Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut savoir s’instruire dans la gaieté. Le savoir triste est un savoir mort. L’intelligence est joie. »  Voltaire

Résultats de l’élection présidentielle : Yacouba Isaac Zida se refuse de « féliciter quelqu’un qui n’a pas gagné honnêtement »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • Déclaration • jeudi 26 novembre 2020 à 11h14min
Résultats de l’élection présidentielle : Yacouba Isaac Zida se refuse de « féliciter quelqu’un qui n’a pas gagné honnêtement »

Alors que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) s’apprête à publier les résultats provisoires, Yacouba Isaac Zida se prononce sur sa page Facebook. Celui-là même qui « recommandait au président sortant, Roch Kaboré, de commencer à vider ses tiroirs » pour lui céder le fauteuil à Kosyam, dit qu’il aimerait bien pouvoir féliciter le candidat déclaré gagnant mais il ne peut le faire dans la mesure où ce serait aller contre ses valeurs de féliciter quelqu’un qui n’a pas gagné honnêtement. Lisez !

Chers compatriotes

En attendant la suite que réservera le Conseil constitutionnel à ces résultats de la CENI... j’aimerais bien pouvoir féliciter le candidat déclaré gagnant mais je ne puis pas le faire car ce serait aller contre mes valeurs de féliciter quelqu’un qui n’a pas gagné honnêtement.

Le MPP et son candidat avaient la possibilité de gagner ces élections d’une manière qui préserve la dignité de notre pays. Mais au lieu de cela nous avons assisté aux méthodes les plus inintelligentes jamais expérimentées comme l’achat de cartes d’électeurs sous projecteurs, séquence digne du tournage d’un court métrage pour le FESPACO. Les scènes qui nous été données de voir relèvent d’un mépris total de la condition des femmes burkinabé. Profiter de l’ignorance et de la misère de ces personnes fragiles de notre société est une attitude ignoble que ne saurait justifier aucune ambition politique. À partir de ces preuves accablantes nous ne savons plus vraiment combien de personnes ont voté en leur nom propre ce 22 novembre et il reviendra au Conseil constitutionnel de trancher.

En plus des fraudes massives, l’organisation même du scrutin était un véritable désastre. Jamais de mémoire de Burkinabè un scrutin n’a été aussi mal organisé. Réussir un tel échec relève d’un certain génie et cela laisse penser à une orchestration visant à favoriser justement les tripatouillages auxquels on a assisté sur toute l’étendue du territoire. Il faut avoir le courage de le dire, ce à quoi nous avons assisté le dimanche 22 novembre n’est rien d’autre qu’un braquage électoral, ce qui est très honteux pour notre pays qui plus est se fait appeler le pays des hommes intègres. Les candidats signataires de l’Accord Politique de l’Opposition ont déjà déposé une plainte devant le procureur et fera un recours en annulation de cette mascarade appelée élection auprès du conseil constitutionnel. En attendant la suite de ces procédures nous invitons l’ensemble de nos concitoyens au calme et à la sérénité.

À tous les électeurs qui m’ont fait confiance, je vous adresse mes sincères remerciements. Vos voix certes n’étaient pas assez nombreuses pour nous assurer la victoire mais elles ont été très largement suffisantes pour conforter ma conviction que notre combat mérite bien d’être mené et que notre vision d’un Burkina Faso meilleur se réalisera un jour.

Aux vaillants patriotes de mon parti le MPS, je dis encore Bravo et Merci pour le grand travail abattu. Nous n’avons peut-être pas gagné ces élections mais comme l’a si bien dit Nelson Mandela, « nous ne perdons jamais, soit nous gagnons soit nous apprenons » ; aussi je dirais que nous avons vécu ensemble une exaltante expérience à travers laquelle chacun de nous a énormément appris des choses qui seront utiles lors des défis à venir. Je vous invite donc dès maintenant à vous préparer pour accueillir nos victoires futures.

Que Dieu accorde à toutes et à tous la santé et la force et qu’il comble de sa paix notre cher pays le Burkina Faso !!!

Yacouba Isaac Zida

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Elections municipales de 2021 : Le parti HAWRE recommande des concertations inclusives pour éviter les crises
Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin
Processus électoral au Burkina : Une enquête révèle la place prédominante de l’argent pendant la campagne
Burkina : Roch Kaboré élu président du Faso avec 57,74% des voix (Conseil constitutionnel)
Scrutin du 22 novembre 2020 : Le Président chinois félicite Roch Kaboré pour sa réélection
Élections couplées 2020 au Burkina : Les désagréments « n’ont pas été faits à dessein », notent deux OSC
Elections couplées 2020 au Burkina : Le CISAG appelle à une réforme urgente de la CENI
Législatives de novembre 2020 : En dépit du score réalisé, le Mouvement « SENS » place sa confiance aux « graines semées »
Elections 2020 au Burkina : L’Organisation FASO NEEMA salue la maturité démocratique des acteurs
Elections législatives du 22 novembre 2020 : Liste provisoire des élu(e)s
Réélection de Roch Kaboré : La lutte contre la corruption aura-t-elle une oreille attentive ?
Elections présidentielle et législatives : Voici les grands perdants du scrutin du 22 novembre 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés