce travail titanesque de 4 décennies. Les jeunes pourraient se relayer pour faire des plantations d’appoint en saison pluvieuse en attendant d’avoir les moyen pour clôturer cette belle forêt. Tout le reste n’est que pure politique politicienne et ce n’est pas visite de tel homme politique de tel bord qui va changer quelque chose. Ces mêmes politiciens ont apporté quoi en son temps ? Vive le Faso du vieil ecologue !

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2020 à 14:04, par Lagitateur En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    Le pauvre ! Je pense que l’État a été irresponsable dans cette affaire. Pourquoi ne lui a-t-on pas octroyé un titre de propriété ?
    Pendant que le Vieux est auréolé sur le plan international, nous laissons détruire ce joyau acquis durement pendant tant d’années.
    Si c’est pour s’afficher avec lui devant les caméras, non Autorités se bousculent.
    Comment peut parceller une telle forêt pour construire des habitations ?
    C’est vraiment déplorable.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2020 à 15:07, par LE MAITRE GOMYAAREE : PAYS SANS FOI NI LOI En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    LE nègre N A JAMAIS RIEN COMPRIS. A PART FAIRE DU MAL ET LE PLUS SOUVENT A LUI même.

    PS COURAGE VERITABLE SAGE .

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2020 à 18:37, par Schan Djyt En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    Une fierte du Burkina Faso vient de subir un affront, une agression sauvage. Lui son TITRE FONCIER n’est autre que le BURKINA FASO. Pour des interets mercantiles, des mains obscures ont "detruit" le savoir faire de ce brave PAYSAN.
    Tu es la grande FIERTE de tout le CONTINENT, ton travail a une valeur pour toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2020 à 09:24, par Teso En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    C’est vraiment très triste ! dans un pays aussi sec ou l’arbre est un trésor, qu’une telle initiative d’un citoyen ne soit pas encouragée et soutenue.
    Nous devons lancer une quête pour aider ce vieux a clôturer sa forêt et nous devons lancer une pétition pour pousser le Ministere de l’environnement a donner une protection à cette forêt

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2020 à 11:03, par OUEDRAOGO En réponse à : Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !

    C’est le resultat de l’ignorance du bas jusqu’à son leadership.
    Alors mettez toute votre énergie positiv dans l’éducation pour tous. Je le répète ÉDUCATION...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Eau et Assainissement : Le ministre Ousmane Nacro discute avec les partenaires techniques et financiers de son département
Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE) : Une note conceptuelle en cours de validation pour mobiliser davantage de ressources
Changements climatiques : vers l’adoption d’un guide national mrv
Environnement : Le programme budgétaire 086 "gestion des ressources forestières et fauniques" en examen
Programme d’approvisionnement en eau et assainissement : Le bilan à mi-parcours des réalisations jugé satisfaisant
Météo : La suspension poussiéreuse concerne tout le Burkina et pourrait s’étendre jusqu’à 72h
Espèces aromatiques au Burkina : Une nouvelle étude en cours de validation pour combler le manque d’information en la matière
Parc urbain Bangr-wéogo : La forêt classée de Ouagadougou semble abandonnée
Coopération entre le Burkina et le Global Green Growth Institute (GGGI) : L’heure est au bilan
Environnement : Le ministre Siméon Sawadogo échange avec les acteurs de son département
GIRE : Les partenariats inter agences de l’Eau France-Burkina lancent les nouvelles phases de leur coopération
Environnement : Le ministre Siméon Sawadogo visite l’Initiative de la grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés