Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • jeudi 26 novembre 2020 à 22h45min
Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

Au cours d’une conférence de presse ce jour 26 novembre 2020 à Banfora, Pr Abdoulaye Soma a donné son appréciation des résultats provisoires proclamés plutôt au cours de la mi-journée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Insatisfait, il parle d’un désastre électoral.

Le candidat du soleil d’avenir à l’élection présidentielle a exprimé son insatisfaction quant aux résultats issus des élections couplées présidentielle et législatives du 22 novembre 2020. Selon ces résultats, Abdoulaye Soma arrive neuvième avec près de 1,41 % des suffrages exprimés.

Il n’est pas tout satisfait des conditions dans lesquelles ces élections se sont déroulées. Pour lui, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n’a pas été à la hauteur de l’organisation au vu des nombreux dysfonctionnements et irrégularités constatés çà et là lors du scrutin.

C’est pourquoi, il estime que ces élections ont abouti à des ‘‘résultats difficilement applaudissables ’’. Cependant, le candidat malheureux du soleil d’avenir dit accepter les résultats par ‘‘amour pour la patrie et pour la paix de la nation’’ et de vivre avec ce qu’il qualifie de « désastre électoral ». Il exhorte tous les acteurs politiques au dialogue, à se dépasser des clivages politiques et à travailler au bien-être du peuple burkinabè.

Selon lui, au regard du nombre de suffrages obtenus pour sa toute première participation à une compétition électorale, le soleil d’avenir a brillé et brillera davantage de façon imparable dans les années à venir. Il est persuadé que tant que le soleil divin se lèvera et se couchera comme il est, le soleil d’avenir gagnera les élections tôt ou tard. Le salut du peuple burkinabè, pour lui, réside forcement dans un renouveau qu’amènerait un changement générationnel du leadership politique du Burkina.

K G M
Lefaso.net




Vos commentaires

  • Le 26 novembre 2020 à 19:42, par Yirmegna En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Le Prof comme vous aimez ce titre, je donne à ce Cesar ce qui est à Cesar.

    Consciencieusement vous saviez que vous ne pourrez jamais mobiliser 5% des élécteurs. Vous mettez votre titre au devant alors que ce n’est pas cela qui nous interesse mais votre capacité à gérer le pays. Si vous êtiez humble ca pouvait aller mais hélàs... comme vous êtes arrivé à un niveau de carrière inattendu vous regardez le commun des burkinabé du haut.

    si vous voulez faire carrière et espérer, ralliez vous à un autre parti, soyez patient et votre tour viendra.

    Répondre à ce message

    • Le 27 novembre 2020 à 06:35, par LE COUSIN DU VILAIN En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

      Oui il ne peut pas mobiliser 5% de la population du Faso et toi ? Tu ne peux même pas avoir deux voies ici au Faso, je dis bien deux voies. N’importe quoi. Selon ici au Faso il n y a pas de la démocratie ou bien ? Chacun de nous est libre de sa vision des choses.Le Président Roch n’est pas un problème pour les peuples burkinabè que nous sommes, nous l’aimons mieux que vous seulement il est entouré par des vautours qui ne cherchent que à manger. Roch KABORE est un homme bon, simple enfin c’est un homme d’Etat et il est bien comme Chef d’Etat mais vous autres qui font les gens crient de gauche à droite. En conclusion n’oublies pas que le Professeur SOMA, comme son titre le qualifie est un grand intellectuel du monde entier en général et particulièrement le Faso.

      Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2020 à 19:57, par COB En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Cher monsieur.
    Redescendez sur terre. Ou au moins, ayez un peu de respect pour les burkinabé.
    Moi, je ne vous ai pas voté. J’ai pu voter dans les meilleurs conditions qui soient. C’est vrai que l’organisation a pu être difficile ailleurs. Mais parler de désastre... Il faut laisser tomber la politique. Vous n’avez aucune chance en la matière.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2020 à 20:30, par lefasovamieux En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Est ce que c’est la force de te voter. Tu as battu campagne le peuple a dit qu’il ne te veut pas. Où se trouve le problème ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2020 à 20:48, par changeons En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Ne devient pas président du Faso qui veut. le peuple a fait son choix et en entendant sieur Soma, il faut vivre avec cette insatisfaction. L’amphi et l’arène politique sont différents et débrouille toi pour apprendre du "bois l’eau" aux étudiants. Ton tour viendra, ou peut-être pas.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2020 à 21:06, par Qu’on se le dise En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Les conditions d’organisations des élections ne sont étrangères à personne. L’adaption de la constitution pour permettre ces élections a été adoptée à l’unanimité par l’AN. Tout le monde se voyait président, au point que personne ne s’est soucié des failles de cette modification de la constitution. Cette modification ne définissant pas par exemple le territoire minimum à couvrir pour que l’élection soit validée. Il est tard, pour venir critiquer l’organisation. C’est surtout malhonnête et mauvais perdant de le faire maintenant. Il faut plutôt saluer la CENI pour avoir relevé ce défit. Il y’a eu des bureaux de vote dans des endroits où même toi candidat tu n’a pas eu le courage d’aller faire campagne.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2020 à 21:09, par Qu’on se le dise En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Les conditions d’organisations des élections ne sont étrangères à personne. L’adaption de la constitution pour permettre ces élections a été adoptée à l’unanimité par l’AN. Tout le monde se voyait président, au point que personne ne s’est soucié des failles de cette modification de la constitution. Cette modification ne définissant pas par exemple le territoire minimum à couvrir pour que l’élection soit validée. Il est tard, pour venir critiquer l’organisation. C’est surtout malhonnête et mauvais perdant de le faire maintenant. Il faut plutôt saluer la CENI pour avoir relevé ce défit. Il y’a eu des bureaux de vote dans des endroits où même toi candidat tu n’a pas eu le courage d’aller faire campagne.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2020 à 00:23, par SOUM Kanm Troua En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Le probleme avec ce parvenu de professeur, c’ est qu’ il est soule par son titre.Professor Bado, comment vous avez forme ce gamin, la ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2020 à 05:59, par Bob En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    À mon humble avis, les couacs rencontrés par la CENI lors des dernières élections reflètent aussi le burkinabè d’aujourd’hui, très différent de celui des années 80. Le monde évolue et le Burkina avec. Ce faisant nous nous sommes enrichis sur plusieurs plans, mais avons perdu des valeurs importantes. Tous, nous devons nous remettre en cause, notamment en apprenant à bien servir quand nous sommes requis pour remplir une mission de service public. Hélas, ce n’est plus souvent le cas et il est vital d’en faire un chantier phare. Sur la durée.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2020 à 08:03, par Brother En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Je trouve ce monsieur très orgueilleux et trop imbu de son titre de professeur qu’il abrège Pr. alors qu’il ne doit pas y avoir de point abréviatif car professeur se termine par R. Par exemple dans son C.V. affiché sur Le Faso.net, ce sieur ne cite pas le nom du lycée de Banfora où il a eu son Bac, il ne cite pas le nom de l’université de Ouaga où il a entamé son cursus universitaire : il parle seulement de Faculté de droit et de sciences politiques (au lecteur de son C.V. de se débrouiller pour savoir de quelle université relève cette fac.). Son parcours académique et universitaire parle à 99% de l’université suisse par où il est passé. Il ne cite pas le nom de sa langue maternelle parlée.
    Par ailleurs je l’ai suivi sur Oméga.tv où il a parlé de Eddy Komboïgo comme de quelqu’un qui enseignait la comptabilité à la faculté de droit et dont "J"AI SUIVI LES COURS". Il n’a pas dit formellement que Eddy l’a enseigné. Il se trouve trop haut pour que Eddy l’enseigne.
    Enfin, monsieur le professeur titulaire des facultés de droit du monde entier, vous avez battu campagne dans les marchés et yaars et vous pensiez battre ceux qui ont rempli des stades ? Remarque importante : personne ne vous a voté dans la diaspora européenne et ça, ça veut dire ce que ça veut dire. Descendez de votre piédestal car le meilleur rôle politique que vous pourrez jouer au Burkina Faso en l’étape actuelle de votre orgueil, c’est celui de conseiller municipal.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2020 à 08:21, par Paix En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Ne pas être satisfait des conditions dans lesquelles se sont déroulées les élections passe bien. Mais dire que vous n’êtes pas satisfait des résultats, c’est comme si c’était un devoir pour le citoyen de te voter.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2020 à 08:28, par hampathe En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Cela me choque d’entendre les politiciens critiquer la CENI.
    La CENI, c’est qui ? opposition + majorité + société civile à proportion égale.
    En d’autres termes le dysfonctionnement de la CENI est aux 2/3 imputables aux politiciens.
    Alors, arrêter de nous pomper l’air pour justifier votre défaite !

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2020 à 08:34, par Séraphin Pierre En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Le Professeur SOMA a parfaitement raison. Tout ceux qui sont épris de justice et qui sont intègres diront la même chose.

    D’ailleurs, moi j’ai très très honte de me savoir burkinabè maintenant. A moins qu’on ne change le nom du pays rapidement de Burkina Faso, pays des hommes intègres à Corrompus Faso, Pays des hommes corrompus, moi je finirais par me suicider. Je préfère ne pas exister que de vivre dans un pays où la corruption, la gabegie, le vol, l’achat des consciences sont les valeurs promues.

    J’attends que la Cour constitutionnelle se prononce d’abord.

    Répondre à ce message

    • Le 27 novembre 2020 à 15:57, par Passakziri En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

      Seraphin Pierre,
      Faut pas parler comme ca.
      Même si la deception est là, vivons dans ce pays et gardons espoir. Il y’a quant même plus de trois millions de resignés qui n’ont même pas pris le chemin des urnes. Le defit qui doit animer tout democrate c’est de se poser la question comment faire pour mobiliser ces gens avant que des démons ne les reveillent de leur léthargie ? L’expérience des états-unis et de certains pays européens qui font face à une montée des extrémistes de droite et la reaction de l’autre camp cette année aux USA montrent qu’il est possible de reveiller les gens et de les intéresser à la politique. C’est une question de Methodologie .
      Donc si quelqu’un pretend vouloir devenir président du Faso dans cinq ans, il faudra qu’il investisse les cinq années à venir à implanter une base solide dans toute les régions du pays ; Dans le cas contraire, si chacun se limite à son village pour prétendre être president et y faire bitumer les ruelles, on assistera à un jeu de passe-passe CDP-MPP-CDP Avec les mêmes têtes aux mêmes tares et qualités qui changeront seulement leurs T-Shirt au gré des rapports de Forces .

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2020 à 09:58, par Gandi En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Laisser ce gars, c’est juste un figurant qui voulait faire son laboratoire en sciences politiques pour mieux encadrer ses étudiants. Là en tout cas il a eu de la matière. Bon courage professeur on espère que vous ferez bien passer votre expérience de candidat aux élections à vos doctorants..

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2020 à 10:50, par Manuel En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Bonjour
    Félicitations au Pr
    Grâce aux insurgés de 2014, chacun peut critiquer comme il veut !
    Aux USA, il y a même des problèmes d’organisation mais Jo est élu
    Bon courage pour la suite !

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2020 à 11:06, par Aïma En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    Je crois aussi que les burkinabè ont eu peur de voter pour quelqu’un à qui Dieu suggère son programme en rêve et qui se réveille en plein sommeil pour noter des idées que Dieu lui a dictées dans son sommeil, tellement qu’il croit en Dieu. Confier le sort du pays à quelqu’un qui a atteint un tel degré d’illumination risquait de nous amener très loin dans l’abîme. C’est mon humble avis. Mes frères burkinabè, nous avons été très sages pour avoir décliné l’offre de gouvernance d’un tel envoyé du bon Dieu. Ne soyez pas mauvais perdant grand professeur. Vos étudiants vous attendent. et puis, il y aura d’autres élections présidentielles.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2020 à 13:40, par Tagrou En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    L’orgueil précède la chute. Pour un enseignant comme toi, c’est vraiment dommage !
    Même si tout avait été réglo, c’est par où tu allais passer pour devenir Président du Faso ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2020 à 14:21, par mous En réponse à : Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral

    tu a eu combien pour cent d’abord ? il faut bien reverifier ton rang avant de ce plaindre.c’est mieux !malgre que Tahirou Barry tout le monde le connait tres bien par c’est passage qu’il pas intégre et le serrai jamais il ta meme depasser par des voix. donc calme toi car le pays ne peux plus etre manupuler comme avant....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Elections couplées de novembre 2020 : Le PNUD et le NDI capitalisent l’accompagnement apporté aux candidates
Elections municipales de 2021 : Le parti HAWRE recommande des concertations inclusives pour éviter les crises
Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin
Processus électoral au Burkina : Une enquête révèle la place prédominante de l’argent pendant la campagne
Burkina : Roch Kaboré élu président du Faso avec 57,74% des voix (Conseil constitutionnel)
Scrutin du 22 novembre 2020 : Le Président chinois félicite Roch Kaboré pour sa réélection
Élections couplées 2020 au Burkina : Les désagréments « n’ont pas été faits à dessein », notent deux OSC
Elections couplées 2020 au Burkina : Le CISAG appelle à une réforme urgente de la CENI
Législatives de novembre 2020 : En dépit du score réalisé, le Mouvement « SENS » place sa confiance aux « graines semées »
Elections 2020 au Burkina : L’Organisation FASO NEEMA salue la maturité démocratique des acteurs
Elections législatives du 22 novembre 2020 : Liste provisoire des élu(e)s
Réélection de Roch Kaboré : La lutte contre la corruption aura-t-elle une oreille attentive ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés