Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il ne peut y avoir d’aujourd’hui, sans d’hier ou de lendemain, sans aujourd’hui.» Kim Jong-un

Desserte en eau potable de la ville de Ouahigouya : L’ONEA rassure les populations de la cité de Naaba Kango

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 4 décembre 2020 à 17h51min
Desserte en eau potable de la ville de Ouahigouya : L’ONEA rassure les populations de la cité de Naaba Kango

La Direction régionale du Nord de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a initié une rencontre d’échanges avec les populations de Ouahigouya afin de présenter la situation actuelle, les difficultés et les perspectives en ce qui concerne l’approvisionnement en eau potable de la ville. C’était le mercredi 2 décembre 2020 dans la salle de conférence de l’Hôtel de l’amitié de Ouahigouya.

Cette activité a connu la présence de représentants d’organisations de la société civile, des usagers de l’eau des quinze secteurs de la ville, des autorités administratives, religieuses et coutumières. Il s’est agi, pour la directrice régionale du Nord de l’ONEA, Kiswendsida Ouédraogo, assistée des responsables centraux, de faire le point de la situation qui agace profondément les populations de Ouahigouya depuis belle lurette.

les participants ont emprimé leur mécontentement

En introduction aux échanges, la patronne de la nationale de l’eau à Ouahigouya a indiqué que l’activité s’inscrit dans une dynamique de communication avec les usagers de l’eau. « Il n’est besoin de rappeler que le client est au cœur de notre activité, car nous existons par et pour nos clients », a laissé entendre Kiswendsida Ouédraogo, avant de lancer un appel aux participants à accompagner l’ONEA à travers les relais d’information.

Kiswendsida Ouédraogo Directrice régionale de l’ONEA

Aminata Tarnagda, haut-commissaire de la province du Yatenga, dans son intervention, a souligné que la ville de Ouahigouya connaît effectivement de sérieuses difficultés en matière d’alimentation en eau potable. « Si nous partageons l’information juste et pertinente, cela nous permettra sans aucun doute de mieux nous comprendre et de nous donner la main dans l’intérêt de tous. Ensemble, relevons alors le défi de la culture du dialogue et du partenariat en gardant en vue l’intérêt collectif », a lancé l’autorité provinciale aux participants.

des actes qui ne favorisent pas un meilleur aprovisinnement de la ville à certaines périodes

Pourquoi l’ONEA n’arrive pas à satisfaire sa clientèle à Ouahigouya ?

Dans l’exposé qui a suivi les discours d’ouverture, plusieurs réponses ont été apportées. La ville de Ouahigouya compte actuellement 121 900 habitants dont 12 900 déplacés internes. L’ONEA dispose d’un réseau de 164,250 km, avec 11 884 abonnés actifs dont le besoin journalier en eau est d’environ 7 000m3. La capacité de production est inférieure aux besoins, surtout en période chaude. Les difficultés majeures sont le faible débit des puits et forages, les prélèvements abusifs des usagers pour le maraîchage et pour les constructions diverses des entreprises, sans oublier les pannes techniques du système d’exploitation.

Chateau construit pour absorber l’eau du barrage de Guitti

Des solutions en perspectives

Pour améliorer un tant soit peu cette situation, l’ONEA a commencé à mettre en œuvre la distribution alternée. L’office est aussi en train de finaliser les travaux de maillage du réseau pour améliorer la desserte dans les zones hautes. A moyen terme, il est prévu de raccorder une dizaine de nouveaux forages productifs. A en croire les responsables de l’ONEA, l’espoir repose actuellement sur la mise en œuvre du Projet d’alimentation de Ouahigouya et Séguénéga à partir du barrage de Guitti, dont les études sont déjà réalisées et les financements acquis. Le lancement des travaux dudit projet est prévu pour juin 2021.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Santé : « La résistance aux antimicrobiens, c’est l’une des principales menaces de notre temps », Dr Zakaria Gansané, médecin épidémiologiste
ASCE-LC : Une procédure de mise en demeure lancée à l’encontre de deux ministres et huit députés pour non déclaration de biens
Burkina : 243 condamnés à la perpétuité de 2010 à 2019 (VIDÉO)
Kaya : SOS village d’enfants redonne le sourire aux enfants en situation de déplacement
Processus de réconciliation nationale : Zéphirin Diabré à la Fédération des associations islamiques du Burkina
Violences basées sur le genre : Stop au fléau dans les sites des déplacés internes (VIDÉO)
Yirgou, deux ans après : Le MBDHP Seno interpelle les autorités et les acteurs judiciaires
Eglise du Burkina Faso : La vie et la formation des futurs prêtres au cœur de l’Assemblée plénière ordinaire de la Conférence épiscopale Burkina-Niger
Réconciliation nationale : « Au Burkina, personne ne semble prêt à confesser quoi que ce soit », regrette Moriba Traoré (SG du SBM)
Histoire du Burkina : Le CREDD apporte sa contribution à travers une conférence publique sur le passé sociopolitique et culturel du pays
Lotissement : Des populations de la commune de Liptougou s’insurgent contre les attributions anarchiques de parcelles
Fada N’Gourma : Le réseau pour la communication sur le pastoralisme (RECOPA) vole au secours des déplacés internes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés