Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il ne peut y avoir d’aujourd’hui, sans d’hier ou de lendemain, sans aujourd’hui.» Kim Jong-un

Issa Sawadogo, candidat recalé à la présidentielle 2020 : « Le prestige du pouvoir ne m’intéresse pas, je viens pour remettre le pays sur les rails »

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 1er décembre 2020 à 23h50min
Issa Sawadogo, candidat recalé à la présidentielle 2020 : « Le prestige du pouvoir ne m’intéresse pas, je viens pour remettre le pays sur les rails »

« L’échec n’est pas une fatalité » est un adage qui s’applique bien au candidat recalé à l’élection présidentielle de 2020, Issa Sawadogo. En dépit de sa mise à l’écart « pour faute de caution et de parrainage », Issa Sawadogo ne perd pas de vue la fibre qui l’a poussé à se lancer en politique. Le samedi, 28 novembre 2020, ce conseiller d’intendant scolaire et universitaire en service dans la région du nord était l’invité de Lefaso-TV des éditions Le Faso.

« Le prestige du pouvoir ne m’intéresse pas, je viens pour remettre le pays sur les rails. Je suis venu en politique pour apprendre à la population à pêcher et non pour lui donner du poisson à manger », s’affiche celui-là même qui a été le premier à déposer sa candidature à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour la présidentielle du 22 novembre 2020. Ses motivations, l’impact de cette annonce de candidature sur sa vie socio-professionnelle et la trajectoire qu’il se donne désormais, Issa Sawadogo dévoile tout à travers cet élément vidéo.

---------------------------------------
Lire aussi Politique : « Actuellement, je ne vois pas un candidat qui peut sortir le Burkina de l’ornière », constate Issa Sawadogo


Entretien : Augustin Khan (Stagiaire)
Vidéo et montage : Jacques Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : La composition du gouvernement Dabiré II par ordre protocolaire
Assemblée nationale : Le projet de règlement intérieur remis à Alassane Bala Sakandé
Pr Charlemagne Ouédraogo, le « chef d’orchestre » qui veut faire jouer chaque membre de son équipe
Réconciliation nationale : « Un jour, on se rencontrera pour fêter cette victoire-là », espère Simon Compaoré
Mouvement Démocrate (MoDEM) : « Nous ne nous sentons aucunement responsables de l’échec de l’UPC », déclare Justin Compaoré
Affaire "tranquilos" : Zéphirin Diabré "retire" sa plainte contre Simon Compaoré
Lutte contre la corruption : L’ASCE-LC transmet ses rapports
Régulation des médias : Le rapport 2019 du CSC remis au président du Faso
Contrôle des finances publiques : La Cour des Comptes remet son rapport public 2019 au président du Faso
Tegwendé Modeste Yerbanga : Le pharmacien des Ressources animales et halieutiques du Burkina
Séminaire à Kosyam : Les ministres s’approprient les techniques du travail gouvernemental (VIDÉO)
Burkina : « La contre-performance de l’UPC s’explique par la radicalisation du discours et les incohérences de son leader … », relève l’analyste-consultant Windata Zongo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés