Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a des temps où l’on ne peut plus soulever un brin d’herbе sаns еn fаirе sοrtir un sеrреnt.» Marceline Desbordes-Valmore

UNIR/MS : dénonciation du comprtement de responsables administratifs

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 • • mardi 11 octobre 2005 à 07h23min

Des motions sur le comportement des maires de Sebba, Koupéla et du directeur provincial de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques de la province du Yagha

Le bureau politique national de l’UNIR/MS s’est réuni en session ordinaire, samedi 1er octobre 2005 à Ouagadougou. Nous vous proposons le communiqué final et les motions qui ont sanctionné ses travaux.

Le samedi 1er octobre 2005, à partir de 10h30, s’est tenue au siège du parti sis au secteur 14 de Ouagadougou, la première réunion ordinaire du Bureau Politique National de l’Union pour la Renaissance/Mouvement Sankariste (UNIR/MS).

Etaient présents à cette session les membres du Secrétariat Exécutif et leurs adjoints, les présidents des Coordinations régionales, les Secrétaires Exécutifs Provinciaux, les Présidents des Commissions Spécialisées ainsi que les Présidents des Coordinations Spécifiques.

L’ordre du jour de cette session était axé sur les points suivants :

. Informations,

2. Divers.

Dans son discours d’ouverture, le Président du parti, Président du Bureau Politique National, Bénéwendé S. Sankara a salué la tenue de cette session, session qui intervient, il faut le rappeler, après quelques événements majeurs de la vie de notre parti.

En effet, ce BPN intervient après :

- la mise en place effective du Comité National de Campagne (CNC), suite à la directive du Conseil National du 05 février 2005 ;

La validation officielle du mandat du député Boureima Ouédraogo, suppléant de M. Bénéwendé Sankara par l’Assemblée nationale ;

- la tenue, dans quelques quarante (40) jours, des élections présidentielles.

Il a terminé son intervention en souhaitant plein succès aux travaux du BPN.

I. Informations

Le Bureau Politique National a été informé des préparatifs en cours pour les élections du 13 novembre 2005.

Faisant le point sur l’installation des Coordonnateurs Régionaux de Campagne, le BPN a été informé que sur les sept coordonnateurs de Campagne, six (6) ont déjà été installés.

Il s’agit :

- du Coordonnateur Régional du Grand Ouest, installé le 03/09/05 à Bobo-Dioulasso,

- du Coordonnateur Régional de la Boucle du Mouhoun, installé le 04/09/05 à Dédougou,

- du Coordonnateur Régional du Centre-Ouest, installé le 09/09/05 à Koudougou,

- de la Coordonnatrice Régionale du Sahel, installée le 13/09/05 à Sebba,

- du Coordonnateur Régional du Nord, installé le 17/09/05 à Ouahigouya,

- du Coordonnateur Régional du Grand Est, installé le 25/09/05 à Koupéla. Ces installations seront achevées avec celle de la région du Grand Centre, le dimanche 02/10/05.

Il a été porté à la connaissance du Bureau national, les tracasseries et autres tentatives d’intimidation observées lors de ces installations. Ces tracasseries et comportements d’un autre âge ont été observées à Sebba, province du Yagha et à Koupéla, province du Kouritenga. Ils ont été posés par des agents de l’Administration publique, supposée être républicaine.

Aussi, le BPN a recommandé que les ripostes appropriées soient désormais faites pour barrer la route aux velléités de caporalisation de l’administration au profit d’une seule formation.

Le Bureau Politique National a été informé des dispositions prises pour assurer la participation effective de tous à l’effort de campagne du Camarade Bénéwendé Sankara.

Aussi les camarades membres du Bureau Politique National ont été informés qu’une souscription est ouverte aux militants et sympathisants de l’UNIR/MS pour assurer la contribution effective de tous à la campagne.

Passant en revue les préparatifs au niveau des administrations électorales, le BPN a été informé de ce qui suit :

- l’existence d’inscriptions multiples sur les listes électorales,

- les inscriptions qui continuent ;

- la non fiabilité de la carte d’électeur en ce sens qu’elle ne comporte même pas d’inscription permettant de différencier des homonymes parfaits comme cela arrive souvent en pays mossi,

- la lenteur des inscrits dans le retrait des cartes.

II. Divers

En divers, le Bureau Politique National a été informé de divers points à même de consolider et renforcer la solidarité entre partis sankaristes et entre partis membres de l’ opposition.

De même, des échanges d’ordre général, sur la marche de la nation, ont permis aux uns et aux autres de mieux s’informer sur la situation réelle de notre pays et de la sous-région.

Avant de lever sa séance à 17h30mn, le Bureau Politique National a invité tous les militantes, militants et sympathisants à un engagement sans faille pour le triomphe de l’alternative sankariste au soir du 13 novembre 2005.

De même, le Bureau Politique National a adopté trois motions portant respectivement sur :

- les agissements antirépublicains du maire de Sebba et du Directeur Provincial de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources Halieutiques du Yagha,

- les agissements partisans du maire de Koupéla, Une motion de félicitations à l’endroit du Comité National de campagne pour le travail déjà accompli a été prise.

Fait à Ouagadougou le 1 er Octobre 2005

P. Le Bureau politique national
Le secrétaire de séance
Dr Adama DERA
Député


Motion sur le comportement du maire de Sebba et du directeur provincial de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques de la province du Yagha.

- Considérant l’installation officielle de la camarade Diallo née Dicko Kadidia dans ses fonctions de coordonnatrice régionale de campagne du Sahel le 13/09/05 à Sebba, chef lieu de la province du Yagha.
- Considérant que pour cette cérémonie, le maire de Sebba, M. Ly Hama Amirou a refusé la salle de réunions au camarade Nouurredine Ousmane, président de la section provinciale de l’UNIR/MS au Yagha.

- Considérant que suite à cette installation, le camarade Nourredine Ousmane a été sans aucun respect des procédures administratives, déchargé de ses fonctions de responsable phytosanitaire de la province.

- Considérant que ces actes sont des actes partisans, visiblement au profit du CDP.
Déterminé à briser à jamais de tels actes qui ne doivent pas avoir cours dans un Etat de droit, le BPN, réuni en session ordinaire le samedi 1er Octobre 2005 à Ouagadougou,

1. condamne avec la dernière énergie ces actes qui relèvent du terrorisme politique,
2. réaffirme son engagement ferme à combattre de tels actes.
3. Encourage et soutient le camarade Nourredine Ousmane et l’ensemble des militants du Yagha à persévérer dans leurs luttes et à rester vigilants et mobilisés.

Fait à Ouagadougou le 1er Octobre

LE BPN

Motion sur la conduite du maire de la commune de Koupéla

- Considérant l’installation officielle du camarade Dambré Roger dans ses fonctions de coordonnateur régional de campagne du Grand Est le 25/09/05 à Koupéla, chef-lieu de la province du Kourittenga.

- Considérant que pour cette cérémonie, le maire de la commune de Koupéla, a refusé la place de la police, place traditionnellement accordée à tous, partis politiques, associations diverses, pour leurs manifestations ;
- Considérant que le maire a voulu mettre ce refus au compte de la police en ignorant que cette dernière avait donné son accord préalable ;
- Considérant que le CDP, parti au pouvoir venait d’y mener des activités,
- Considérant qu’un tel comportement traduit les tentatives de caporalisation de l’administration publique et du patrimoine national au profit du CDP ainsi que la négation de l’égalité de tous devant la loi,

Déterminé à barrer la route à toute forme de tentative d’instauration du parti unique au Burkina Faso,
Déterminé à faire valoir par tous les moyens les droits constitutionnellement, légalement et réglementairement reconnus à tous les citoyens et à tous les partis politiques légalement constitués,
Convaincu que seule la lutte paie,

Le BPN, réuni en session ordinaire le samedi 1er Octobre 2005 à Ouagadougou,
1. condamne avec la dernière énergie cet acte qui reflète l’état de caporalisation de notre administration publique,
2. réaffirme son engagement à se battre pour l’instauration d’une administration républicaine au Burkina Faso,
3. s’engage à surveiller désormais les occupations de la place de la police de Koupéla et à apporter la riposte appropriée en cas d’autorisation d’occupation partisane.

Fait à Ouagadougou le 1er Octobre 2005

LE BPN

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique
Groupe des cinq : Savoir raison gardée
La gueule de bois des lendemains électoraux !
Les leçons d’un scrutin
Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva
L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite
L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante
Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé
Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?
Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"
Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite
Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés