Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas le cri mais le vol d’un canard sauvage qui dirige le troupeau pour voler et suivre.» Proverbe chinois

Gestion budgétaire : Ziniaré est la commune la plus transparente

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mercredi 9 décembre 2020 à 18h21min
Gestion budgétaire : Ziniaré est la commune la plus transparente

La ville de Ziniaré arrive en tête des communes chefs-lieux de régions en matière de transparence dans la gestion des finances publiques. Le maire de ladite commune, Pascal Compaoré, a reçu le prix dans la soirée du mardi 8 décembre 2020 à l’issue de la 12e journée sur la bonne gouvernance économique et financière organisée par le Centre d’information, de formation et d’études sur le budget (CIFOEB).

La transparence dans la gestion des finances publiques reste un vœu pieu dans plusieurs localités et structures au Burkina Faso. Alors que certains l’appellent de tous leurs vœux et y travaillent, d’autres en font le dernier de leur souci. Pour contribuer à promouvoir les bonnes pratiques en matière de gestion financières dans les communes, le Centre d’information, de formation et d’études sur le budget (CIFOEB) a décidé d’axer cette année, sa journée sur la bonne gouvernance économique et financière sur le thème : « Les solutions numériques et amélioration de la transparence dans la gestion publique ».

Une vue des participants à la journée de la bonne gouvernance

« Cette année, nous avons voulu travailler sur la question de l’utilisation des solutions numériques dans l’amélioration de la transparence dans la gestion publique de manière générale et dans la gestion des finances publiques de façon particulière », a indiqué Youssouf Ouattara, directeur exécutif de CIFOEB.

Au cours de la journée, des experts vivant au Burkina et à l’extérieur, des cadres de l’administration publique burkinabè ont animé une table-ronde sur le thème. Au cours des échanges, un rapport sur l’état de la transparence au Burkina Faso a été présenté aux participants. Il en ressort que le Burkina a régressé dans le domaine. « L’état de la transparence budgétaire au Burkina indique que, par rapport à 2019, qu’on a enregistré une régression cette année. En 2019, la performance était de 48 sur 100 mais elle est de 45 sur 100 cette année », a tenu à relever le directeur exécutif de CIFOEB.

Ziniaré, la commune la plus transparente dans sa gestion

Youssouf Ouattara et ses collaborateurs ont également décidé d’encourager les communes qui font des efforts de transparence dans leur gestion à travers des récompenses. A l’issue des investigations, la commune de Ziniaré occupe la première place parmi les communes chefs-lieux de régions qui ont été concernées par les enquêtes. « Ces communes ont été récompensées sur la base de l’accessibilité et la disponibilité de l’information budgétaire, la passation des marchés et la bonne exécution des prévisions budgétaires, etc. », a précisé le patron de CIFOEB.

La commune de Ziniaré est suivie par celles de Fada et de Koudougou. Pour Pascal Compaoré, maire de Ziniaré, cette distinction est la reconnaissance d’un travail de longue durée. « Je suis animé d’un sentiment de joie parce que c’est l’aboutissement d’un long processus. Depuis 2016, nous avons innové en matière de gestion de budget et que nous avons adopté le budget de façon participative. Nous avons fait le tour des villages pour expliquer le budget, les entrées et voir aussi quelle peut être la participation des populations dans l’obtention d’un budget beaucoup plus consistant pour les investissements.

Le maire de Ziniairé, Pascal Compaoré (tenue traditionnelle), recevant son trophée et attestation

Il y a aussi la redevabilité. Nous tenons chaque année la journée de la redevabilité au cours laquelle nous rendons compte de ce que nous faisons avec les ressources que nous avons de l’Etat et de la coopération décentralisée mais aussi des recettes propres. Il y a également eu des cadres de concertation que nous avons tenus à deux reprises en 2018 avec les acteurs de l’éducation, de la santé, des sports et loisirs et de l’assainissement parce qu’en 2916, nous avons lancé Ziniaré propre en prélude aux festivités du 11 décembre 2021 que nous devons abriter », a souligné le maire de Ziniaré.

A l’endroit des autres communes, les responsables de CIFOEB ont recommandé que l’accent soit mis sur les solutions numériques existantes pour améliorer la transparence dans la gestion financière.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Chaîne d’approvisionnement et Marketing : Des étudiants de l’Ecole burkinabè des Affaires explorent les opportunités pour les entreprises
Stratégie de développement du Burkina : la Banque mondiale consulte les médias
Bobo-Dioulasso : Des commerçants, remontés contre le ministère du Commerce, menacent de fermer les marchés
Mines et métallurgie : Le Burkinabè Loïse TAMALGO nommé Délégué général d’Eramet au Gabon
Développement : Le Burkina et la Banque mondiale signent quatre accords de financement
Financement public international : Les députés et PTF du Burkina échangent sur les enjeux et défis
Journée nationale de l’intelligence économique : Un espace de partage de connaissances pour l’émergence des entreprises
Banque & Finances : Mahamadou Bonkoungou, PDG du Groupe EBOMAF, lance au Togo IB Holding d’un capital de 30 milliards FCFA
Inclusion financière : FINEC-Burkina SA et FONAFI passent en revue leur partenariat
Industrialisation du Burkina Faso : Le Comité national de pilotage des pôles de croissance (CNPPC) tient sa session ordinaire de 2021
Crypto-monnaie en Afrique de l’Ouest : Le parlement de la CEDEAO préconise un encadrement du secteur
Burkina Faso : Les Pays-Bas financent un projet d’environ six milliards FCFA pour les filles et femmes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés