Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Droits des femmes : La CGT-B renforce les capacités de ses militantes

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 7 décembre 2020 à 18h27min
Droits des femmes : La CGT-B renforce les capacités de ses militantes

Le samedi 5 décembre 2020 à Ouagadougou, plus de 40 femmes militantes de la Confédération générale du travail du Burkina (CGTB) ont achevé trois jours de renforcement de capacités. Ce séminaire a été un cadre pour outiller les femmes afin d’engager la lutte dans le champ de l’émancipation de leurs droits.

Au cœur de ce séminaire, selon les propos de Ursule Ahikoro, secrétaire générale en charge des questions femme (CGT-B), « des formations sur le contenu du Code burkinabè des personnes et de la famille (CBPF), mais aussi des autres arsenaux juridiques en lien avec les droits de la femme ».

Ursule Ahikoro, secrétaire générale en charge des questions femme (CGT-B)

Ceci, au profit de 40 femmes venues des quatre coins du pays, qui ont décidé de connaître leurs droits et d’engager la lutte pour l’amélioration de leurs conditions. Selon les explications d’Ursule Ahikoro, le débat a « été rude » entre les femmes surtout en matière d’accès aux droits tels que définis par les textes du Burkina Faso.
Les débats ont tourné autour de l’institution du mariage légal, l’existence de consentement des futurs époux, la consécration de la monogamie, la polygamie avec déclaration expresse et le principe de l’égalité des enfants. Les femmes ont appris que lors du mariage, le consentement doit être libre et éclairé entre les époux. Elles ont aussi appris que tout mariage valable doit passer devant l’officier d’état civil, après la publication du projet de mariage durant un mois.

Les apprenantes ont été outillées sur les effets du mariage, notamment de l’obligation de la vie commune, de l’obligation des rapports intimes, le devoir de fidélité et le logement. Désormais aptes, elles repartent dans leurs fiefs pour mener la lutte, former leurs camarades en vue de l’avancement des droits des femmes.

E.K.S/ Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 8 décembre 2020 à 10:09, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : Droits des femmes : La CGT-B renforce les capacités de ses militantes

    Ce genre de femmes, dont nous avons besoin par millier au Faso. Que les femmes s’éveillent et on arrêtera de les considérer comme bétail électoral. Le Duc que je suis pourra ensuite leur confier une bonne partie de son sabre de guerre pour la libération totale du joug capitaliste. Bon vent à la CGT-B, Bon vent aux femmes éclairées et combattantes

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Aïd-El-Fitr 2021 : Le ministre Alpha Barry a fêté avec "ses" frères à Niou
Burkina Faso : Un centre de médecine physique et de réadaptation pour la prise en charge des personnes victimes de handicap
Décentralisation : Eric Tiemtoré, président du Conseil régional du Centre, fait champion du développement local
Fraude fiscale portant sur plus de 16 milliards FCFA : Les présumés auteurs seront jugés le 18 mai 2021, annonce le parquet de Ouagadougou
Archidiocèse de Bobo-Dioulasso : La cathédrale Notre-Dame de Lourdes rouvre ses portes aux fidèles catholiques
Centre Delwendé de Sakoula : Don de kits d’hygiène et de protection aux pensionnaires par Side By Side
Schéma régional d’aménagement du territoire : Le Plateau central passe à l’essai
Journée internationale des familles : Trois institutions organisent un colloque national du 23 au 25 juin 2021
Journée internationale du vivre ensemble en paix : Zéphirin DIABRE appelle les acteurs politiques et religieux à œuvrer pour la tolérance
Affaire de la mosquée de Pazani : Mensonges, hypocrisie, clientélisme
Burkina Faso : Le FORCEP pour accompagner la réconciliation nationale
Ramadan 2021 : A Pazani, les déplacés internes ont prié pour la paix et le travail
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés